Décalé : les maffrés et les cagolins du weekend (du 17 et 18 octobre 2020)

0

Weekend du 10 et 11 octobre 2020

Il est LE cagolin du weekend assurément avec une action à la double conséquence : d’abord un claquage… à l’échauffement, qui lui vaut d’être remplacé illico par le staff. Oui, Jean Daléas n’a pu participer à la première victoire de Lourdes depuis 19 mois. En revanche, l’ailier de poche bigourdan a honoré son gage : celui de porter des claquette en forme de poisson.

JEAN DALEAS
Avant le match…
121463040_2715415605379015_4210297148180931212_n
après la douche
121383660_463526061262513_109911428782103533_n
Pendant la troisième mi-temps

Boulay Olympique Rugby a remporté son match contre Dieulouard, 35 à 10. Les gars de la Moselle, habitués à distribuer « Poupou », la poubelle du cagolin du weekend, n’ont pas hésité longtemps avant de trouver le locataire de cette semaine. Il s’agit d’Aurélien, qui a régalé son monde par un coup de pied dont lui seul a le seul secret. Le 3ème ligne est reparti avec le sourire et « Poupou », qu’il convient de prendre en photos tout au long de la semaine. En voici les preuves.

121554186_785919598648024_3173334502414799682_n
Poupou s’est bien reposée
121478160_715076279359431_781204322234959420_n
Aurélien et son petit ménage… à 3
121459701_1309145936098362_4970429718224903431_n
Poupou a pris son bain

Victoire nette et sans bavure de l’AS Bompas XV sur le terrain de Boulou Sorède 58 à 10. Le Branus  a changé de propriétaire, en la personne de Dobby Albarracin, nouveau papa le dimanche matin à 4h30 et… sur le pré à 15h. Félicitations à Coco et sa compagne donc. A noter que le centre Victor Blin, est passé de peu u titre de cagolin, avec sa phrase d’après match : « Tain? je me suis isolé tout seul ! »

121317214_641689256514100_383257183726798851_n


Les Rambailleuses d’Ariège ont remporté un brillant succès dimanche dernier (64-0). Les deux Manon présentes sur la photo ci-dessous, s’y sont distinguées à leur façon. A gauche, Manon, cagoline pour avoir montré ses fesses pendant la partie (selon nos sources, c’était involontaire), et Manon à droite, qui elle, a enquillé plein de points au pied. Alors, qui dort avec le nounours cette semaine ?

121287479_1258270831176641_9094826316929631908_n


Tony a été élu par ses coéquipiers d’Ambazac « cagolin du match » après avoir réalisé une course de 80 mètres, soldée par un soleil au-dessus de deux joueurs au sol. Il obtient donc la statuette CRA pour la semaine !


Narrosse a dominé Thèze (18-3) mais ça ne suffisait pas à Beñat, le basque bondissant des Landais. Ce dernier a en effet décroché une belle crêpe à… son capitaine Bastien, qui en a eu la langue toute électrisée. Le deuxième ligne de Narrosse, n’arrosera plus, mais il a été élu cagolin du weekend

121149531_737983806788526_1305684580383606656_n

Jojo s’était ouvert l’arcade en début de saison. Il récidive et refait son entrée dans les maffrés du weekend, avec cette fois, un bel oeuf sur son crâne rasé, pendant le match Ambazac – Lubersac/Orgnac… maffrac le type !


Après un come back stoppé net l’an passé avant le premier match officiel, à cause d’un tendon d’Achille fragilisé par un probable surpoids, le doyen de l’US Eauze (32), a décidé de faire un deuxième « come pack », à 42 ans. En forme olympique « Roue-quin » (surnom dont l’origine ne mérite évidemment pas d’être détaillé) a (enfin) joué son premier match 2020-2021. Précautionneux, il a pris le temps de refaire un protège dents (celui des années 80 ne faisant plus l’affaire). Mais notre « roue-blard » a juste oublié de le mouler après l’avoir sorti de l’emballage. Malgré les conseils insistants et avisés de ses coéquipiers d’utiliser de l’eau bouillante, « Roue-quin » a cru bon de passer son protège ratiches sous l’eau chaude de… la douche des vestiaires ! « Eauzé », mais sans succès évidemment. Il a été aussitôt proclamé « cagolin » de la semaine, et a eu droit au « tunnel de la muerte ». C’est pas le Pérou, mais ses partenaires de jeu se sont bien régalés, et l’ont bien carotté aussi. Mais attention, le roux tourne…

121367175_2661675540814585_3682934766016793616_neauze
Rouquin à l’apé-roux

 

LES MAFFRES DU WEEKEND


A la 25 minute du match entre Ayguette et l’Isle de Noe, après un plaquage sur un genou adverse. Thibaut, le talon bleu s’est retrouvé ouvert comme un livre. Résultat, une victoire 3-25 pour les Gersois, bonifiée, et même sur-bonifiée avec les 6 points sur le front de Thibaut

120791149_2759732444275394_3282185693707000457_n


A Sor Agout, dans le Tarn, comme ailleurs, on voit des joueurs qui finissent au sol en croix, et d’autres qui ont directement la croix sur la tête. Amen… l’élasto !

121297412_10223551047914617_8929771074830366238_o


Brice du Limoges EC s’est ouvert le crâne à l’échauffement, s’offrant un beau bandeau pour le match, et un beau sourire en bonus… #maffré

maffré Brice du Limoges EC qui s'est ouvert le crâne à l'echauffement, s'offrant un beau bandeau pour le match


Du côté des Pant’hers de Balma, c’est Andréa qui a dû quitter ses copines sur civière, suite à une belle entorse de la cheville. Le charme et la compétence des pompiers ont eu raison de la douleur visiblement. Sa coéquipière Lucie, qui joue en seconde ligne, s’est quant à elle, a été touchée à l’épaule. Les deux maffrées en sont quitte pour 15 jours d’arrêt… comme les bars toulousains, donc c’est un moindre mal…

121054007_666066144348663_1900716064475385143_n


Et pour terminer cette grosse semaine de « maffre », petit détour chez Amélie, qui nous fait partager sa joie de jouer sur un terrain synthétique… qui brûle un peu. On a mal pour elle, et ses gambettes !

121290810_782056149257233_5266793528086641764_n

121245869_387811392232160_8824929147541073465_n

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here