Champ. de France Belascain – Causeries et debrief

0

Les 16ème de finale du championnat de France ont tous été arrosé par dame météo, très capricieuse décidément. Avec pour conséquence pour les équipes de devoir s’adapter à des conditions rendues difficiles. Certaines y sont parvenues, d’autres pas… (par Richie Mo’Unga)

14H00  Le tenant du titre, Grenade, était opposé à Lourdes, 4ème de poule, et qualifié in-extremis. Les jaune et noir entament parfaitement leur match en marquant un essai sur ballon porté. Les Lourdais ne se découragent pas, et recollent au score grâce à leur buteur. Grenade tente de développer son jeu d’attaque, mais ce temps pluvieux provoque des fautes de main, et se fera même dépasser au score juste après la pause 9-7. Mais avec de la maîtrise, de la patience et un peu plus de précision, les champions de France vont inscrire deux essais coup sur coup grâce aux 3/4, et font le break. Lourdes marquera bien un essai en fin de match, mais trop tard. Grenade s’impose 24-14 et prétend toujours à un doublé historique.

Ospital en chef d'orchestre de la ligne des Grenadins
Ospital en chef d’orchestre de la ligne des Grenadins ( photo Grenade Sports )

14h00Balma 1/4 de finaliste l’an passé, retrouve La Salanque pour une belle, chacun ayant gagné chez lui en phase de poule. Les compteurs remis à zéro, le match peut commencer. Les Balmanais, fébriles, enchaînent les fautes de mains et les mauvais choix de jeu. En face les catalans ne sont guère beaucoup plus précis, mais bien plus agressifs dans le combat. Juste avant la pause, les rouge et blanc accélèrent et c’est Medeau en bout d’aile qui vient conclure une belle action collective. 5-0. La seconde mi-temps commence, avec une très, très forte pluie qui s’abat à Villemoustoussou. Les catalans s’énervent, accumulent les fautes, ce qui fait le bonheur de Temmar le buteur maison des Haut-Garonnais, qui prennent le large, 14-3. Ce sera le score final, les “Balma-traciens” poursuivent leur chemin.

Medeau délivre les balmanais juste avant la pause ( photo club BORC )
Medeau qui aplatit en coin et délivre les Balmanais juste avant la pause (photo club BORC)

14h00Blagnac commence son match face à Mauléon tambour battant, en tenant le ballon, et en démontrant beaucoup d’intentions de jeu. L’opposition basque est bien structurée. Les Blagnacais passent deux pénalités, et en encaissent une (6-3 à la mi-temps). Ce scénario fait prendre confiance à Mauléon, présenté comme outsider de cette partie. Blagnac manque de lucidité et déjoue avec la pluie. Les Basques se nourrissent de fautes adverses pour inscrire une pénalité, puis un essai. Les bleu et rouge sont touchés, et ne reviendront pas. Après avoir sorti Auch, Mauléon rajoute Blagnac à son joli tableau de chasse. Attention tout de même,car ils auront à faire face à Chambéry au prochain tour.

Les rêves s'envolent pour les rouges et bleus ( photo H.Bolognesi )
Les rêve est passé pour Blagnac. Mauléon continue ( photo H.Bolognesi )

15H00– Le Centre Aveyron, une des rares équipes encore invaincue en France, affrontait Saint-Médard tombeur de Villefranche de Lauragais. Les Aveyronnais, solides en conquête, privent leurs adversaires de ballons. A la 25ème minute, ils marquent leur premier essai, suite à une cocote conclue par GarciaSaint-Médard manque de réalisme et ne conclut pas ses rares occasions, à l’inverse du Centre Aveyron, dont le buteur se montre précis, avec deux pénalités réussies en plus, pour porter le score à 13-3. Les conditions diluviennes de ce week end en France, ne poussent pas à produire beaucoup de jeu. Sur un coup de malice de son demi de mêlée, les pensionnaires de Rodez-Decazeville-Espalion vont progresser dans le camp des rouge et noir. Quelques temps de jeu après, c’est Thomas Fernandez qui scelle le résultat, portant le score à 20-3. Toujours invaincu, le Centre Aveyron affrontera Nevers, pour une nouveau duel de gros bras.

Les aveyronnais ont resserré le jeu, bon choix tactique ( photo D.Cristol )
Les Aveyronnais ont resserré le jeu, un choix tactique payant ( photo D.Cristol )

15H30Gaillac et Langon fermaient le bal. Langon, en blanc et rouge domine complètement les vingt premières minutes, mais ne marque “que” 3 points. Les Gaillacois reprennent le cours du matche et confiance pour égaliser. S’en suit un mano à mano entre les deux buteurs, qui rajoutent chacun trois points de plus. Les débats sont très équilibrés, aucune des deux équipes n’arrive à scorer avant la fin du temps réglementaire. Direction prolongations. Les joueurs se crispent, Gaillac se met à la faute. Langon passe trois points, qui s’avéreront décisifs puis le tableau d’affichage restera figé à 9-6. Langon affrontera Nîmes au tour suivant. Gaillac, valeureux, tombe, mais peut avoir des regrets.

Les Gaillacois ont tout essayé, mais Langon n' a pas craqué. ( photo club Gaillac )
Les Gaillacois ont tout essayé, mais Langon n’ a pas craqué. ( photo Yéti )

Réactions 

Pierre Pélissier ( co-entraîneur Grenade ) : “Je suis content de cette opposition car Lourdes est une équipe très valeureuse avec quasiment que des joueurs de première année. Une équipe, je pense, qui va posé beaucoup de problèmes l’année prochaine, en tous cas, je leur souhaite. Nos gars ont été au rendez-vous dans les têtes et dans leur implication physique. Il leur tardait de commencer, maintenant on y est, donc nouvelle échéance dimanche”

Adrien Ospital ( Trois-quart centre Grenade ) : ” C’était un match compliqué, le premier des phases finales, c’est toujours le plus dur. On le commence en marquant d’entrée, puis la pluie nous empêche de mettre notre jeu en place. Lourdes en a profité pour prendre l’avantage. Je suis content de la réaction collective de l’équipe en marquant deux fois coup sur coup. Très belle équipe de Lourdes, sur qui il faudra compter l’an prochain “

Jules Julian ( co-entraîneur Balma ) : ” On savait comment ce match pouvait tourner si on l’abordait mal, la première mi-temps fut délicate, on est quand même resté solide défensivement, à défaut de l’être offensivement. La deuxième mi-temps est bien meilleure, l’équipe est restée soudée, en montrant une bonne réaction. Le prochain match va être compliqué contre Dijon, mais aucun défi n’est surmontable. A nous de faire le travail.”

Dayal M’Changama ( Capitaine et trois-quart centre Blagnac ) : ” Nous avons manqué d’intelligence face à cette météo pluvieuse, surtout face à cette équipe très agressive. On perd le match la tête haute, mais on ne peut s’en prendre qu’à nous même. Par ailleurs, je ne comprends pas comment trois arbitres basques ont pu arbitrer un match de leur région, les trois ensemble. Je n’en veux à personne dans le groupe, maintenant, on doit se re-concentrer sur le championnat Midi-Pyrénées.

Thomas Fernandez ( Capitaine Centre Aveyron ) : ” Nous avons joué contre une bonne équipe de Saint-Médard. Avec des conditions climatiques très difficiles, nous savions que la conquête, le jeu au pied et le pressing défensif seraient très importants. Nous avons répondu présent dans ces secteurs et cela nous permet de gagner. Nous sommes très heureux d’être qualifié en 8ème “

Jérémy Bau ( Co-entraîneur Saint-Médard ) : “Bravo à notre adversaire qui mérite sa victoire. Avec nos huit titulaires absents, on savait que ça allait être très compliqué même si les joueurs présents n’ont pas démérité, notamment nos deux Balandrade. Je félicite chaleureusement le groupe pour cette belle saison et l’état d’esprit de chacun. Une vraie bande de bons mecs ! Une grosse pensée pour les 95, et les 96-97. A la saison prochaine pour revenir encore plus fort “

Romain Lalliard ( Co-entraîneur Gaillac ) : ” Un premier 1/4 d’heure très compliqué pour nous, Langon nous dominait. Le match était plutôt équilibré ensuite, le score parle de lui même. Les garçons ont tout donné, bravo à eux, et félicitations à Langon qui a une bien belle équipe “

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here