Fédérale 3 – Revel-Vallée du Girou, le rouge est mis

1

Revel recevait la Vallée du Girou dans un contexte particulier (voir article). Suite à un premier appel, la FFR a envoyé une notification pour faire rejouer le match aller le dimanche 4 février prochain. Entre temps, les Revélois ont fait appel auprès du CNOSF. Le match retour s’annonçait donc sous tension, ce fût le cas… (par Mic le Toutou, photos JR HUC)

Revel Girou 1
Pas de round d’observation entre les deux équipes

Les Revélois commencent fort et obtiennent une pénalité dès la première minute. Ils vont chercher la touche pour un groupé et une nouvelle pénalité. Mercier prend le poteau, la Vallée du Girou récupère le ballon et ressort de son camp. Le pilier Revélois, Mbenoun, écope d’un carton jaune (8e), les visiteurs ouvrent la marque sur une pénalité de Cesses (11e, 0-3). Une légère échauffourée éclate peu avant le quart d’heure de jeu. Mbenoun fait son retour et le RCR met à mal l’EVG sur un ballon porté, pour l’égalisation de Mercier des 22 (19e, 3-3). Peu après, Cesses redonnera l’avantage aux siens (23e, 3-6). Si la première période voit des locaux un ton au-dessus mettre beaucoup de pression, trop de fautes de main les privent de points. C’est au tour de Durrieu de les laisser sur un carton jaune (32e). Finalement, les deux infériorités numériques ne les auront pas tant pénalisés puisqu’après un premier échec, Mercier leur permet de rentrer au vestiaire sur un score de parité (38e, 6-6).

Revel Girou 4
Mercier dans ses oeuvres

Les deux équipes pratiqueront un jeu relativement similaire toute la rencontre, fait de fixation dans un premier temps avant d’aller chercher rapidement le large, sur les phases d’occupation du camp adverse. En situation défensive, on privilégie les ballons par-dessus pour mettre la pression dans le dos de la défense et la recherche de la touche pour sortir de son camp. Les commentaires descendants des tribunes et les invectives entre bancs de touche, confirment par ailleurs que la situation actuelle relative au match aller a marqué les esprits.

Les choses vont se corser peu après la reprise avec une bagarre générale qui enverra le Revélois Antéquera et le Pechbonnilien Seille, sous la douche avant leurs camarades (44e).  Une bagarre qui enverra surtout le deuxième ligne de l’EVG, Julien Tournay, au bloc opératoire de la clinique de l’Union (fracture de la mâchoire). Les mouches vont changer d’âne, c’est au tour de la Vallée du Girou de prendre l’occupation. Beneyton entre à l’ouverture et Cesses glisse au centre. Pari gagnant, les visiteurs exploitent bien le jeu au pied. Beneyton tente un premier drop, contré, mais le second trouvera la mire (56e, 6-9).

Revel sortira de sa réserve à 10 minutes de la fin du match pour presser à nouveau et être à deux doigts d’aller à l’essai sur deux exploits personnels. Une première percée de Bousquet, parti de son camp, tape un coup de pied par-dessus, mais commet un en avant à 10 mètres de la terre promise (70e). Puis c’est au tour de Compagnon de réaliser un rush dans les derniers instants qui aurait pu donner la victoire aux locaux (78e). Finalement, les Revélois bénéficient d’une pénalité. Mercier la tape pour égaliser mais elle passe à côté ! Mais une dernière tentative de 40 mètres face aux perches, à la dernière seconde, sera la bonne (80e, 9-9). Match nul, les deux équipes repartent dos à dos, mais vont pouvoir s’expliquer à nouveau, le 4 février prochain, pour une rencontre qui vaudra sûrement le coup d’oeil…

revel vallée du girou jr huc (3)


LES RÉACTIONS

Rémy Fabre (co-entraîneur de Revel) : « Reprise pour la phase retour un peu difficile. Nous faisons un bon dernier quart d’heure et une fois de plus, on voit que l’on joue mieux quand on a le couteau sous la gorge. Tout ce qu’on demande en début de match, on ne le voit qu’à la fin et c’est dommage. On passe un peu à côté mais on ne s’en sort pas trop mal. Nous sommes sur une pente positive mais un peu frustrés. C’est un match qui nous tenait à cœur par rapport à ce qu’il s’est passé au match aller. Personnellement, ça me touche parce que c’est contre les valeurs du sport. Après, chacun peut y voir ce qu’il veut. Contester un match perdu sportivement, ce n’est pas ma mentalité ni mon état d’esprit. Aujourd’hui, nous avons fait match nul. Point à la ligne. Je ne vais pas m’en prendre à je ne sais qui ou chercher la raison qu’un monsieur aurait fait que … Pour moi, c’est antisportif ».

Stéphane Robert (co-entraîneur de la Vallée du Girou) : « J’ai l’impression d’avoir vécu un remake du match aller, sauf que c’est quand même un bon résultat pour nous. Je pense qu’il y avait la place pour gagner. Nous avons eu chacun notre mi-temps. La première pour eux qui nous ont dominé devant. Heureusement que leur buteur n’était pas en réussite. Nous faisons une très bonne seconde mi-temps où nous passons la majorité du temps dans leur camp et nous ne concrétisons que sur un drop. Après, on voit bien sur la fin de match qu’ils reviennent chez nous et qu’on s’expose à prendre une pénalité. Ce qui est arrivé. Nous sommes contents des garçons pour un match de reprise. Ils ont mis de l’investissement, de l’implication. Parce que j’estime qu’il y a eu des gestes qu’on aimerait pas trop voir sur un terrain. C’était à la limite de la régularité sur certaines phases de jeu et on a un deuxième-ligne qui repart avec quatre dents cassées. C’est malheureux mais c’est comme ça. Nous savions que nous serions bien reçus et nous l’avons été. Un bon match de reprise vu que ça fait un mois que nous n’avons pas de terrain. Nous arrivions dans l’inconnu et nous nous sommes rassurés aujourd’hui ».

revel vallée du girou jr huc (4)


LA FEUILLE DE MATCH

Revel 9 – Vallée du Girou 9 (MT : 6-6) – Arbitre : Nicolas Mestre (Languedoc).
650 spectateurs.

Pour Revel : 3P Mercier (19, 38, 80)

Pour l’EVG : 2P Cesses (11, 23) ; 1D Beneyton (56)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 6-6 / 6-9 ; 9-9.

REVEL : Mercier ; Compagnon, Cancian, Barnagaud, Faucon ; (o) Rallier, (m) Hébrard ; Poret, Durrieu, Péchard ; Antéquéra, Mackowiak ; Mbenoun, Morin (cap.), Hamda

Sur le banc : Fabre, Prax, Maury, Mignot, Ourliac, Albérola, Bousquet.

Cartons jaunes : Mbenoun (8), Durrieu (32). Carton rouge : Antéquéra (44).

VALLÉE DU GIROU : Astolfi ; Sournia, Delpech, Grange, Poux ; (o) Cesses, (m) Janeczek (cap.) ; Furlan, Roucou, Ponsolle ; Lemaitre, Tournay ; Mizzi, Marth, Saurin.

Sur le banc : Zamorano, Seille, Malzac, Piu, Dupres, Beulaguet, Beneyton.

Carton rouge : Seille (44)

Réserves : Revel 21 – 18 Vallée du Girou.

revel vallée du girou jr huc (1)
Joris Janeczek, est à créditer d’un bon match derrière la mêlée de la Vallée du Girou
revel vallée du girou jr huc (4)
Rendez-vous le 4 février maintenant…

1 COMMENTAIRE

  1. Juste un commentaire sur les propos pour le moins bizarres de cet entraineur revélois Rémy Fabre.
    En parlant du match aller, ce qui est anti-sportif, c’est d’influencer le résultat d’un match en mettant la pression sur le Représentant Fédéral pour autoriser un changement de joueur illicite.
    Et surtout quand ce joueur intervient directement sur le jeu pour tuer une action d’essai.
    La FFR a jugé sur les faits, point barre…
    On aurait mieux fait de s’attarder un peu plus sur le comportement de son n°13 qui blesse gravement le n°4 du Girou, en traitre sur le côté alors qu’il ne s’y attend pas, vidéo à l’appui (fracture de la mâchoire inférieure avec 3 dents déchaussées et déviation de la cloison nasale avec éperon osseux). Saison terminée pour lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here