Fédérale 3 – Causeries et debrief

0

Rieumes a retrouvé le parfum des phases finales avec gorumandise. Pour cette première depuis plus de 15 ans, le Sporting s’est montré digne des attentes de Stéphane Bohn et Philippe Monnereau. les coachs ont dû apprécier notamment la grande performance de leurs avants, dominateurs, auteurs de ballons portés dévastateurs, et donc à l’origine d’un score confortable pour aller à Mouguerre avec sérénité.

Mougeurre-01-05-2016-240
Très grosse performance des avants rieumois dimanche dernier. Un atout considérable pour entrevoir la suite de ces phases finales avec confiance (photo AD)

 

Tournefeuille aussi ira à Aubagne avec un matelas confortable. Mais il faudra néanmoins se méfier d’une équipe blessée et qui a déjà démontrée que chez elle, elle pouvait retourner des situations compromises.

Pamiers semble avoir fait le plus dur en s’imposant à Bizanos, tout comme Gimont à Larresorre. Enfin, Castelnaudary est passé à côté de son match dans le Var, mais a tous les arguments nécessaires pour remonter cinq points à domicile. Et puis les Chauriens pourront jouer sur un terrain qui n’en a pas que le nom, car au delà des conditions météo difficiles, l’état de la pelouse varoise laissait à désirer quelque peu.

castelnaudary la valette (3)
La Valette-Castelnaudary s’est disputé sur ce terrain…
castelnaudary la valette (1)
La pluie n’a rien arrangée (photos Roc)

Réactions

Vincent Destarac (talonneur et capitaine de Grenade) : Belle équipe de Layrac, des avants solides et un 10 avec un gros pied, ils sont très en place sur les bases. Nous au contraire on a été trop approximatifs avec une conquête en touche plus que moyenne, une mêlée plutôt juste. À ça, on rajoute un essai refusé et plus de 10 points manqués au pied. Bref trop de points laissés en route et en phases finales, tout compte. Tout n’est cependant pas à jeter car l’état d’esprit y était, ce qui nous a permis de l’emporter. On a pas joué notre meilleur rugby, on a est tous conscients. Il nous reste une semaine pour rectifier le tir et jouer crânement notre chance à Layrac.

Eric Mercadier (entraîneur Castelnaudary) : Je n’ai absolument pas reconnu les joueurs dans les premières 20 minutes, ils étaient transparents, amorphes s’excusant presque d’être là. La suite fût un peu mieux, mais c’est sûrement un de nos plus mauvais match de la saison. Je sais qu’ils sont capables de mieux, de beaucoup mieux, ils sont capables à Coubertin, avec l’appui d’un public que j’espère nombreux, de soulever des montagnes. Ils se doivent et ils nous doivent une revanche. Cinq points à rattraper, on peut le faire. J’attends d’eux dimanche qu’ils nous fassent vibrer. Perdre n’est pas grave, mais perdre sans combattre et sans honneur, serait bien triste.

Lionel Condouret (3ème ligne Castelnaudary) : La Valette a fait le match parfait sous la pluie, du très bon jeu au pied d’occupation, des avants portant beaucoup le ballon près des rucks, avec un pilier gauche hyper-actif, une très grosse défense et leur arrière qui a tout enquillé, sauf la dernière heureusement. De notre côté nous n’avons pas été assez précis techniquement et tactiquement pour pouvoir gagner à l’extérieur. Nous avons été contenu devant et n’avons pas réussi à mettre assez de volume de jeu pour récupérer assez de pénalités ou être assez dangereux pour s’approcher de leur ligne. Pour dimanche prochain, il va falloir être hyper précis, être plus présent sur les phases de rucks où ils nous ont récupéré pas mal de ballons et surtout prendre le minimum de pénalité avec un buteur de ce calibre. Ce ne sera vraiment pas facile mais on va se donner les moyens de passer ce difficile obstacle varois.

Damien Lyet (arrière Tournefeuille) : Rien n’est encore fait ! Aubagne est une équipe très solide, joueuse. Ma première réaction après le match était une immense fierté. Une fierté par rapport au match réalisé par mes coéquipiers. Leur engagement, leur concentration, cet état d’esprit de ne pas lâcher. Nous réalisons une 1ere mi-temps très rude, contre le vent, où nous avons passé la majorité du temps dans notre camp, à défendre notre ligne. Notre deuxième mi-temps est très satisfaisante au niveau du contenu, malgré encore quelques petites approximations. Nous allons travailler cette semaine pour aller à Aubagne dans les meilleures conditions.

Thibaut Renard (capitaine Pamiers) : On fait un très bonne première mi temps, nous sommes rapidement rentrés dans ce match que nous avons abordé avec beaucoup de rigueur. Nous avons su imposer notre rythme et scorer à chaque intrusion dans leur camp, notamment grâce a une excellente mêlée. Mais malgré la mise en garde à la pause, nous avons été bousculés par l’envie et la détermination des locaux qui se sont accrochés au score, à juste titre. C’est notre pragmatisme qui nous a donné les moyens de remporter ce match, bien mérité tout de même.

Les résultats
Grenade
18-16 Layrac
La Vallette-du-var 18-13 Castelnaudary
Tournefeuille 36-8 Aubagne
Rieumes 34-14 Mouguerre
Bizanos 20-31 Pamiers
Larressore 13-24 Gimont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here