Féminines – Le BSORF et le Stade Toulousain en pleine forme

0

TOP 8  : Le BSORF s’envole vers les demi-finales 

IMG_1583
Le BSORF a débordé l’USAP et file vers les 1/2 finales (photo BSORF)

Après plus de deux mois de trêve (tournoi des 6 nations oblige), le TOP 8 a repris, avec une victoire 9 à 7 du BSORF face à l’USAP. Les BSORFeuses proposent du jeu debout mais pêchent par excès de gourmandise. La solution arrivera par…les catalanes qui concèdent trois pénalités dans leur camp, trois occasions de prendre les points qu’Audrey Abadie transforme pour prendre le large au planchot. Les nombreux supporters ayant afflué en ce dimanche de printemps ne sont pourtant pas rassurés avant le coup de sifflet final. L’USAP négocie un surnombre et s’appuie sur la vitesse et les crochets d’Elodie Guiglion, internationale à 7, pour marquer un essai en bout de ligne (9-7). Les catalanes ne reviendront pas au score dans les cinq dernières minutes. Le coup de sifflet final libèrera le public, et les coachs. Le week-end prochain sera l’occasion d’un déplacement dans le Var pour affronter La Valette et préparer la ½ finale TOP 8 du 26 avril prochain.

Elite 2 – Armelle Auclair : Le Stade prend le bon Wallon

Loin de remplir la capacité du mythique Ernest Wallon, il y a eu affluence pour ce match de rugby féminin (plus de 1500 personnes). Le STRF fait une mauvaise entame de match, Il y avait un peu de pression pour les joueuses toulousaines, ce qui amena quelques complexités à la mise en place de leur jeu sur le premier 1/4 d’heure. Ensuite le STRF a commencé à pilonner l’équipe de Lons et le premier essai vient d’un mouvement collectif clôturé par Morgane Peyronnet. Cet essai va libérer les Toulousaines qui vont produirent du jeu et dérouler avec deux essais de Prune Pegot dont un transformé par Mélanie Sabatié. Le score à la mi temps est de 17-0 A la reprise, Lons marque un essai. Mais le STRF remet la main sur le ballon, et reprend sa marche en avant. Coralie Bertrand, qui avec sa pointe de vitesse dépose tout le monde. Le dernier quart d’heure se termine sur du jeu d’avants, des rucks et des combats où aucune équipe ne lâcha prise, jusqu’à l’interception de Morgane Peyronnet sur plus de 60 mètres. Score final 32-5. Le STRF reste invaincu à domicile et premier de poule.
10845666_956482354384288_4861799997919744527_o
Les Castraises se sont bien accrochées, mais les Lionnes Bordelaises étaient trop fortes (photo Aubin Lipke)

Profitons-en ici pour adresser un clin d’oeil appuyé aux joueuses de Castres. Le déplacement à Bordeaux était leur dernière étape en Elite 2. Pour finir la saison, un match périlleux chez des girondines assurées de la troisième place avant le match mais voulant se tester avant les phases finales. Les filles du Stade Bordelais n’ont cette fois pas pris de haut les Castraises qui les avaient bousculées au match aller (19-5), et ont aligné au centre, l’internationale à XV et à 7 Camille Grassineau ainsi que la troisième-ligne de l’équipe de France Coumba Diallo sur le banc. Côté castrais ce n’était pas le voyage de fin d’année mais presque. De la bonne humeur et du plaisir à prendre puisque la dernière place leur était déjà attribuée, mais toujours en essayant de nouvelles choses bien que cela n’ait pas réussi. La victoire girondine (44-0) reste anecdotique, la descente des Castraises, moins. Nous y reviendrons par ailleurs.

10628430_1584596955160384_1765091214356549592_n
Les filles du STRF ont foulé la pelouse d’Ernest Wallon, victorieusement (photo STRF)
Réaction
Axelle Allaux (STRF) : Match très engagé d’une équipe de Lons qui venait jouer sa qualification pour les 1/4 de finale chez nous, et nous nous ne voulions pas perdre notre première place. Le contexte était exceptionnel puisque nous jouions pour la première fois à Ernest Wallon. Nous avions à cœur de bien faire afin de remercier les personnes qui se sont investis pour cette rencontre. Lons nous a livré un beau combat, devant notamment, avec leurs trois internationales.
Beaucoup d’agressivité dans leur jeu, mais nous avons réussi à concrétiser sur nos temps forts. Nous nous dirigeons maintenant vers les phases et notamment le quart contre Chili Mazarin, une grosse semaine de préparation nous attend. Il faudra tout donner pour ce match à élimination directe.

 

Fédérale : en attendant les phases finales… 

Poule 6

11122264_916998911695784_1447453334_oLa dos du BSORF termine deuxième de sa poule et aurait normalement dû se qualifier pour le championnat de France « classique ». Mais c’est la grande incertitude sur l’adversaire de cette ½ finale, ce qui n’étonne pas au regard du flou artistique qui règne depuis le début de saison sur la Fédérale à XV. Nous éviterons ici de souligner le caractère assez cocace de l’organisation, qui réunit des équipes issues de trois niveaux différents l’an passé (d’où les nombreux forfaits et les matchs à plus de 50 points cette saison). Cette même organisation proposanr aux équipes dites réserves de ne pas tenir compte de leurs performances sur l’ensemble de leur saison, mais les invite à participer aux finales des réserves. Bref, le BSORF avait à cœur de terminer deuxième de sa poule et remporte son troisième match bonifié d’affilée (34-0) face au Fousseret. Les BSORF 2 ont affronté une équipe vaillante en défense mais pas assez organisée pour les inquiéter. L’équipe réserve du Stade Toulousain s’est faite surprendre par Béziers et s’incline 8-11.

Poule 7

Luzech termine donc à la première place sans même avoir joué. Millau, qui s’impose brillamment à Agen, finit sur la deuxième marche. Montauban complète le podium. Grenade finit sa saison régulière sur une victoire à l’extérieur (5-12) à Albi.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here