Fédérale 2 – Ils montent en fédérale 1

0

C’était LE match à ne surtout pas rater, celui qui validait le travail de toute une saison pour des équipes programmées pour monter en fédérale 1, ou d’autres un peu mois, mais forcément concernées par l’enjeu. On retrouver les néo-promus en quarts de finale, à découvrir en fin d’article…

5
Fleurance a confirmé sa victoire à l’Isle-Jourdain. Ce double succès dans le derby gersois lui permet de prendre l’ascenseur vers la fédérale 1 (photo Chris Farmer)

Fleurance avait montré à l’aller des arguments propres à une équipe outillée pour jouer à l’étage supérieur. L’Isle-Jourdain, au mental, était parvenu à revenir de 0-16 à 14-16, entretenant l’espoir. Mais les Fleurantins ont encore pris le meilleur, à domicile cette fois (13-6 à la pause et 32-18 au coup de sifflet final), confirmant par la même occasion leurs ambitions du début de saison.

Issoire avait dix points d’avance avant de se déplacer à Nafarroa. Mais les Basques ont remporté le match retour 20 à 9, pimenté d’un bonus offensif. Suffisant pour passer et continuer l’aventure.

Marmande aussi avait du retard, de 11 points, ramené d’Orthez. Un retard comblé déjà à la pause en menant 21 à 9. Le second acte sera moins prolifique en points et forcément plus tendu. Mais l’USM parviendra à inscrire trois points de plus, pour valider sa montée… et retrouver Nafarroa en quarts.

Tous les retards concédés à l’aller n’ont pas pu être remontés. La preuve avec Mazamet, qui s’était incliné 30 à 20 sur le plateau de Lannemezan. Le CAL, impérial en défense, a fait le boulot à la Chevalière, et était devant à la pause (3-6). Mettant un peu plus sous pression des Mazamétains dos au mur, coupables de nombreuses erreurs. Lannemezan en a profité pour prendre le large au score grâce à son buteur Dasque. deux pénalités qui scellaient la rencontre (3-12) mais aussi l’issue de cette double confrontation.

Nice n’a pas tremblé face à Châteaurenard (19-18 à l’aller) et s’est imposé 47-7 pour le plus grand plaisir d’anciens, forcément ravis de revoir les Niçois au niveau supérieur. Le quart de finale contre Bédarrides, tombeur de Saint-Jean Royans, promet une belle empoignade.

Rennes et Beaune sont les deux autres promus et qualifiés, qui représenteront le “nord” de la France dans le grand huit final.


Les quarts de finale (10 juin)

Lannemezan – Fleurance
Nafarroa – Marmande
Bédarrides – Nice
Rennes – Beaune

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here