4ème série – Fronton gâche la fête de Reyniès en une minute

0

C’était le choc de la 4ème série, entre deux équipes invaincues. Fronton se déplaçait chez le voisin Reyniès. Le RCTT XV, toujours aussi dynamique, avait même organisé pour l’occasion, un marché gourmand à partir de 10h, en présence de producteurs locaux. Aligot-saucisse, vin et/ou du chocolat chaud, pains d’épices, fouace aveyronnaise, objets et jouets artisanaux, oui, il y avait bien un air de fête aux abords du stade Castes. Restait à prolonger l’esprit sur le rectangle vert…

IMG_1203

Ce choc du haut de tableau a sûrement tétanisé les 30 acteurs de ce début de rencontre. Les maladresses et fautes sont assez nombreuses, dans un match somme toute, équilibré. Fronton aura bien l’occasion d’ouvrir le score à trois reprises, mais échouera dans ses tentatives. Reyniès prend le jeu à son compte progressivement, sans pour autant scorer, à l’image de ce drop repoussé par le poteau. A la pause, le panneau d’affichage n’avait pas eu l’occasion de se réchauffer.

Les locaux revenaient avec les mêmes intentions en seconde période, et se montraient plus réalistes cette fois, en ouvrant le score sur pénalité. Tout en gérant ce maigre avantage, Reyniès n’était pas mis en danger, en conservant le ballon et dominant ce derby jusqu’à cette fin de match épique. Daumas, le buteur maison, double la mise, à 6-0, il ne reste que deux minutes à jouer, et l’on se dit que l’affaire est dans la hotte. Que néni ! Sur le renvoi, Fronton récupère la balle (entaché d’un en-avant ?), et au terme d’une action rondement menée, Coutrix marque le seul essai du match. Restait à le transformer. Et en moyenne position, Cédric Torjeman ne tremble pas, et donne la victoire aux siens, 6-7. Déception énorme et légitime d’un côté qui n’a d’égal que la joie compréhensible de l’autre. Fronton aurait pu être deuxième, derrière son hôte du jour. Au lieu de cela, les bleus (en rouge pour le derby) se retrouvent leader avec 5 points d’avance sur Roques et six sur…Reyniès. La Course poursuite ne fait que commencer…

IMG_1201

Réactions

Julien Etival (co-président Reyniès) : C’est une fin de match terrible pour nous. Tout le stade est passé de l’euphorie à la colère et déception. En première mi-temps le match a été assez partagé. Fronton a mieux maîtrisé les débats que nous. Nous leur offrons 3 pénalités qu’ils ne concrétisent pas. Nous n’avons rien lâché et nous avons pris conscience que cette équipe était prenable. Nous avons alors pris l’ascendant et eu d’énormes occasions de concrétiser dont un drop qui tape le poteau. En deuxième mi-temps, nous avons, il me semble, été dominateurs. Nous concrétisons une première pénalité, et à 1 minute de la fin, une deuxième qui nous donne un bel espoir de gagner. Et là, catastrophe : sur le coup d’envoi, l’arbitre ne siffle pas un en-avant , pourtant flagrant, des frontonnais. Sur la mêlée, ils écartent jusqu’à l’aile et nous nous faisons prendre sur le un contre un, le soutien loupe également les placages. Au final essai transformé et match terminé. Nous passons par tous les sentiments entre la satisfaction d’un contenu très prometteur, la colère d’une décision qui coûte très cher, et la déception, voire frustration, de perdre en 10 secondes d’un point. Une défaite qui nous met à 6 points derrière, au lieu d’être en tête. Mais on ne lâchera rien, c’est loin d’être fini !

Benoît Dabeziès (co-entraîneur Fronton) : C’est une fin de match incroyable, et une énorme satisfaction pour nous. On occupe la première place avec six points d’avance désormais, c’est vraiment une bonne opération.

Xavier Puig (co-entraîneur Fronton) : On avait une équipe amoindrie après notre match à Roques. On fait une bonne entame, sans marquer. Et Puis Reyniès a bien réagi. 0-0 à la pause, mais on continue à subir en seconde. On a bien défendu avec l’énergie qui nous restait. Reyniès mène 6-0, et somme toute assez normalement. Et puis on marque cet essai de nulle part. Un en-avant sur l’essai ? je ne l’ai pas vu, vraiment. J’étais miné, je nous voyais perdre le match. Au final, chaque équipe aurait pu l’emporter, mais c’est certain que l’on fait une bonne opération. on va essayer de confirmer contre Brignemont dimanche pour passer les fêtes au chaud.

12341031_537729699718773_3063555421996137469_n

12313585_537604249731318_8131280938856014532_n
Un beau ciel bleu et des exposants ravis avant et après la rencontre

12341087_537604276397982_3720251443745263366_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here