Fédérale 1 – Causeries et debrief

0

Poule 2 : Lombez sort les barbelés et prend des points importants

Lombez-Samatan se doit de remporter tous ses matchs à domicile pour se maintenir en fédérale 1, et si la mission est accomplie, que ce fut dur contre une équipe de St Médard qui se contente d’un bonus défensif, maigre consolation d’une domination pourtant manifeste, en seconde période. L’entame avait pourtant été gersoise, avec deux essais dans le premier quart d’heure, transformés par Delbos. Mais la suite allait appartenir aux poudriers girondins, qui arrachaient le bonus au bout du temps réglementaire, sur pénalité. Lombez amis un peu plus de distance avec le premier relégable, mais ce n’était qu’une étape

lsc
On ne s’est pas économisé entre Lombez et St Médard (photo José Cruz)

Yohan Marty (Co-entraîneur Lombez-Samatan-Club) : Encore une fois nous avons fait un gros match face à une grosse équipe de Saint Médard-en-Jalles. Ils nous ont embêtés sur les ballons portés en conquête, mais je ne peux que féliciter les 23 acteurs de notre camp qui ont fait une grosse prestation. Nous avons su rectifier le tir lorsqu’il le fallait contre une formation très dure à jouer. Avec cette victoire, nous avons fait un pas de plus vers le maintien, et ça nous fait beaucoup de bien. Nous ferons donc le déplacement à Oloron un peu plus sereins sans objectif chiffré, sans pression, mais avec l’ambition de beaucoup les embêter.»

Patrick Verger entraîneur de Saint Médard : «Je suis content de l’investissement de mes joueurs du jeu qu’ils ont produit. Nous n’avons pas été loin de remporter cette rencontre, nous avons le bonus défensif, ce n’est pas mal du tout. Lombez Samatan a montré que c’est une équipe qui a des valeurs. D’autres équipes en étant si près de leur ligne auraient lâché, pas eux. Nous, on peut simplement déplorer un petit manque d’application dans la finition, près de la ligne. Mais enfin, contre vents et marées, nous emportons le point du bonus. Un coup de chapeau au «cinq» de devant et à tout le reste des joueurs pour leur investissement.» (source DDM)

Résultats
Rouen 52-27 Anglet
Bagneres 29-23 Nantes
Lombez-Samatan 20-13 Saint-Médard-en-Jalles
Saint-Jean-de-Luz 22-23 Oloron
Langon 26-24 Tyrosse

f1 2 habillage_pub-nouveau-scross

Poule 3 : Blagnac prend l’eau à Cognac

Bobigny a repris le commandement de la poule, seul, puisque Blagnac s’est incliné à Cognac, qui lui passe devant en même temps. Blagnac a bien résisté à la furia locale pendant une mi-temps (16-17) mais a craqué en seconde et a même encaissé un essai en fin de match synonyme de bonus offensif pour Cognac (voir vidéo). Valence d’Agen, sans être transcendant, a fait le job contre la lanterne rouge, Tulle. Avec un match en moins au compteur, les Valenciens peuvent espérer se rapprocher du quintet de tête. Rodez n’a pas laissé une chance à Saint-Sulpice, et prend 5 points précieux en vue du maintien. Les deux équipes midi-pyrénéennes savent qu’il faudra lutter jusqu’au bout. L’USSS tentera de préserver son invincibilité à Gaston Sauret lors d’une réception qui s’annonce une nouvelle fois compliquée, face à Agde…

Résultats
Valence d’Agen 17-11 Tulle
Agde 15-10 St Jean D’angély
Rodez 37-8 Saint-Sulpice-sur-Lèze
Cognac 38-17 Blagnac
Bobigny 24-12 Trelissac

f1 3

habillage_pub-nouveau-scross

Poule 4 : Castanet a eu la peau des crocodiles

Alors que deux matchs étaient reportés (Strasbourg-Villeurbanne et Dijon-Lavaur), Graulhet s’est enfoncé un peu plus dans le fond du classement après une nouvelle défaite à la maison contre Macon. De son côté Castanet est venu à bout de Nîmes, Beud Spencer était sur place pour assister à ce choc du haut du classement… 

IMG_5654
Nîmes a bataillé ferme devant (photo DD)

Premier match des phases retour, beaucoup de monde dans les tribunes, du beau temps, et une affiche alléchante entre deux équipes au coude à coude pour les premières places. Castanet voulait sa revanche après une défaite à l’aller (40-36) restée encore en travers de certaines gorges…

il faut dire que le temps y était pour beaucoup, mais le match aller aussi qui avait donné une partie, invraisemblable, donc forcément l’attente, ligitimes des spectateurs aussi, avec le même nombre de points, le promu à les dents de crocodiles.

Dès l’entame, les visiteurs confisquent le cuir, et NIERAT, le buteur gardois en profite pour enquiller deux pénalités (0-6, 8ème). Pas du tout déstabilisés, les locaux vont monter en puissance avec un pack, très efficace, qui par deux fois sur mêlées enfoncées, permettent à Folliot d’égaliser (6-6, 18ème), puis de donner l’avantage à Castanet (9-6, 23ème). Les deux équipes ne se livrent pas totalement, le jeu reste assez fermé. Nierat trouve la cible à la 36ème pour égaliser. Nîmes es tout près de marquer un essai dans la foulée, mais le talonneur Bonnet (Castanet) se sacrifiera et prendra un carton blanc sur la sirène. Nierat passera tout de même la pénalité avant de rentrer aux vestiaires (9-12)
Nîmes proche d’un retour, mais…

A un de moins, les locaux vont faire le dos rond à la reprise, et ne prendront pas de points. Sans doute un tournant du match, car à peine revenu à 15 contre 15, c’est Nîmes qui se retrouve à 14, en perdant Tavite pour dix minutes. Castanet se montrera plus réaliste, et marque un essai dans la continuité par Puertas (14-12, 51ème). Les débats restent équilibrés, Nîmes fait le forcing pour repasser devant, une série de pick and go reste stérile, une pénalité échoue de peu (67ème). Au contraire, Castanet finit mieux la partie. Suite à un ballon gratté dans un ruck, les haut-garonnais marqueront un essai collectif, transformé (21-12, 78ème). Coup dur pour Nîmes qui voit la victoire lui échapper, ainsi que le bonus défensif. Bon coup pour Castanet qui reste plus que jamais en haut du classement…

Castanet n'a pas eu une partie facile face aux crocodiles mais a su assurer l'essentiel (photo DD)
Castanet n’a pas eu une partie facile face aux crocodiles mais a su assurer l’essentiel (photo DD)
 Réactions

Jean Baptiste Poulon (entraneur Nîmes):  notre jeu au pied est défaillant, leur mêlée a été plus forte que la notre, quand nous prenons un carton blanc, ils ont scoré, pas nous. Nous avons mal négocié notre pénal touche, c’est dommage car les garçons ont mis de l’engagement, mais on fait un déplacement à vide au final.

Nicolas Alcade (capitaine de Nîmes): nous avons été malmené en mêlée, nous avons le niveau pour pouvoir jouer en fédérale 1, nous savions que Castanet était une équipe expérimentée, qui se qualifie chaque année, donc ce déplacement était compliqué, nous en tireront les leçons

Jean Louis Bouladou (co-entraîneur de Castanet): satisfait sur le résultat oui, après sur le contenu, non, les aspects positifs sont la défense, on ne prend pas d’essai. Nous n’avons pas eu beaucoup de ballons à jouer, alors c’est compliqué d’attaquer dans ces conditions, mais on est content de la victoire bien sûr.

Quentin D’Aram de Valada (capitaine de Castanet): on fait trop de fautes idiotes, nous sommes un peu naïfs par moments, nous manquons de maîtrise aussi, dans les zones de ruck. On a joué un peu à l’envers, il faut que l’on règle vite la conquête, car c’était notre force en première phase.
f1 4

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here