Fédérale 1 – La Nouvelle Aquitaine en force dans la Poule 1 (1ère partie)

0

Sur les onze équipes qui composent la Poule 1 de Fédérale 1, deux sont issues de la Ligue Hauts-de-France (Beauvais et Marcq-en-Baroeul), une de la Ligue Bretagne (Rennes) et… huit de la Nouvelle-Aquitaine (Arcachon, Floirac, Langon, Limoges, Marmande, Niort, Périgueux et Trélissac) ! Tour d’horizon des forces aquitaines en présence, avec les trois équipes girondines, et les deux périgourdines… (par Marco Matabiau).

Si l’on s’en tient au bilan chiffré de l’exercice 2019/ 2020 (certes tronqué par l’épidémie de Covid-19), tout porte à penser que la saison du Rugby Club du Bassin d’Arcachon n’a pas été une franche réussite: 11è sur 12 d’une poule 4 dominée par Cognac, 5 victoires en 18 matchs. Néanmoins, à y regarder de plus près, 9 des 13 revers l’ont été par 6 points ou moins. Comme l’explique le manager Vincent Manta, au club depuis 7 saisons, « on a tout de même réalisé une saison étonnante. Dans la quasi-totalité des matchs, on faisait plus que jeu égal avec l’adversaire, puis soit on s’effondrait dans les dernières minutes, soit on pêchait par manque de lucidité, d’expérience ou de réalisme« . Avec ses compères du staff Arnaud Dwoinikoff (en charge des avants) et Anthony Tesquet (trois-quarts), coach Manta a, après la longue coupure, opté pour une reprise progressive: « On a repris depuis le 29 juin, en alternant semaine de travail et de repos. Dès le 4 août, on est passés à quatre entraînements par semaine. On a certes un groupe de pluri-actifs, mais les exigences de la Fédérale 1 sont telles qu’on est obligés de s’adapter« .

Arcachon Cros
Le RCBA comptera cette année encore sur son troisième ligne et capitaine Cros pour faire avancer l’équipe (Photo Jean-Michel Fraunié).

Côté recrutement, le staff a cherché à compenser le turnover de l’intersaison ainsi qu’à combler les manques de la saison passée. Si l’on peut déplorer le départ de plusieurs piliers (notamment Grafouillère à Langon ou encore Poupeau et Brooks à Saint Médard en Jalles), des frères Framer (le deuxième ligne Michael et l’ouvreur Matthew) pour Bergerac et du prometteur trois-quart centre Mathieu pour Bourgoin, les arrivées font saliver les fidèles supporters. Le RCBA a adressé ses besoins en première ligne, recrutant Pilioko (Dax), Wacokecoke (Oyonnax, Espoirs) et le Moldave Léon (Rouen). Il a également fait confiance à de nombreux jeunes joueurs, en particulier au sein des lignes arrières: Ducasse (demi de mêlée, Gradignan), Tarozzi (ouvreur, Bayonne), les trois-quarts centres Rittaud (Vannes) et Barbouche (Nevers), l’ailier Poitau (Colomiers) et l’arrière Bordier (Brive) ont tous 22 ans ou moins.

Arcachon
Le talonneur Claudey devrait à nouveau ancrer la solide première ligne des Girondins (Photo Jean-Michel Fraunié).

Enfin, pour faire face au manque d’expérience évoqué plus haut et éviter de revivre les mêmes désillusions que l’an passé, le RCBA a frappé fort. Tout d’abord en s’adjugeant les services du troisième ligne Leroy Houston (Biarritz Olympique). Découvert en France à Colomiers, l’Australien a ensuite évolué à Bath puis à l’UBB. Pour compléter la colonne vertébrale de l’équipe, le demi de mêlée sud-africain De Koker apportera lui aussi son vécu de la Fédérale 1 glané lors de ses deux saisons passées à Marmande. Toujours à la charnière, le club pourra compter sur l’ouvreur Pierre Bernard (champion de France 2013 avec Castres, plus de 140 matchs de Top 14), également en provenance du BO. Sans parler du trois-quart centre Castéra, de retour de son escapade floiracaise. Tout laisse donc penser que, pour sa quatrième saison à ce niveau, le club peut envisager la qualification pour les playoffs. Selon Vincent Manta, « accrocher une des six premières places semble dans nos cordes. Depuis qu’on est remontés, beaucoup de monde dans la région attend qu’on joue les phases finales« . Pour atteindre cet objectif, les premiers réglages ont eu lieu en amical face à Salles (Fédérale 2) et Oloron Sainte Marie avant le premier test grandeur nature, à domicile, contre l’Olympique Marcquois Rugby le samedi 12 septembre.

Arcachon Geneste 2
Avec Geneste (balle en mains), Bats et désormais De Koker, l’équipe du Bassin ne manque pas d’options à la mêlée (Photo Jean-Michel Fraunié).

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here