Belascain – Causeries et debrief

0

On connaît donc le dernier carré de championnat de France Belascain version 2016. Balma y accède pour la première fois, après prolongations face au Centre Aveyron. Grenade et Chambéry s’y retrouvent pour la seconde année consécutive. Nafarroa complète le quatuor…

Les jeunes grenadins peuvent s'appuyer sur un groupe de supporters de folie ( photo Grenade sports )
Ces phases finales déplacent les foules ( photo Grenade sports )

15H00Grenade tombeur de l’entente Haute-Bigorre affrontait l’AS Pont Long qui s’était défait de Limoges au tour précédent. Ce sont les Palois qui vont ouvrir le score, avant que Ospital n’égalise, début d’un chassé croisé entre les deux buteurs. A la demi heure de jeu Pont Long mène 9-6, avant le premier éclat du match des jaune et noir. L’inévitable Mosso perce le rideau défensif, avant d’éliminer l’arrière pour inscrire le premier essai du match. Grenade prendre le score (11-9 à la pause). Les Grenadains proposent du jeu, mais l’opposition est rugueuse, parfois à la limite de la règle. A ce stade de la compétition, il faut avoir les nerfs solides, et tout est bon pour faire sortir son adversaire du match. Grenade, suite à une cocotte, marque un essai collectif, 16-9. En face les vert et blanc ne lâchent rien, et les quelques fautes des champions en titre permettent au buteur palois de recoller à 16-12. Malgré deux essais à zéro l’écart n’est pas fait. Ospital rajoute bien trois points, mais son homologue réplique dans la foulée 19-15. Il reste dix minutes à jouer, quatre points d’écart, la pression est palpable. Grenade temporise, enchaîne les temps de jeu. Denjean va trouver Montalbano sur une croisée au milieu du terrain, pour l’envoyer dans l’en but, Ospital transforme. Grenade tient sa demi-finale, au forceps 26-15. Les champions de France 2015 affronteront les Basques de Nafarroa, ce dimanche à 15h à Argelès-Gazost.

Sous l'oeil de ses supporters, Grenade à su passer le cap ( photo Grenade sports )
Grâce à l’appui de très nombreux supporters, Grenade a su avoir le geste juste ( photo Grenade sports )

15h00Centre Aveyron invaincu cette saison, affrontait Balma, deux équipes au parcours très solide. Le match est engagé, avec un gros défi physique autour des rucks. Les premiers à être récompensés sont les balmanais, Kais Atia marque le premier essai, après que les buteurs ne se soient exprimés (10-6). Dans la foulée, Medeau transperce le rideau défensif aveyronnais aux cinquante mètres, pour finir dans l’en-but (17-6). On pense que le Centre Aveyron est touché mais Fernandez rajoute deux pénalités 17-12. Les boys de Julian et Schlegel sont récompensés une troisième fois, et Medeau inscrit un doublé. Fernandez marque une pénalité juste avant la pause, 24-15 à la mi-temps. La seconde période tourne différemment, les rouge et blanc sont énormément sanctionnés, le RCA revient à 24-21. Il reste vingt minutes à jouer, Fernandez et Temmar continuent à jouer au chat et à la souris. A 27-24 le buteur aveyronnais égalise, 27-27. A la dernière seconde, Larivere (Centre Aveyron) tente un drop des quarante mètres qui prend la direction des poteaux mais en heurte un, place aux prolongations. Nettement plus frais physiquement, et somme toute assez logiquement, Balma inscrit son quatrième essai par l’intermédiaire de Kais Atia, Temmar le transforme et rajoute une pénalité 37-27, le Centre Aveyron vient de baisser pavillon. Les Balmanais accèdent à leur première demi-finale, face à Chambéry, et auront l’honnuer de fouler la pelouse  du stade de la Méditérranée à Béziers.

Kais Atia grand artisan du succès Balmanais avec un doublé ( photo Balma club )
Kais Atia grand artisan du succès Balmanais avec un doublé ( photo Balma club )
Medeau et les siens ont franchi le cap ( photo Balma club )
Medeau, ici en action au milieu de la défense du Centre Aveyron, a lui aussi inscrit deux essais (photo Balma club )

Réactions 

Pierre Pélissier ( Co-entraîneur Grenade ) : ” Match très engagé. Une conquête approximative au début qui ne nous fait pas rentrer dans le match, mais grâce au jeu et l’état d’esprit toujours irréprochables, les garçons ont remis les choses dans l’ordre. Une belle équipe de Pont Long avec de bons combattants qui voulaient la peau du champion. Parfois à la limite, mais c’est le rugby. Résultat, toujours debout, nous avons la banane, rassurez vous. A dimanche “

Léo Cahuzac ( Trois-quart-aile Grenade ) : ” Je ne m’attendais vraiment pas à un match de ce genre, nous étions prévenus sur cette équipe de Pont Long. Ils ne sont pas des joueurs, ils ne produisent pas beaucoup de jeu, mais sur le terrain ce sont des “chiens” je le confirme. C’est le genre d’équipe qui essaie de déstabiliser l’autre pour la faire sortir de son match, avec des mots, des mauvais gestes, pendant tout le match, et ils le font très bien. Je pense que c’est la raison principale qui fait que le score est resté serré. Nous avons su rester sérieux en ne répondant pas à leurs provocations,  continuer de jouer et les prendre par le jeu. “

Thibaud Medeau ( Trois-quart-aile Balma ) : ” C’était un grand match de rugby ! Long, très long, physiquement très éprouvant, mais nous nous en sommes sortis. On a fait un gros match offensivement et défensivement. On a cependant été énormément pénalisé, parfois à tort, ce qui a permis à Centre Aveyron de rester dans le match. Après une première mi-temps de qualité, nous avons eu du mal en seconde face à une équipe très accrocheuse. Ils nous ont poussé jusqu’aux prolongations. Le drop manqué à la dernière minute nous a reboosté et permis d’aborder les prolongations plus déterminés que jamais. Notre collectif est fort et on donnera tout pour aller au bout ! Il faut également remercier tous les supporters, leur soutien a été incroyable “

Kais Atia ( Troisième ligne Balma ) : ” Un match très difficile physiquement et mentalement, en raison de ces premières grosses chaleurs, personne n’y était habitué. On réalise une très bonne première mi-temps mais en raison de notre manque de discipline, une belle opposition, et un super buteur, on l’a eu dur.  Il a fallu aller chercher dans les réserves dans  les prolongations, mais nous avons bien résisté. Très fier de l’équipe et maintenant concentration sur la demi “

Thomas Fernandez ( Numéro 9 et capitaine du RCA ) : ” Nous avons rencontré une équipe de Balma très complète, bien organisée devant, avec une ligne de trois quart composée de fortes individualités. Nous avons mis du temps à rentrer dans le match et ils ont su exploiter nos erreurs défensives en première mi-temps. Nous avons bien réagi en seconde pour prendre le match à notre compte en les poussant à la faute ce qui nous a permis de recoller au score et d’aller en prolongation, nous aurions même pu remporter le match à la dernière seconde mais notre drop échoue sur le poteau. Nous avons payé en prolongation les efforts du week end dernier contre Nevers. Balma mérite sa victoire mais je suis fier du comportement de l’équipe qui n’a rien lâché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here