Carnet noir : La légende n’est plus

0

Au milieu du chaos international depuis vendredi soir dernier, il est parti. Oui, Jonah Lomu est mort cette nuit, à l’âge de 40 ans. Celui qui a révolutionné le rugby il y a vingt ans de cela, et marqué les esprits par son gabarit hors norme, sa vitesse et des essais inoubliables, vient de nous quitter soudainement. On le savait atteint d’une maladie rénale depuis longtemps, qui avait mis prématurément fin à sa carrière phénoménale, mais on n’imaginait pas le voir partir ainsi, si tôt…(par JL)

New Zealand's Jonah Lomu gathers his thoughts before the kick-off of the Rugby World Cup Group B match against Tonga at Ashton Gate in Bristol October 3. Lomu promptly scored the All Blacks' first try of the tournament. DJM/HP - RTR12Q7J
Jonah Lomu (©Reuters)

Le grand Jonah s’est éteint cette nuit, chez lui, à Auckland. Il rentre définitivement dans le panthéon du rugby, et du sport en général. Lui, l’ailier de 120kg, courant le 100m en un peu plus de 10.8 secondes, aux crochets et aux raffuts ravageurs, avait renversé ses adversaires et le monde du rugby en 1995. Il en était devenu la première, et peut être encore la seule, vrai star de ce jeu. Connu, reconnu et apprécié aux quatre coins du globe. Pour preuve le jeu vidéo éponyme, sorti en 1997 sur Playstation, lui aussi entré dans la postérité de tous les gamers. L’ailier All Black aux 15 essais inscrits en deux Coupes du Monde 764367-jonah_lomu_rugby_psxseulement, légende vivante en Nouvelle-Zélande, est devenu cette lui une légende tout court. Il venait de rendre hommage aux victimes des attentats de Paris, dimanche dernier, depuis l’Angleterre. Il venait de rentrer au pays hier.

Jonah Tali Lomu était grand, très grand, au point d’en devenir un pseudo évident pour écrire des articles. Il restera sûrement comme le plus grand. Il rend encore un peu plus pénible ces dernières heures, mais laisse à tous les amoureux du ballon ovale, et du grand public, des souvenirs indélébiles. “Mon but est de tenir jusqu’aux 21 ans de mes enfants, l’âge de leur majorité” avait-il confié lors du magnifique reportage que canal + lui avait consacré il y a quatre ans.  Ses enfants n’auront profité de leur père, que 5 et 6 ans. L’homme montagne n’est plus, mais restera au sommet quoiqu’il arrive.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here