Fédérale 2 – Causse Vézère – Surgères, des fautes qui coûtent cher

0

Entre les deux bras du ruisseau Couze entourant le terrain, le Stade Alexis-Jaubert de Larche accueillait ce dimanche un duel de la poule 8 de fédérale 2 opposant deux prétendants aux phases finales. Le Rugby Causse Vézère, 5ème, (21 pts), recevait le SC Surgères, 6ème (20 pts). Derrière les « intouchables » Sarlat et Bergerac, plusieurs formations bataillent en effet pour les places qualificatives. Sur sa pelouse, le RCV souhaitait se relancer après sa défaite bonifiée à Saint-Yrieix, alors que le SCS voulait confirmer après sa victoire contre d’autres Corréziens lors de la huitième journée, ceux de Tulle. Alors que le choc des réserves tournait en faveur des locaux, désormais leaders, les nombreux supporters donnaient de la voix pour l’entrée des équipes fanions, pour un match où chaque faute allait coûter cher, très cher… (Résumé et photos par Jérémy VdC)

La haie d'honneur avec les réservistes et les jeunes de l'école a fait son effet (crédit photo Jeremy VdC)
La bellz haie d’honneur avec les réservistes et les jeunes de l’école de rugby… (crédit photo Jeremy VdC)

Première offensive locale, et la défense surgérienne se met (déjà) à la faute, ce qui permet à Veyssière d’ouvrir le bal (3-0, 2’). Sur le renvoi, les rôles sont inversés avec un hors-jeu corrézien, Chauvet répond à son vis-à-vis (3-3, 4’). Surgères se montre entreprenant, sans toutefois scorer, avec par exemple la percée de Ramade ou le travail du pack qui ne concrétise pas. Les deux équipes s’en remettent aux pieds de leurs buteurs, avec d’avantage de réussite pour les locaux (9-6 à la 21ème).

Hugo Veyssière (balle en main) a réalisé un sans-faute au pied (crédit photo Jeremy VdC)
Hugo Veyssière (balle en main) a réalisé un sans-faute au pied (crédit photo Jeremy VdC)

Chaque camp cherche à développer du jeu à la main, et ce sont finalement les Rouge et Noir qui vont être récompensés. Malgré une infériorité numérique, les visiteurs profitent d’une touche pour progresser dans la défense adverse par leur pack. En sortie, Leif arrive lancé depuis son aile et trouve un espace pour marquer trente mètres plus loin (9-11, 28’).

Les dix dernières minutes restent aussi ouvertes, le RCV tente de prendre d’assaut le camp charentais-maritime. Et si les tentatives de percées de Morello ou Lonzieme ne donnent rien, le pack Vert et Bleu fait la différence et met à la faute son vis-à-vis. Veyssière ne se fait pas prier, et continue son 100% avec trois nouvelles pénalités (18-11, 38’). Le SCS réplique toutefois sur le renvoi : le drop de Da Silva est contré, l’arbitre revient sur l’avantage, ce qui permet à Chauvet de refaire une partie du retard avant les citrons (18-14).

Leif s'en va inscrire le seul essai de la première mi-temps (crédit photo Jeremy VdC)
Leif, sans pression, s’en va inscrire le seul essai de la première mi-temps (crédit photo Jeremy VdC)

Causse capitalise avec son buteur, Surgères s’arrache pour le bonus défensif

Les jeunes pousses de l’école de rugby du Causse Corrézien ont montré leur talent naissant durant la pause, laissant la place aux grands ensuite. Les deux formations repartent tambour battant dans ce deuxième acte. Après des tentatives infructueuses de Barry ou Van der Linden, les avants du RCV sont finalement récompensés pour leur travail de sape. Sur une touche, ces derniers lancent un groupé qui traverse les vingt-deux mètres avant de voir Bedjguelal finir derrière la ligne (25-14, 46’).

Les avants se sont offerts de sacrés duels, avec un essai en groupé pénétrant de chaque côté (crédit photo Jeremy VdC)
Les avants se sont offerts de sacrés duels, avec un essai en groupé pénétrant de chaque côté (crédit photo Jeremy VdC)

Dans la foulée, Causse Vézère se retrouve en infériorité numérique. Surgères en profite pour reprendre l’ascendant et se voit récompensé à l’heure de jeu, là aussi par les avants. Après plusieurs groupés pénétrants stoppés sur la ligne, Darraidou part au ras et aplatit (25-19, 59’). Les dernières minutes sont plus tendues, les fautes se multiplient. Le duel de buteur continue, laissant les locaux devant à la marque (28-22 à la 78’). Veyssière pense même priver les visiteurs du bonus dans le temps additionnel, après une nouvelle faute défensive ayant fait sauter d’énervement le staff du SCS (31-22, 80’+1’). Mais sur le renvoi, les Charentais-Maritime progressent et pilonnent la ligne adverse, et à raison, l’arbitre siffle un hors-jeu corrézien. Malgré la pression, Chauvet ne tremble pas et passe de quarante mètres la pénalité du bonus défensif (31-25, 80’+4’).

Chauvet, quelques secondes avant de passer la pénalité du bonus défensif (crédit photo Jeremy VdC)
Chauvet, quelques secondes avant de passer la pénalité du bonus défensif (crédit photo Jeremy VdC)

Avec cette courte victoire contre un concurrent direct, Causse Vézère profite du faux-pas de Malemort à Belvès pour prendre la troisième place de la poule, onze longueurs derrière Bergerac. Pour sa part, le SC Surgères glisse à la septième place, mais peut se satisfaire de ce bonus glané au forceps sur le fil. En sachant que seuls sept points séparent la troisième et la septième place, on peut se dire que de belles batailles vont encore faire rage pour la qualification dans cette poule 8…


Les réactions

Cédric Leite (co-entraîneur du Rugby Causse Vézère) : «Il ne faut pas oublier que c’est une très belle équipe en face, qui n’avait qu’un point de retard sur nous au classement avant le match. On savait qu’on recevait une des grosses équipes de cette poule. On était encore sur la déception du résultat à Saint-Yrieix, on avait envie de remettre les pendules à l’heure. On a été bons sur les bases, mais on n’arrive pas encore à aller au bout des choses sur l’animation. On va continuer à travailler, mais je suis convaincu que notre groupe a un très fort potentiel, aussi bien l’équipe première que la B, qui prend la première place du classement, ce qui montre le niveau de l’effectif au complet. Il faut avoir confiance en nous, continuer de travailler, surtout prendre du plaisir et essayer de s’exprimer un maximum sur le terrain. »

Un coach satisfait après la rencontre (crédit photo Jeremy VdC)
Un coach satisfait après la rencontre (crédit photo Jeremy VdC)

Hugo Veyssière (arrière du Rugby Causse Vézère) : «C’était un match compliqué, face à une belle équipe de Surgères. On a su assurer une victoire, qui me semble méritée, contre un concurrent direct au championnat. On a peut-être un petit regret de leur laisser un bonus, mais il ne faut pas oublier d’où le club vient ces dernières saisons, d’où il est parti. Gagner un match comme ça en Fédérale 2, c’est très bien pour l’ensemble du club, et pour tout le travail réalisé depuis le début d’année. »

Charles Preira (co-entraîneur du SC Surgères) : «Tout d’abord bravo à l’équipe de Causse. On aurait aimé plus sur ce match, on prend un point de bonus, on s’en contentera. C’était un match compliqué, Causse a su mettre les ingrédients pour l’emporter, alors que nous, il nous a manqué un petit rien. Mais c’est ce petit rien qui fait la différence, encore une fois. Je suis content de mes mecs, ce point de bonus est important à l’extérieur. Causse a su appuyer devant, là où ça faisait mal, même si les deux équipes ont voulu jouer. On repart avec cette courte défaite, mais on marque ce point, c’est bien. »

Le capitaine du SCS était satisfait de repartir avec le bonus défensif (crédit photo Jeremy VdC)
Le capitaine du SCS était satisfait de repartir avec le bonus défensif (crédit photo Jeremy VdC)

Mathieu Giraud (troisième-ligne et capitaine du SC Surgères) : «On est un peu déçus du résultat, surtout qu’on fait une bonne entame de match. On est venu ici avec des intentions, et on est tombés face à une belle équipe de Causse Vézère. On raccroche au score à la fin du match. Je suis fier des gars, parce qu’à la fin on pouvait aussi ne pas avoir ce bonus défensif, on est allés le chercher avec les tripes, c’est bien pour la suite. Il nous reste un bloc de deux matchs assez compliqués puisqu’on va chez le second, Bergerac, avant de jouer Barbezieux qui fait une belle remontée au classement aussi. Il va falloir assurer pour être au chaud à Noël ! »


La feuille de match

Au Stade Alexis-Jaubert de Larche (19) : Rugby Causse Vézère 31-25 Sporting Club Surgérien (mi-temps : 18-14)

Arbitre : M. Alexandre Pujo Aizpuru (Ligue Occitanie) – Représentant fédéral : M. Jean-Paul Arbaudie (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Pour Causse Vézère : un essai de Bedjguelal (46’), huit pénalités (2’, 17’, 21’, 30’, 31’, 38’, 67’, 80’+1’) et une transformation (46’) de Veyssière

Carton jaune : Barry (49’, plaquage illicite)

Pour Surgères : deux essais de Leif (28’) et Darraidou (59’), cinq pénalités (4’, 13’, 40’+1’, 78’, 80’+4’) de Chauvet

Carton blanc : Chenin (38’, fautes répétées)

Carton jaune : Giraud (21’, maul écroulé)

Rugby Causse Vézère

Vessière ; Cailleaud, Lonzieme, Martinez, Morello ; T. Barboutie (o), J. Leite (m) ; Sauvage, Van der Linden, Barry ; Mathevet (cap), Faure ; Goursac, Verlhac, Bedjguelal

Remplaçants : Tuamasaga, Teixeira, Laval, Bousquet, Villes, Fairbank, Guedelha

Staff : C. Leite, Pani, Fronty

Buteur : Veyssière (pénalités : 8/8, transformation : 1/1)

SC Surgères

Chauvet ; Morville, Borde, Ramade, Leif ; Da Silva (o), Defontaine (m) ; Giraud (cap), Alvarez, Chenin ; Darraidou, Dia ; Boucher, Robin, Boissart

Remplaçants : Landriau, Ferrer, Hoorelbeke, Graton, Dimeck, Sales, Drean

Staff : Preira, Dako

Buteurs : Chauvet (pénalités : 5/7, transformations : 0/2) ; Da Silva (drop : 0/1)

Quelques photos supplémentaires (l’album complet est à retrouver en cliquant ici)

(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)
(crédit photo Jeremy VdC)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here