3ème série – Mazères, Boulogne et Lavernose toujours en course

0

Mazères victorieux de Ruffec (35-10), Boulogne-sur-Gesse vainqueur d’Herm (12-6), et Lavernose tombeur de Minervois (10-3), voilà comment les trois représentants du comité Midi-Pyrénées se sont qualifiés ce week-end. Lavernose compte toujours un tour de retard et disputera son huitième de finale ce dimanche contre le RC St Etienne. Mazères jouera son quart face au VS Fertois (72) du côté de Limoges, tandis que Boulogne essaiera de rentrer dans le dernier carré contre Arcangues (64)…

Boulogne
Boulogne victorieux 12-6 contre Herm, poursuit sa quête d’un titre en 2017 (photo club)

Réactions

Eric Alamandri (Co-président Lavernose ) : On est très heureux d’avoir gagné ce match, car on est tombé sur une équipe jeune, très forte, qui aurait pu gagner si elle avait envoyé du jeu. Mais Bassin Sud Minervois s’est plus concentré à nous mettre des coups dans les rucks, qu’à jouer, et leur excès d’engagement dépassait l’entendement. Ils ont pris beaucoup de cartons, ce qui a fait la différence à la fin du match, qui est resté très tendu dans son ensemble, et pas uniquement sur le pré. Les supporters nous ont lancé des cailloux, et des mots doux. C’est malheureux de le dire, mais heureusement que le terrain était grillagé. Après le coup de sifflet final, une bagarre a éclaté. L’entraîneur adverse s’en est même mêlé et a donné un coup de pied. On a des joueurs d’expérience, qui ont fait le dos rond pendant le match, et ont su le remporter sans jamais lâcher. Je suis fier de cette victoire et de mes joueurs.

Pierre Portes (Président Mazères) : On a eu un 16ème de finale assez simple pour nous permettre de rentrer dans la compétition. On a continué à bosser et la dynamique s’est ressentie. Le score parle de lui même, on aurait pu aggraver le score, mais on a pêché dans le dernier geste. On manque quelques essais, sur certains détails. Les avants et les 3/4 ont réussi à bien combiner, c’est un bon point à retenir. On est plus qu’à trois matchs de la finale, tous les joueurs sont opérationnels et disponibles. On peut envisager de bonnes choses pour le futur, on espère aller le plus loin possible.

Pascal Niolet (Président Boulogne-sur-Gesse) : On a fait un beau match, une belle prestation de la part de l’ensemble des joueurs. On a bien répondu à l’engagement physique imposé par nos adversaires. Le match s’est déroulé dans un très bon esprit. C’est même nous qui par moments avons été indisciplinés. On s’est trop emballé dans le jeu on a voulu sur-jouer. Je suis fier de mes joueurs, pour les prochains tours il faudra être plus calme et plus pragmatique. Oui, on vise la finale, et pourquoi pas la remporter, après celle perdue à Ernest Wallon.

André-Pierre Leiva (joueur Sainte-Croix-Volvestre) : C’était un match très compliqué, on n’est pas tombé sur plus fort que nous, on n’a juste pas joué notre rugby. On a commis trop d’erreurs, des petites approximations, on a été sous pression tout le match. On marque quand même les premiers, mais après on a trop subi, le reste du match on l’a passé à défendre, même si on a très bien défendu. Mais ils ont appuyé là où ça fait mal, ils étaient plus lourds que nous, ils nous ont concassés devant avec des ballons portés. C’est dommage parce qu’à 10 minutes de la fin on était mené que d’un petit point, mais on prend 2 essais dans les dernières minutes. On a lâché le match physiquement, après l’année qu’on a faite, ça peut se comprendre. On a quand même fait une belle saison on est champion Midi-Py, c’était une belle aventure. Je tiens d’ailleurs à remercier Rémy Rebaudo, le président, mais aussi ces deux fils, William et Matthieu, qui donnent beaucoup pour le club.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here