3ème série – Quint-Fonsegrives ne fait pas dans la demi…mesure

0

Décidément, plus rien n’arrête les vert et noir qui viennent de se qualifier pour les 1/2 finales du championnat de France de 3ème série. Une victoire, nette et sans bavure contre Foëcy (40 à 10), qui permet d’espérer encore plus…

“On vit un parcours fabuleux, une aventure humaine énorme, les gars donnent tout et ils sont payés en retour, ce n’est que du bonheur, et une grosse émotion”. Ainsi s’exprimait Bertrand Joubard, co-entraîneur ravi de la performance de ses troupes en terre limousine, quelques minutes après la victoire historique des siens sur “ses” terres. Quint Fonsegrives, dernière équipe du comité 31 encore en lice, vient en effet de signer une superbe exploit en l’emportant 40 à 10 contre les Berrichons de Foëcy.Benoît Laurens parlait de fierté d’entraîner ces joueurs, qui le lui rendaient bien. Il faut dire que le coach des lignes arrières venait d’assister à cinq essais de trois quarts “le seul mot qui me vienne à l’esprit, c’est fierté oui. On a pris le match par le bon bout en prenant le score rapidement, et on a rien lâché ensuite. Le score est logique.” Avec la manière donc, les vert et noir ont donc poussé les portes d’une demi-finale du championnat de France. Le club auteur d’une saison maîtrisée et récompensée d’une première place synonyme de montée, réalise là sa meilleure saison. Nul doute que les compétiteurs à la tête de cette joyeuse bande transmettront leur soif de victoire tant ils étaient déjà tournés vers la rencontre qui va les opposer à Palaiseau ce dimanche. Ils ont le soutien de tout un village, et un peu plus encore…
Le capitaine du jour, Vincent Bernez Vergniole, en l’absence de David Itier blessé confirmait ce sentiment de fierté : “Tout le groupe peut être très fier de cette victoire. On savait que Foëcy avait un pack très costaud. La consigne des entraîneurs était de le contrer devant pour les faire courir derrière. D’entrée de match, on les bouscule et suite à une belle attaque, on rate un essai tout fait. Ensuite, Foecy se met dans le match et nous fait reculer avec leurs avants mais sans marquer. Grâce à une très grosse défense. On réussit à concrétiser nos moments forts pour arriver à 21-5 à la mi-temps. Seul bémol sur la première mi-temps, le carton rouge de Jessy pour son plaquage dangereux : trop d’envie tue l’envie… Nous maîtrisons la deuxième période avec 3 nouveaux essais. Je suis très fier de ce groupe qui est dans l’ensemble très jeune. Je tiens à remercier tous les joueurs pour la victoire, les entraîneurs et dirigeants pour préparer les matchs dans les meilleurs conditions et aussi les supporters et blessés venus nombreux pour l’occasion. Maintenant place à Palaiseau que nous ne connaissons pas mais nous devons encore élever notre niveau si nous voulons encore continuer cette belle aventure.”
La joyeuse aventure continue pour le RCQF et ses supporters

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here