Auvergne-Rhône-Alpes : les poules officialisées

0

De nombreuses Ligues ont réalisé en ce début Juillet leurs Assemblées Générales, permettant de faire le bilan de l’exercice écoulé, mais également de présenter la saison 2022-2023, avec notamment les très attendues poules régionales. L’Auvergne-Rhône-Alpes ne déroge pas à la règle, avec une première version officialisée par la Ligue, mais qui pourrait connaître quelques modifications de dernières minutes… (par Jeremy VdC)

Régionale 1

Avec une majorité de clubs présents la saison passée en Honneur, plus quelques promus venus de Promotion Honneur, la Ligue a conservé ses quatre poules, une par secteur géographique (Nord, Sud, Est et Ouest de la vaste région). Au programme donc, une poule de dix (la poule 1), deux poules de neuf, et une – pour le moment – de huit équipes (la poule 2). Le Rugby Clermont la Plaine ayant demandé à descendre en Régionale 2 à cause d’un effectif trop juste pour aligner une réserve (obligatoire à ce niveau).

Concernant la phase finale, les quatre premiers de chaque poule seront qualifiés pour les huitièmes de finale. Ceux-ci correspondront à des « demi-finales » de secteur, avec des duels au sein de chaque poule opposant le premier au quatrième et le deuxième au troisième, sur le terrain des mieux classés. De quoi offrir ensuite des finales de Secteurs, avant de retrouver les demi-finales régionales opposant les quatre formations restantes. Les finalistes de la Ligue AuRA accèderont en Fédérale 3.

(crédit Ligue AuRA)
(crédit Ligue AuRA)

Quand aux équipes classées dernières de leur poule, ainsi que l’avant-dernier de la poule 1, ce sera la descente pour la Régionale 2.

L'AS Bortoise et le CAS Gerzat vont se retrouver à la rentrée (crédit photo ASB)
L’AS Bortoise et le CAS Gerzat vont se retrouver à la rentrée (crédit photo ASB)

Régionale 2

Au programme, six poules regroupant des clubs issus majoritairement de l’ex-PH et de l’ex-1ère Série, avec quatre groupes de neuf formations, et deux de dix. Notons que si la Ligue a essayé de regrouper au maximum des clubs de même secteur dans chaque poule, certains voyageront un peu plus à la rentrée.

Concernant la qualification pour la phase finale, l’idée est, comme pour la Régionale 1, d’avoir les quatre meilleures équipes de chaque secteur qualifiées. Ainsi, si les quatre premiers de la poule 6 (majoritairement composée de clubs du secteur Nord) et les quatre premiers de la poule 5 (à 100% secteur Sud) devraient voir les huitièmes de finale, seuls les deux premiers des poules estampillées « Ouest » et « Est » feront de même, afin de respecter les quotas. De quoi rendre les places encore plus chères en haut de tableau…

Les quatre vainqueurs de secteurs monteront en Régionale 1, tandis que les derniers de poules descendront eux en Régionale 3.

(crédit Ligue AuRA)
(crédit Ligue AuRA)

Régionale 3

Pour le moment, ce ne sont pas moins de soixante clubs qui sont déjà présents sur la ligne de départ. En sachant que d’autres engagements étaient possibles au moment de la composition des poules, des modifications pourraient donc encore avoir lieu dans les jours à venir.

Une phase de brassage va donc tout d’abord être réalisée, avec dix poules de six, en respectant du mieux possible une répartition par secteur. Les meilleures équipes seront ensuite envoyées en play-off, avec normalement cinq poules de six (deux poules pour le secteur Ouest, et une pour chacun des secteurs Nord, Sud et Est). Si deux formations qui se sont affrontées en brassage se retrouvent en play-off, elles conserveront les points acquis dans leurs confrontations directes.

Les autres clubs non-qualifiés s’affronteront dans de nouvelles poules, avec comme objectif la qualification pour le Challenge de France.

(crédit Ligue AuRA)
(crédit Ligue AuRA)

Le document complet de la Ligue est à retrouver en cliquant ici

Le calendrier complet

(crédit Ligue AuRA)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here