Fédérale 1 – Lavaur s’envole, Graulhet s’enlise

0

300 convives au repas d’avant-match, de nombreuses personnalités attendues dans les travées des Clauzades, des supporters mobilisés, la rencontre Lavaur – Graulhet s’annonçait comme l’évènement rugbystique tarnais de ce début du mois de Mars. Malheureusement, les rafales de vents, les averses et un terrain détrempé auront eu raison des intentions de jeu des acteurs de ce 14ème derby du Pays de Cocagne… (résumé et photos de Fidel Hopost)

Luc Sirven, efficace à l'ouverture
Luc Sirven face à la défense graulhétoise, s’est montré efficace à l’ouverture

Fidèle à leurs habitudes depuis quelques matches, ce sont les protégés de Mathieu Bonello qui feront la meilleure entame en investissant le camp graulhétois. Des errements défensifs, un carton jaune, une sortie sur blessure leur faciliteront certes la tâche et après trois occasions infructueuses, c’est bien le pack vauréen au complet, qui franchit la ligne d’en-but pour l’ouverture du score (7-0). Graulhet ne désarme pas pour autant et aura même l’occasion de se remettre en selle (deux pénalités ratées à une trentaine de mètres et un essai vendangé en bout de ligne). Lavaur s’en sortait bien avant que leur adversaire ne retombe dans ses travers d’indiscipline. Après un nouveau carton jaune pour un mauvais geste du pilier Gouveia, l’ASV enchaînaient les temps forts et usaient les graulhétois. C’est donc logiquement, après une copie conforme du premier essai que le pilier François Bertrand fut emmené victorieusement dans l’en-but par son pack (14-0).

Lavaur gère son avance pour conclure sur un bonus offensif

Julien Galinier file pour le bonus offensif lavaur graulhet 02 17
Julien Galinier file pour inscrire l’essai du bonus offensif

Si la seconde période ne restera pas dans les annales, tant par la pauvreté du jeu des deux équipes que par les conditions météorologiques, c’est surtout grâce à une défense intraitable, des contres efficaces en touche et une excellente gestion du jeu au pied que l’ASV allait gérer son avance. Graulhet reprenait certes du poil de la bête sur les mêlées fermées mail ils ne surent jamais mettre en difficulté les locaux. Le temps s’égrainait, la pluie redoublait, le coaching battait son plein et c’est après huit temps de jeu et une action navigant d’une aile à l’autre, que Julien Galinier allait franchir le rideau graulhétois pour l’essai du bonus offensif. Avant que Jordan Matier ne transforme, le pilier géorgien Burdiashvili allait s’illustrer plus bêtement que méchamment en mimant un coup de tête sous les yeux de l’arbitre. Carton rouge logique présenté par l’arbitre, Graulhet allait boire le calice jusqu’à la lie dans ce 14ème derby du Pays de Cocagne.

ESSAI COLLECTIF lavaur graulhet
Les avants vauréens inscriront un essai collectif

Réaction des vestiaires 

Mathieu Bonello, Entraineur Lavaur : Une fois de plus, les conditions météo ne se prêtaient pas au beau jeu, mais contrairement à notre dernière sortie à Grasse, les joueurs ont fait le boulot en ramenant le bonus offensif dans les dernières minutes. Aujourd’hui, je tiens surtout à féliciter les joueurs pour le sérieux et l’application des consignes qui ont permis une gestion optimale de la rencontre. En seconde période, même si le beau jeu n’était pas au rendez-vous, notre jeu au pied a été très performant. Aujourd’hui l’objectif est atteint avec cette victoire bonifiée, mais rien n’est encore acquis et il nous reste quatre rencontres extrêmement difficiles face aux grosses écuries de la poule. Dès dimanche, nous nous déplacerons à Strasbourg sans pression et sans obligation de résultat face à une équipe revancharde après sa défaite au match aller et après sa défaite à Nîmes aujourd’hui. “

Stéphane Giraudeau, Pilier Lavaur :  Cela fait plus de 10 ans que je suis à Lavaur et jamais, nous n’avions remporté un derby tarnais avec un bonus offensif. Comme toujours dans les derbys, on s’attendait à un gros combat devant mais on a su relever le défi en marquant notamment 2 essais sur des ballons portés. A titre personnel, c’est vraiment une très belle surprise d’être titulaire aujourd’hui pour ma dernière saison et j’espère avoir donné satisfaction aux entraîneurs qui m’ont fait confiance.

Eric Charavel, entraîneur Graulhet : “Rien à redire sur la victoire de Lavaur, elle est amplement méritée. Je regrette quand même que nous n’ayons pas su exploiter l’appui du vent en première période et surtout que les consignes données n’aient pas été mieux respectées. En première période, nous aurions pu et même dû revenir dans la partie mais nous ratons un essai tout fait et nous laissons 6 points au pied. Par la suite, même si certaines décisions arbitrales sont sujet à discussion, nous n’avons pas été bons en touche et nous avons connu des difficultés de sortie de balle en seconde période. La suite de notre saison ? Avec une seule victoire elle sera compliquée mais on va se battre jusqu’au bout et ce dès la semaine prochaine avec la réception d’un adversaire direct Dijon.”

Fabien Atche l'un des meilleurs vauréens
Fabien Atche l’un des meilleurs vauréens hier

La fiche technique 

Lavaur 24-0 Graulhet

ASV LAVAUR : 3 E Collectif (9e) ,F.Bertrand (34e) , Galinier (78e), 2 T Sirven et Matier, 1 Sirven( 56e)
SC GRAULHET : –

Carton jaune : Barthélémy (2e) Gouveia (20e) ; Carton rouge : Burdiashvili (79e)

LAVAUR : 15. Atché ; 14.Tignères (21.Q.Lenfant 50e ), 13.Hecker, 12. G.Bertrand (cap), 11.Matier; 10.Sirven (22.Lasme 73e), 9.Mouysset (20. Norkowski 80e; 7.Lane, 8. N.Clergue  , 6.Diez( 18.Salinier 73e),,, 5. Gauthier (19.Galinier 70e),, 4. Potente; 3. F.Bertrand (23. Simioni 53e), 2. Galy (16.Bortolozzo 53e),1.Giraudeau (17. Taumoepeau 53e)

SC GRAULHET : 15.Urios, 14.Terem (21.Pauthe mt),,13.Montbroussous, 12.Tachat (20.Paul 55e), 11.Barthélémy: 10.Dumont (22.Homs 68e),, 9.Chateauraynaud; 7.Roques (19.Thevenot 6e), 8.Ilisecu, 6.Avarguez; 5.Beaud (18.Lapeyre mt),, 4.Regnier,; 3.Lagikula( 23.Burdiashvili 40e), 2.Bueno (16.Vidal-Rosset 50e),  1.Gouveia (17.Genti 60e)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here