Féminines : retour sur les finales 2019

0

14h00 : Fédérale 1 – Stade Toulousain Rugby 6–10 Montpellier Rugby Club

Ce premier des deux duels entre Toulousaines et Montpelliéraines a tourné (déjà) à l’avantage des Héraultaises. Menées 6-0, elles sont repassées devant au score sur un essai avant de marquer trois nouveaux points au terme d’un match serré de bout en bout. Les coéquipières de “Pitch” Llauro (photo ci-dessous) sont championnes de France de Fédérale 1, et ne savaient pas encore que les Coccinelles allaient faire le doublé quelques heures plus tard, dans le deuxième épisode les opposant aux Toulousaines.

60553907_10157180546998320_83685071235579904_o

14h00 : Fédérale 2 – Stade Français 12–29 FC Grenoble

Les Parisiennes sont tombées sur un os, ou sur une montagne. Les Amazones de Grenoble se sont montrées intraitables, imposant leur jeu et rentrant aux vestiaires à la pause avec la victoire quasiment acquise (7-22). Chacune des deux formations marquera bien un essai de plus en seconde période, mais n’en changera pas l’issue. Après les deux boucliers conquis l’année dernière (en Armelle Auclair et à VII), les Iséroises obtiennent un nouveau bouclier avec l’équipe 2, qui évoluera en Fédérale 1 la saison prochaine. De leur côté, les Pink Rockets parisiennes sont vice-championnes de fédérale 2 et évolueront en septembre prochain à l’étage supérieur.

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (9)

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (10)

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (4)

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (2)

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (5)

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (3)

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (6)

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (1)

stade français grenoble fédérale 2 finale 2019 05 (7)

16h00 : Féminines U18 – Blagnac Rugby 45–5 Alliance Villeneuve d’Ascq

Face à la maestria démontrée par les jeunes blagnacaises, les nordistes n’ont pu opposer que leur courage et leur ténacité. Côté Blagnac, de belles envolées et un jeu déployé très agréable auront ravi les nombreux supporters qui s’étaient déplacés.

Geoffray Slimane (Entraîneur Equipe Moins de 18 ans – Blagnac Rugby Féminin) : “C’est le deuxième titre consécutif dans cette catégorie des Moins de 18 ans, face à la même équipe que l’année dernière. Pour conserver ce titre, nous avons effectué une très belle saison, maîtrisée de bout en bout, terminant invaincu et premier national. Nous avons toujours pris toutes les rencontres avec sérieux et application, et c’est ça qui à mes yeux a été le important pour ce groupe. Nous redoutions beaucoup cette équipe de Villeneuve d’Ascq qui a réalisée de grandes performances en éliminant notamment Montpellier et le Stade Bordelais, que nous avions eu du mal à battre. Je ne suis pas sûr que nous ayons vu la vraie équipe de Lille et je ne peux pas croire que cette équipe était à son meilleur niveau pour cette finale. De notre côté, on fait probablement comme l’an dernier, notre meilleure prestation en finale, malgré des absentes qui se sont blessées en demi finale. Ce résultat est un bel encouragement pour toutes les joueuses du club. Nous plaçons une équipe en finale et une autre en demi finale. On a une génération qui a fait de gros progrès et comme pas moins de 15 cadettes vont rejoindre la catégorie Séniors la saison prochaine avec deux titres, elles seront déjà plus aptes à aborder les matches couperets de la catégorie. Ce qui nous intéresse le plus au club, c’est de privilégier la formation et nos résultats actuels nous prouvent que nous sommes dans le vrai et qu’il faut persévérer dans cette voie.”

blagnac villeneuve d'ascq finale 2019 u18 (6)

blagnac villeneuve d'ascq finale 2019 u18 (14)

blagnac villeneuve d'ascq finale 2019 u18 (13)

blagnac villeneuve d'ascq finale 2019 u18 (8)

blagnac villeneuve d'ascq finale 2019 u18 (3)

blagnac villeneuve d'ascq finale 2019 u18 (4)

blagnac villeneuve d'ascq finale 2019 u18 (11)

18h00 : Elite 2 – LOU Rugby 22–8 Rugby Club Chilly-Mazarin

Assurées de jouer la prochaine saison en Elite 1-Top 16, les Lyonnaises ont (enfin) touché du bois. Mais qu’on ne s’y trompe pas, Chilly-Mazarin,la petite ville de 20 000 habitants a fait douter la grande métropole, don la défense, héroïque a sans été l’élément clé de la victoire des Louves. Ces dernières plantant leurs crocs en fin de match avec deux essais, répondant à celui des Essonniennes, dans une seconde période intense. Les coéquipières de Camille Jeannin pouvaient laisser éclater leur joie, légitime, après une saison parfaite. Le LOU est rentré dans la bergerie du plus haut niveau féminin, qu’on se le dise. Le rugby lyonnais est bel et bien une place forte du rugby national.

lyon chilly finale 05 19 élite 2 (9)

lyon chilly finale 05 19 élite 2 (4)

lyon chilly finale 05 19 élite 2 (7)

lyon chilly finale 05 19 élite 2 (2)

lyon chilly finale 05 19 élite 2 (5)

lyon chilly finale 05 19 élite 2 (3)

lyon chilly finale 05 19 élite 2 (8)

21h00 : Elite 1 – Stade Toulousain Rugby 13–22 Montpellier Rugby Club

Safi N’Diaye et les Montpellieraines conservent leur titre, le 8ème de leur histoire depuis 2007, le troisième consécutif. Oui, le remake de la finale 2018 a donc encore tourné à l’avantage du MHR, plus pragmatique, plus réaliste aussi. Car en première période, ce sont bien les filles du Stade Toulousain qui ont fait le boulot, déterminées comme jamais à ne pas revivre la même déception que l’an passé. Mais cette domination territoriale ne se vérifiait que trop peu au tableau d’affichage. 13-10 à la pause, les Héraultaises sont alors revenues sur la pelouse tarbaise avec des intentions toutes neuves, et un essai rapidement inscrit. Elles venaient de prendre l’avantage au score pour ne plus le quitter, avant de prendre le large. Malgré une opposition de grande qualité, et notamment une Gaëlle Hermet des grands soirs, le Stade Toulousain devra se résoudre à regarder le bouclier partir, encore, du côté de Montpellier. La prime à l’expérience encore sans doute, celle qui fait d’une bonne équipe, une grande équipe, qui remporte des titres. Montpellier termine sa saison invaincue, c’est dire la main mise sur un championnat où la concurrence reste trop faible pour ne plus s’en étonner. Mais il faut tout de même avouer que la formation héraultaise a très fière allure sur le papier et sur le terrain. On ne serait pas surpris de la revoir en finale l’an prochain…

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (15)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (3)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (21)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (14)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (5)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (22)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (18)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (16)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (11)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (10)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (9)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (7)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (13)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (6)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (2)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (8)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (4)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (17)

MHR STADE FEMININ FINALE 05 19 (20)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here