Fédérale 2 – Causeries et debrief

0

Poule 5

Il ne faisait pas bon recevoir dans cette poule en ouverture de championnat. Toutes les équipes qui jouaient à l’extérieur l’ont emporté. Les scores montrent néanmoins que les équipes sont proches les unes des autres. Saint-Sulpice ne doit son salut qu’à un essai inscrit à 10 minutes de la fin, tout comme Villefranche qui, même supérieur, n’a fait basculer la rencontre que dans les tous derniers instants. Balma aussi a dû s’employer jusqu’au bout pour ramener la victoire de Mirande. Après avoir mené 21-9, le BORC s’est fait peur avec une remontée au courage de l’EAB à 21-19. L’ouvreur Balmanais sera inspiré de passer deux pénalités en fin de match pour respirer un peu mieux. Enfin Saverdun a eu la malchance de perdre son capitaine, Pierre Sieurac très tôt dans une rencontre où les Mazamétains se sont montrés réalistes et opportunistes. Les Tarnais ont défendu leur ligne jusqu’à la fin. Les Ariégeois faisant le siège dans les derniers instants. Cette poule s’annonçait passionnante, elle l’est, assurément.

Les réactions 

fleurance usss
Malgré quelques approximations, l’USSS revient du Gers avec les quatre points (photo ASF)

Stéphane Doussain (3/4 Saint-Sulpice) : Match difficile sous une grosse chaleur. On a beaucoup d’intentions mais on ne concrétise pas au moins 3 essais. On aurait pu avoir un peu de marge de manœuvre mais on gagne juste face à une équipe bien organisée devant, avec un bon arrière. Il faudra être plus rigoureux sur la finition si on veux battre l’Isle-Jourdain, qui viendra chercher des points abandonnés ce dimanche…

Maxime Pavan (demi de mêlée Fleurance) :   Nous avons fait un bon match dans l’envie contre une grosse écurie qui descend de Fédérale 1, bien en place défensivement. Nous avons bien défendu mais on fait des erreurs qui nous coûtent cher à la fin. Ce match aurait pu tourner en notre faveur, c’est frustrant, on ne passe pas loin de la victoire. Mais on va pouvoir travailler sur de bonnes bases pour le prochain match contre Mazamet dimanche, et décrocher notre première victoire.

Xavier Déjean (capitaine Saint-Sulpice) : Un match de reprise avec pas mal d’approximations et un petit rythme. Nous aurions pu nous mettre à l’abri en concrétisant nos occasions et au contraire, on les laisse revenir dans le match. Malgré cela nous sommes satisfaits de la victoire qui nous permet de travailler dans la sérénité avant de recevoir l’Isle-Jourdain qui va vouloir se refaire suite à son faux pas à domicile.

Eric Lacroix (co-entraîneur Balma) : C’est toujours bien de gagner à l’extérieur d’entrée. Dans le contenu, je suis satisfait de la première période, où on est bien en place et efficace. En seconde, je suis satisfait du don de soi de chaque joueur. Les gars ont défendu comme des morts de faim pour défendre le score, alors que l’arbitre accordait 6 minutes de temps additionnel, de je ne sais où. Bon début donc, mais qui n’aura de valeur que si on confirme contre Saverdun dimanche.

Julien Sidobre (co-entraîneur Villefranche ) : voir réaction et résumé du match

Laurent Jalabert (co-entraîneur L’Isle-Jourdain) : voir réaction et résumé du match

David Mouffok (arrière Mazamet) : Le premier match de championnat est toujours difficile, mais on avait à cœur de bien lancer notre saison. La 1ère mi-temps est compliquée mais on marque juste avant la pause, ce qui nous fait passer devant au score et nous re-motive. En seconde mi temps ils reviennent au score mais nous avons fait preuve d’une grosse solidarité pour tenir le score lors des vingt dernières minutes. Surtout à la fin quand on prend un carton jaune, on peut perdre le match mais l’équipe a su se remobiliser pour arracher cette victoire qui fait du bien au moral pour commencer.

Résultats 

Fleurance 9-14 Saint-Sulpice
L’Isle-Jourdain 15-18 Villefranche de Lauragais
Mielande Mirande 22-27 Balma
Saverdun 14-20 Mazamet

leaderboard-rugbypass_amendonne

Poule 6

hendayer rc montauban 9 15
Un match pour le moins offensif à Hendaye contre le RC Montauban (photo club)

Dans le duel Basquo -Tarn-et-Garonnais du week-end, 1 partout. Castelsarrasin a réussi la performance, car c’en est une, de battre Saint-Jean-de-Luz, fraîchement relégué de l’étage supérieur et candidat à une remontée immédiate. Les coéquipiers de Max Bégué ont fait la différence en seconde période, et malgré un joli baroud d’honneur des joueurs basques, engrangent quatre points précieux et le plein de confiance avant le derby contre le Racing. Montauban donc, qui lui s’est incliné, avec les honneurs, à Hendaye, autre gros morceau présumé de la poule. Avec les honneurs car dans un match ouvert, les verts ont marqué trois essais à des Hendayais qui en ont inscrits deux de plus, d’où ce score élevé. Lourdes est venu à bout de Marmande. Le week-end prochain, le gros derby entre le CAC et le Racing promet beaucoup. Il y aura sûrement beaucoup de monde à Castelsarrasin.

Max Bégué (capitaine Castelsarrasin) :  Tout d’abord je tiens à féliciter tous les joueurs pour leur engagement et leur solidarité dont ils ont fait preuve durant les 80 minutes. Nous avons su résister aux assauts de cette belle équipe de Saint-Jean-de-Luz et d’un autre côté nous avons su concrétiser nos actions offensives. Une victoire dédiée à notre ami souffrant de la maladie de Charcot, présent hier dans les tribunes : Mr Petre Mitu . Maintenant nous allons nous remettre au travail pour la réception dimanche du Racing Montalbanais.

Résultats

Castelsarrasin 29-23 Saint-Jean-de-Luz
Hendaye 37-25 RC Montauban
Lourdes 11-5 Marmande

leaderboard-rugbypass-hk

Poule 7

Cette poule va réserver une multitude de derbys enflammés. Decazeville-Cahors ne sont pas les villes les plus proches au niveau kilométrique, mais ont ouvert le bal lors d’un match accroché dans tous les sens du terme. Un match marqué par 6 cartons jaunes et deux blancs. Une tension exacerbée par le duel de buteurs de talents dans chaque équipe : Accorsi pour Decazeville ( 20 points, 6 pénalités et une transformation) et Ricardo pour Cahors (5 pénalités et un drop). Ce dernier ratera néanmoins la transformation de l’égalisation, mais aura permis de ramener le bonus défensif. Le match retour s’annonce d’ores-et-déjà chaud. Figeac s’incline à Trélissac, tout comme Gaillac à Issoire. Les tarnais ramenant malgré tout le bonus défensif. Enfin, saluons pour leur première à ce niveau, la superbe et très large (!) victoire de Levézou-Ségala…18-17.

decaze cahors s murat 9 15
Renversant le match entre Decazeville et Cahors (photo S. Murat)

Damien Rey (capitaine Levézou Ségala) : Nous avons rencontré une belle équipe de Malemort qui d’ailleurs nous ressemble énormément : dynamique, mobile et vaillante. Nous avons manqué de tuer le match en première mi temps, une mauvaise gestion en début de seconde et ces deux petits défauts ont failli nous coûter le match. C’est la fédérale 2, on est rentré dans le bain et on voit les petits détails à gommer pour pouvoir être compétitif pour la suite du championnat.

Jérôme Accorsi (ouvreur Decazeville) : Un bon premier match de rentrée contre une grosse équipe de Cahors favorite de notre poule. On a fait beaucoup trop de fautes et du coup on est resté à portée des cadurciens qui sont revenus en fin de match, mais on a su préserver notre avance.

12047310_10153753139732722_1082415065_n
Gros combat entre Decazeville et Cahors (photo S. Murat)

Aliou Bodiang (capitaine Cahors) : On va dire que c’est un bon résultat à l’extérieur mais je suis assez frustré. On a fait un très bon début de partie, puis on a manqué de maturité, en faisant des fautes bêtes, moi le premier. C’est dommage car il y avait la place de faire un meilleur résultat, chaque point compte on va se satisfaire de ça mais il me restera un goût amer de ce match. On avait clairement l’ascendant sur la mêlée, ils ont été vexé et ont tout fait pour nous faire dégoupiller. L’arbitre aurait dû le voir ou du moins savoir qu’en étant devant au score et à l’extérieur ce n’était pas dans notre intérêt que ça se passe mal.

Yannick Ricardo (ouvreur Cahors) : On voulait se tester contre une grosse écurie de la poule, on ressort de ce match avec un sentiment mitigé car on échoue à 2 points. La victoire est si proche et si loin à la fois car avec 6 cartons c’est difficile de gagner. Mais le groupe a montré des valeurs intéressantes pour la suite de la saison et le projet de jeu se met doucement en place. Une grosse pensée pour Julien Laur qui s’est fait une fracture du tibia, qu’ il nous revienne vite et en forme.

Jean-Luc Delaneau (président Decazeville ) : On a joué contre une belle équipe de Cahors, bien préparée, bien en place, bien organisée. Pendant le premier quart d’heure, on n’a pas vu le jour. On était mené 6-0, puis on s’est réveillé, on a repris l’initiative du jeu. Pour moi, c’est notre premier vrai combat, car lors de nos matchs amicaux, nous avons joué avec des tiers temps, et beaucoup de joueurs de la réserve, et lors du dernier match amical, il y avait des absents. C’est pour ça qu’on a mis un quart d’heure pour rentrer dans le match. Après, le match en lui-même était tendu, il y a eu quelques échauffourées, mais rien de bien méchant. Les joueurs se sont engagés comme jamais, les équipes n’ont rien lâché du début jusqu’à la fin. On est satisfait d’avoir gagné car on a tremblé jusqu’au bout. C’était vraiment un beau match de reprise ! Retrouver l’ambiance de Camille Guibert, avec 1500 supporters, cela nous avait vraiment manqué. Je crois qu’avec ce match, le ton est donné pour cette saison. Cahors est une équipe qui jouera le haut du tableau, et nous, on a montré qu’on allait être présent.

Henry Ferrero (co-entraîneur Millau) : On a assisté à un très bon match de rugby entre deux belles équipes. St Junien est solide, avec de beaux gabarits. De notre coté, défensivement, nous avons été bon collectivement, mais nous avons fait deux, trois erreurs individuelles qui nous ont pénalisées. Pour moi, le tournant du match est à la fin de la première mi-temps, où on mange une supériorité numérique à 5m de la ligne en tentant un jeu au pied où l’on se fait contrer. Derrière, on prend un essai de 100m. On aurait pu mener de 13 points, mais on se retrouve avec un point de retard au final. Donc sur ce match, on est à moitié frustré, car les deux équipes auraient pu gagner. On méritait autant qu’eux les quatre points. On ramène néanmoins le bonus, on s’en contente. Chaque point est bon à prendre. Notre jeune équipe doit s’améliorer dans les moments forts.

Résultats

Saint-Junien 29-26 Millau
Trelissac 29-13 Figeac
Issoire 13-9 Gaillac
Decazeville 25-23 Cahors
Levezou Segala 18-17 Malemort

leaderboard-rugbypass_amendonne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here