3ème série : Labarthe et Haute Vallée Aveyron en 8ème, pas Mirepoix

0

En 3ème série aussi, notre champion est tombé. Rattrapé au bout du temps règlementaire, Mirepoix s’est ensuite effondré en prolongations. Dommage. Reste Labarthe, solide vainqueur de Manzat (Auvergne) et l’HVAR qui fait de ce parcours national, son chemin de croix pour monter en deuxième série. 

Au menu de ces 16ème de finale, les champions d’Auvergne étaient l’entrée, dans cette nouvelle compétition, pour Labarthe. Au final, et malgré une entame plutôt rugueuse, ce sont bien les Labarthais qui l’ont emporté, avec la manière et 6 essais inscrits. Score final 36-8, un beau cadeau pour Jean-Marc Lacourt, coach des avants, qui fêtait son anniversaire de la plus belle des manières…

Mirepoix labarthe  demi finale 04 15 par facsagat gilles sabatié (6)
Labarthe-sur-Lèze ira à la Réole pour défier Aigrefeuille (photo Rugby Amateur)

Pascal Dufour, le coach de l’équipe, était satisfait du résultat, malgré quelques inquiétudes en début de partie : “Le début de la partie a été laborieux car il fallait remettre en route la machine après cette interruption de près d’un mois. Nous avons donc eu des difficultés pour rentrer dans ce match et le début fut une succession de maladresses et d’approximations. Manzat s’est jeté dans la bataille mais avec des arguments à la limite du rugby. Ils ont été pénalisé logiquement par l’excellent trio arbitral car je pense que sans eux, le match aurait 

tourné au vinaigre. Chaque regroupement était le siège d’agressions plus que limites. Nous avons été surpris par cette agressivité malsaine. Heureusement nos joueurs ont gardé leur sang froid et après 30 minutes , nous avons pris le match à notre compte pour mener au score et anéantir les ardeurs auvergnates. Il faut remercier très chaleureusement le club de Saint-Céré qui nous a accueilli avec toutes les valeurs du rugby. Merci également à tous nos supportrices et supporters qui n’hésitent pas à braver les kilomètres pour encourager leurs favoris. Maintenant les charentais d’Aigrefeuille se présentent devant nous en espérant que l’air marin nous porte bonheur. Nous allons prendre ce match avec sérieux et humilité et essayer de poursuivre l’aventure le plus longtemps possible. Et tout ceci au grand dam de notre trésorier qui se demande combien cela va lui coûter.”

IMG_3586
Mirepoix s’est accroché comme le démontre cette photo, mais a lâché prise en prolongations (photo P. Villalba)

Dans le même temps, Haute Vallée Aveyron compostait son ticket pour les 8ème en écrasant l’AS Eymetoise (57-5). Pas de tir groupé, puisque les champions en titre, Mirepoix ont dû s’incliner face à l’équipe de Coeur de Lomagne. Une défaite amère puisque concédée en prolongations.

Anthony Carbonneau, ouvreur de Mirepoix revient pour nous sur ce match : “On a eu du mal à rentrer dans le match. On prend un essai, on égalise puis on reprend un autre essai. A la mi-temps on remet les pendules à l’heure, on envoie du jeu devant, on écarte bien derrière on occupe le terrain, on arrive à remarquer puis on prend même le score sur une pénalité. Malheureusement, on refait des fautes bêtes et ils égalisent. On repasse devant sur une pénalité, mais à la dernière ils égalisent à nouveau. En prolongations, on prend deux essais non transformés. Il y a un sentiment de frustration car il y avait la place, mais c’est la loi du sport . Je crois qu’il faut surtout retenir l’aventure humaine qu’on a vécu ensemble toute la saison avec de très bon moments, surtout avec ce bouclier. Je tiens à remercier les copains, les entraîneurs, les dirigeants, et les supporters qui nous ont régalé et soutenus tout le temps”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here