Décalé : les cagolins du weekend

0

Petite ou grosse boulette, bévue, cagade ou étourderie, la sanction tombe dès la fin du match. Voici ceux qui se sont fait remarqués ce dimanche, mais pas de la façon dont ils rêvaient. Voici les cagolins du rugby amateur…

Annaïs est venue les mains dans les poches, en oubliant madame patate à la maison. Marine, quant à elle, a été saluée pour son rôle ingrat d’arbitre de touche. Ça se passe comme ça au Plateau de Sault

P1140285


Le cagolin du week end pour le RC Rougier est Sébastien, pour avoir manqué une demie douzaine de plaquages. Son surnom de «porte de saloon» est définitivement justifié.

Le cagolin du week end pour le RC Rougier Sébastien Nouvel pour avoir manqué une demie douzaine de plaquages son surnom « la porte de saloon »

 


Victoire du RC Mauguio 24 à 3 contre l’Esc Bac Asp. Une belle perf doublée d’une belle cagolade de coach Ika Modebadze, qui a convoqué un joueur pour finalement… en mettre un autre sur la feuille de match. Il remporte donc le renardo empaillé de circonstance, haut la main.

Victoire du Rc Mauguio 24 à 3 contre l’Esc Bac Asp

 


Benjamin Hérail, présente la particularité d’être président et joueur, au Racing Clape Plage Armissan. L’homme n’est pas du genre à se taire, normal il est demi de mêlée, et puis à l’approche de la quarantaine, il ne va pas changer. Alors il parle, souvent, beaucoup, mais un peu trop dimanche dernier au goût de ses coéquipiers armissanais. Surtout à l’arbitre en plus. Il a donc été récompensé du titre de cagolin de service.

71576597_695514090859312_4723595557442945024_n
J’entends le loup, le renard et la belette…
71600720_695514054192649_9187118986708385792_o
Un titre salué unanimement
71958801_695513014192753_7297465597036593152_o
Image d’exception : Benjamin à la baguette, et qui ne parle pas à l’arbitre ! (photo RCPA)

La mention spéciale

Les cadettes de Labarthe-sur-Lèze garderont un grand souvenir de leur première. La préparation, les émotions de l’avant et de l’après match, et puis, … déjà les cagolins. Lisa, avec le bonnet rouge aux grands yeux (ci-dessous), n’a pas de chance, elle qui, pour son premier match, et malgré la défaite, a marqué son premier essai est devenue la première “cagoline” de l’année. Mais la demoiselle avait un large sourire quand même. A côté d’elle, le coach. Pourquoi Laurent porte-t-il la perruque du cagolin lui aussi ? Parce qu’en voulant apporter de l’eau aux joueuses sur le pré, il a lancé une bouteille sur l’une d’elles, qui l’a prise en plein dans le sternum. Louise a eu le souffle coupé et a dû sortir pour récupérer. Coach Laurent a définitivement était adoubé par l’équipe comme un seigneur : le seigneur Lance l’eau !

IMG_9631

louise
Louise va mieux, mais aurait décidé d’arrêter l’eau en bouteille

L’un a raté le bus, l’autre n’a pas prévenu qu’il ne le prenait pas. Résultat, ils sont cagolins du RC Mazères haut la main.

72539695_501527224020065_8474066862664056832_n

 


Loïs joue avec les cadets de l’entente Loire Sud. Il s’est offert une chistéra, mais sans trop de réussite. Alors, il a reçu la tenue officielle du cagolin, et pour tout dire, il la porte très bien. Si vous croisez une licorne par là-bas, appelez-là Loïs, elle devrait se reconnaître…

72114116_994422224225104_3419003699458998272_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here