Fédérale 2 – Villefranche “Céret…compensé” à la régulière

0

Ce match retour était particulièrement attendu. Il faut dire qu’en novembre dernier, l’aller en terre catalane, avait laisser des traces, sur les visages, et dans les mémoires (après une bagarre, des gestes et des paroles qui avaient fait beaucoup parler (voir l’article) ). Les supporters de Villefranche de Lauragais s’étaient déplacés en masse, pour voir leur équipe accueillir le leader incontestable de cette poule 5, Céret, peu soutenu en revanche par les siens, restés probablement pour le Carnaval local dans le Vallespir. Un match entre costauds donc, dirigé par trois arbitres officiels du Languedoc, convoqués par la FFR, qui s’annonçait engagé dans tous les secteurs du jeu… (Par Maniac – Photos par L’oValie de Valou et Louis F.).

fcv céret louis f (2)
Céret pris dans la tenaille lauragaise dès le début de la partie

Au moment du coup d’envoi donné au stade municipal de Villefranche, certains s’attendaient peut être à un départ « à l’ancienne » de la part des locaux, avec une possible mêlée relevée. Mais il n’en était rien, les seules crêpes distribuées étaient celles, très bonnes, qui étaient délivrées à la buvette. Car si le FCV mettait de l’engagement, il restait dans les règles, avec de l’agressivité, positive, et du jeu, pour remporter ce match. Il faut tout de même attendre la 18ième minute pour voir le compteur se débloquer suite à une pénalité de l’ouvreur maison, Pissinis (3-0). Les Catalans étouffés dans cette première période ne résistent pas à la puissance du pack Lauragais qui inscrit le premier essai par l’intermédiaire du talonneur Nicolas Brindel (10-0, 25ième). Suite à un nouveau mouvement d’envergure, amorcé par Rayssac et Patey, le demi de mêlée fécéviste, Clément Allabert, file marquer un deuxième essai non transformé celui-ci (15-0), peu de temps avant une mi-temps dominée largement par les locaux.

Le jeu, coûte que coûte…

fcv2
L’envie de jouer a été manifeste durant tout le match

Au retour des vestiaires, les Villefranchois ne lèvent pas le pied, et celui de Pissinis en profite même pour passer trois nouveaux points (18-0, 44ième). La fierté catalane, piquée au vif, permet de revenir dans ce match à sens unique jusque là. Les Cérétans marquent un essai par l’ailier Onofri à la 50ème (18-5). Le doute n’aura pas le temps de s’immiscer dans les têtes lauragaises, notamment grâce à la puissance de son pack, dominateur, qui permet de glaner une pénalité que Pissinis convertit (21-5, 64ème). La fin du match restera stérile et le score n’évoluera plus.

Dans ce match au sommet de la poule 5, le jeu aura été le seul fil conducteur,  les antécédents du match aller semblaient très lointains, voire oubliés. Et à ce jeu, ce sont les hommes de Julien Sidobre et Stéphane Mélliès qui ont remporté la mise et 4 points importants. De quoi préparer le derby face à Castelnaudary plus sereinement.  Céret de son côté, handicapé par quelques absences, repart bredouille, et voudra sûrement se reprendre dès ce dimanche lors de la réception de leur voisin de la Salanque. Les Cérétans conservent un matelas très confortable de 10 points d’avance, et devraient logiquement terminer à la première place, qu’ils occupent depuis…novembre dernier.

Peut-être que les deux formations auront l’occasion de se retrouver sur terrain neutre dans quelques semaines, pour une troisième manche qui s’annoncerait palpitante encore…

fcv céret louis f (4)
Plus de 1300 spectateurs, une belle réussite pour cette rencontre au sommet.

Réactions :

Julien Sidobre (co entraîneur – FCV) : Mon premier sentiment, c’est la satisfaction ! Le groupe a su réagir de meilleure des façon, en mettant tous les ingrédients que ce sport autorise, à savoir le plus important : l’engagement physique. Ensuite nous avons su transformer notre frustration et déception du match aller par de l’envie. Tous les joueurs ont rehaussé leur niveau de jeu et ont répondu présent. Je pense que devant un stade plein, avec beaucoup de jeunes joueurs du club, on a pu montrer ce qu’était notre rugby. Satisfaction également, d’être toujours dans la formation, avec la bonne prestation en une, de Matt Grafeuille, pilier droit et Belascain. Bravo aux joueurs de la 1 et la 2. Nous allons maintenant préparer sérieusement le derby de ce week-end.

Jérémy Allard (seconde ligne – FCV) : On se l’était promis entre nous, on l’a fait ! Battre Céret à la maison sans besoin de mauvais gestes, ni de s’inventer des contentieux pour y arriver, juste du rugby et ses vraies valeurs. Il y avait du monde, de l’ambiance c’était un bon dimanche. Maintenant le groupe passe à l’étape suivante. Bravo au FCV et aux copains.

fcv1
La puissance d’Allart a fait des dégâts dans les rangs catalans

Thomas Aniès (centre Céret) : C’était un beau match qui est resté dans l’esprit rugby, on a pu effacer un peu ce match aller qui trottait dans toutes les têtes, dont nous n’étions pas fiers de l’image restée dans les têtes des gens. Nous voulions montrer notre jeu, jouer au rugby et essayer de les tenir chez eux pour commencer à préparer les phases finales. Villefranche est le style d’équipe que l’on est amené à rencontrer par la suite et nous voulions travailler. Malgré un effectif légèrement amoindri par des blessés nous avons essayé de les tenir, mais Villefranche a défendu son beefsteak dignement avec des intentions, de la bonne agressivité, sans mauvais geste, des avants puissants et des trois quart en jambes. Ils ont montré qu’ils étaient encore présents et qu’ils avaient de bons arguments. Nous nous devons de nous remettre au travail à l’approche des phases finales.

Laurent Pous (co-entraîneur – Céret Sportif) : On fait une entame intéressante, on arrive à tenir le ballon, et jouer chez l’adversaire avec le vent. On prend ensuite un carton jaune suite à une faute sur un retour très bien joué, et on encaisse un 10 à 0 sur l’infériorité numérique. On est revenus en seconde mi-temps avec de meilleures intentions, contre le vent, on a pu tenir le ballon, on les a mis à mal quelques fois en jouant dans le dos, mais malheureusement nous ne marquons qu’un seul essai. Le comportement de cette seconde mi-temps me semble satisfaisant.

fcv4


Feuille de match :

Fédérale 2 – Poule 5 (16ème journée)

A Villefranche de Lauragais : Villefranche bat Céret 21 à 5 (mi temps : 15-0) – 1 300 spectateurs environ – Arbitre : M. Santamaria (Languedoc)

Pour Villefranche de Lauragais : 2 essais Brindel (25), Allabert (30), 1T (25) et 3P (18, 44, 64) Pissinis.

Pour Céret : 1 essai Onofri (52).

Evolution du score : 3-0, 10-0, 15-0 / 18-0, 18-5, 21-5.

Carton jaune : Nunez (55) pour Villefranche et Torres (24), Druais (65) pour Céret

Composition des équipes :

FCV :  Khedairia; Linger, Anderhalt, Patey, Vogel; (o) Pissinis, (m) Allabert; Nunez, Rayssac, Mignonat; Allard, Sottero; Sanchez (cap.), Brindel, Pradalié.
Remplaçants : Torrent, Grafeuille, Hoarau, Blache, André, Alasset, Walencik.

Céret : Domenech; L. Arnaudies, Anies, Bouquié, Onofri; (o) Roigt, (m) Torres; Boukechiche, G. Arnaudies (cap.), Hour Sempé; Flores, Ben Haim; Dufour, Goullet, Maury.
Remplaçants : Rives, Heredia, Fiches, Druais, Pech, Vilaceque, Maurel.

Équipe réserve : Villefranche bat Céret 24 à 9

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here