Castelsarrasin : deux rugbymen au coeur de la tempête

0
thomas de raed
Les charges de Thomas de Raed risquent de manquer au CAC cette année (photo M. Delsol)

Les intempéries de lundi soir ont durement frappé le Tarn-et-Garonne. Au plus fort de la tempête, une automobiliste a même eu la très désagréable surprise de voir un platane s’écraser sur sa voiture, alors qu’elle rentrait de son travail. Coincée, elle s’en est remis à l’intervention des pompiers de Castelsarrasin, où Jacques Basseto et Thomas de Raed, joueurs de Castelsarrasin officient comme pompiers volontaires. Ce dernier nous raconte : “Avec la pluie, le vent, dans la nuit, ce n’était pas évident. J’étais à la pince pour désincarcérer la pauvre dame, mais je n’ai pas eu de geste plus héroïque qu’un autre. Je sais qu’elle a été opérée à la clinique de l’Union, mais elle en s’en sort miraculeusement, c’est certain. Toute l’équipe a œuvré pendant 48h non stop, sans relâche, pour intervenir là où c’était nécessaire, comme aujourd’hui encore à Montpezat de Quercy.”

Pompier volontaire pendant 10 ans, le désormais ex-capitaine du CAC, âgé de 32 ans, met sa belle carrière rugbystique dans son club de cœur entre parenthèses. Le temps de terminer sa formation de pompier professionnel, lui qui a été reçu au difficile concours. “On peut avoir le diplôme mais il faut suivre une formation complémentaire de 4 mois. J’ai la chance de pouvoir vivre de ma passion, mais je dois m’y consacrer pleinement. Je ne peux donc prendre pas le moindre risque de me blesser” nous a-t-il confié. Il rajoute malicieusement “Je reviendrai peut-être en fin de saison ou pour la prochaine, plus affûté que jamais”. Que les supporters et les habitants de Castelsarrasin se rassurent, Thomas restera pompier volontaire de sa ville natale, et n’entend pas raccrocher les crampons définitivement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here