Fédérale 1 – Saint-Sulpice dans les clous, Valence d’Agen dans le flou

0

Une lourde défaite dans le derby à Castelsarrasin (32-9), à la maison contre Graulhet (22-30), un match nul à Céret (17-17) qui lutte pour le maintien, et une première victoire contre Castanet autre candidat au maintien (26-3), ce n’était pas le début de saison espéré par Valence d’Agen. Le déplacement à Saint-Sulpice sur Lèze s’annonçait donc périlleux, surtout quand on sait que les Rouge et Vert se sont fixés comme objectif de rester invaincus à Gaston Sauret. Les victoires contre le Toec (20-17) et Mazamet (44-27) le prouvent bien. Les défaites à Lavaur (22-21) et à Nîmes (24-5) laissent même entrevoir des possibilités d’aller chercher des gros points loin de la Lèze. Un face à face en théorie déséquilibré à première vue, mais voici la réalité du terrain résumée ici (par GR Vin)

Les visiteurs animés de bonnes intentions, sont les plus vite en action : un enchainement des avants, puis Henric au centre fait la différence, et Deschamps pointe l’essai en coin qui ne sera pas transformé (0-5). Tébaldini qui a raté une première tentative lointaine, règle la mire pour réduire le score, mais Hellec lui répond peu après pour une faute sur un ruck (3-8).

Henric décalera Deschamps pour l'essai
Henric décalera Deschamps pour l’essai

Saint-Sulpice fait l’effort sur la mêlée. Caujolle prend le dessus sur Aouadi qui est sanctionné deux fois : Tébaldini bonifie ce bon travail et donne l’avantage aux siens (9-8). Le bras de fer est engagé, le jeu reste cantonné dans le petit périmètre. C’est un bel affrontement, les ballons écartés sont voués à l’échec car les défenses des deux camps montent très vite pour couper les extérieurs. Valence repasse devant à la faveur d’une nouvelle pénalité et d’un poteau rentrant (9-11). Il faut attendre la fin du premier acte pour voir un quatuor de septistes faire un numéro dans un petit périmètre coté fermé. Tébaldini déclenche, Kurno et Gimeno font un joli une-deux en bord de touche et mettent Jeudy dans le trou pour un essai plein d’opportunisme. Cette action permet à Saint Sulpice de virer en tête aux citrons (16-11).

Tebaldini tene de s'infiltrer
Tebaldini tene de s’infiltrer

A la reprise le jeu reste le même, les avants dans les phases de conquête et dans le jeu au sol s’affrontent sans relâche. On joue à 14 contre 14 avec un jaune de chaque côté Deschamps pour avoir tapé sur le ballon, et Caujolle sur mêlée. L’alignement local cède deux touches contrées par le longiligne Teissèdre mais Valence n’en tire pas profit. Dans ce combat un petit accrochage à la sortie d’une mêlée provoque une secousse qui envoie définitivement Dufour et Gouveia aux vestiaires. Tébaldini et Latapie tentent d’écarter les ballons mais n’arrivent pas à faire la décision faute de soutien. Roquebert traverse deux fois le rideau défensif sur 30m mais ne trouve personne à hauteur pour poursuivre l’action. Il faut attendre la 72e pour que le score évolue à la faveur d’une nouvelle pénalité de Tébaldini artilleur précis (19-11). Valence fait tout pour prendre le point de bonus défensif. Mais c’est sans compter sur Doussain fraîchement rentré, qui délivre un superbe jeu au pied de ses 40m pour trouver Jeudy aux 22m bord de touche. Ce dernier se fait un plaisir de marquer un doublé. Tébaldini du bord de touche transforme et scelle le score (26-11) d’un match qui n’aura pas atteint des sommets, mais était d’une bonne intensité physique, avec un gros combat devant, des plus sains, malgré les deux cartons rouges.

« Saint-Sul », 4ème, reste accroché au bon wagon de tête, à égalité de points avec Marmande, avant justement de se rendre dans le Lot-et-Garonne. Valence de son côté, reste englué en fond de classement. La réception du Toec Toac, tombeur « surprise » du leader nîmois, invaincu jusqu’alors, ne s’annonce pas de tout repos.

Roquebert difficilement stoppé
Roquebert difficilement stoppé, comme d’habitude

Les réactions 

Jérôme Pradelle, entraîneur Valence : Forcément déçu car on avait une grosse envie. Un flottement en première mi-temps nous coûte un essai. On revient mais on fait un peu trop de fautes avec de l’indiscipline ce qui leur permet de revenir dans le match. A la fin, ils nous sortent du bonus avec cet essai sur la dernière action, qui ne compte pas à la vue du match, mais qui compte pour les points. Du coup ça change tout. Voila on va garder le positif et travailler pour être plus constant.

Kevin Lecareux, capitaine Valence : On a des regrets car on n’est pas passé loin. Pas assez constant dans l’effort et trop de fautes. On leur donne les points trop facilement. Après c’est une équipe bien en place et on n’a pas eu ou su exploiter les ballons que l’on avait. Il y a eu un gros combat dans les rucks et les ballons pas trop faciles à exploiter. On marque au début mais on n’a pas su tenir le score, c’est dommage.

Benjamin Roquebert, centre de l’USSS : Match compliqué, on savait qu’ils avaient besoin de points avec un début de saison pas à la hauteur de leurs ambitions. On a fait une entame  plutôt correcte mais après ils ont une grosse densité et c’était plus compliqué. Le score est flatteur car ils ont été difficiles à battre. Sur la physionomie du match s’ils prennent le défensif, ce n’est pas volé non plus. On a gagné, c’est le plus important

Olivier Argentin co-entraîneur USSS :  On sait que leurs moyens sont différents des nôtres, avec une équipe très athlétique. Devant, ils ont proposé beaucoup de combat. On savait que ballon en main, on était capable de les déstabiliser. En première mi-temps on a joué un peu trop près des rucks et ça les arrangeait. On avait vu que ça montait très fort pour bloquer notre jeu de trois quarts. En prenant plus de profondeur, on a mieux négocié nos ballons. Même si on n’a pas été toujours performants, on n’était pas non plus trop en danger. On veut rester invaincus à la maison, et on continue notre petit bonhomme de chemin. On essaye de proposer un rugby agréable, on manque de ballons mais on marque deux essais. Il y a  de vraies bonnes choses à retenir.

Victor Labat co-entraîneur USSS : Satisfait comptablement, oui, l’objectif c’était clairement la victoire, c’est fait donc il faut s’en satisfaire. On a vu des choses intéressantes face à une équipe très, très dense. Je pense qu’on a fait le boulot. En mêlée c’était un peu plus compliqué, on a le dessus avec des pénalités au début, et puis ça s’inverse et on finit fort ensuite. C’est le jeu, et puis en touche on fait 30mn comme il faut, et puis avec la fatigue on se trompe un peu sur les annonces. Ce sont des points sur lesquels il faut que l’on grandisse mais c’est normal. C’est une victoire face à une équipe hyper dense, je le répète, donc c’est bien.

IMG_0071
IGimeno passe dans le dos pour décaler Jeudy qui ira à l’essai
Tebaldini dégage son camp
Tebaldini dégage son camp
Lolesio Roy s'est demené
Lolesio Roy s’est démené
Essai libérateur de Jeudy
Essai libérateur de Jeudy
Duel de centres Henric Roquebert
Duel de centres entre Henric et Roquebert
Deschamps Lolesio Roy face à Kalo
Deschamps, Lolesio et Roy face à Kalo

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here