3ème série – A Reyniès le derby contre le RC Brulhois

0

D’ordinaire, un derby concerne deux équipes aux clochers face à face ou séparés par une rivière. Là, il n’en était rien entre le Reyniès Olympique Club et le RC Brulhois 82, situés aux extrémités est et ouest du Tarn-et-Garonne. Il n’en reste pas moins vrai que la suprématie du département (avec Saint-Antonin et Septfonds, également dans cette poule G) était en jeu. D’autant plus entre deux formations battues lors de la première journée de championnat. Qui allait faire coup double donc ?… (Résumé et photos Wildon)

DSC_0522
44e : malgré le “comité d’accueil” du Brulhois, Micheletto (Reyniès) va marquer le troisième essai de son équipe…

Sous un ciel gris noyé de crachin au début de la rencontre, le RC Brulhois essaye d’asseoir sa domination dans les « vingt-deux » de Reyniès, domination qui se traduit par une pénalité que Tilliez tente de passer mais sans succès (10e). Le jeu s’équilibre et, progressivement, ce sont les locaux qui impriment doucement mais sûrement leur emprise sur le match. C’est au bout de vingt longues minutes d’attente que le score se débloque enfin, avec l’essai marqué en force de Zuliani, que Gourillon ne transforme pas (22e, 5-0). Dix minutes plus tard, Réyniès déroule une belle attaque menée le long de la ligne de touche, qui finit avec un nouvel essai signé Babin-Barrau cette fois. En ratant les perches, Gourillon ne bonifie pas les cinq points inscrits (32e, 10-0). Trois minutes plus, le RC Brulhois se retrouve devant l’en-but reynésien et obtient deux pénalités coup sur coup. Alors que le banc demande les trois points, les joueurs préfèrent jouer le coup à la main. La première tentative échoue. Nouvelle pénalité et nouvelle tentative à la main. C’est la bonne : Rocha plonge en terre promise et Tilliez bonifie le tout. Le RC Brulhois revient dans la course (35e, 10-7), juste avant la pause.

DSC_0476
A défaut d’un jeu au pied efficace, le RCB saura se montrer parfois très bon dans le jeu à la main…

Dès l’entame de la seconde période, Reyniès entend reprendre le contrôle de la partie en inscrivant un nouvel essai en force par Micheletto, Gourillon transformant le tout (44e, 17-7). Si les joueurs du RCB réduisent le score par une pénalité réussie de Tilliez (48e, 17-10), jamais le club du Brulhois ne reviendra au score. Pire ! Sur un énorme temps fort, Micheletto remet le couvert et plonge littéralement au-delà de la ligne d’essai adverse pour son second essai personnel (69e, 22-10). Et même si Gourillon manque la transformation, l’écart est devenu trop important pour le RC Brulhois qui s’incline pour la seconde fois consécutive en championnat. De son côté, Reyniès, les bras levés au coup de sifflet final, pouvait savourer son tout premier succès de la saison et le gain de ce derby.

DSC_0452
Par quatre fois “la patrouille rouge” sera battue par les offensives de Reyniès…

Les réactions

DSC_0565

Xavier PUIG, entraîneur des avants de Reyniès : Après notre match contre Montestruc  sur Gers, où on a été inexistant, il a fallu qu’on revienne aux valeurs. On a retrouvé du cœur et de l’élan, une petite âme qu’on va essayer de créer pour exister dans cette poule. On reconstruit cette équipe, ce petit groupe, ici sur Reyniès. On redémarre sur des bases neuves. Maintenant, on est content parce qu’on atteint les objectifs qu’on s’était fixé pour ce match.


DSC_0559

Xavier DUTOUR, entraîneur du RC Brulhois 82 : On est venus ici avec cinq centres blessés sur les cinq que je compte, donc je n’avais que des ailiers dans ma ligne de trois-quarts. Notre système de jeu passe par le jeu à la main, avec un bon pack, un peu de jeu derrière. Il faut qu’on mette de la vitesse et il y a encore du travail sur ce point. On a intégré aussi beaucoup de nouveaux joueurs et quand tout le monde sera en pleine forme, cela ira mieux. Mais on est passé à côté du match, je l’ai dit à mes joueurs. On méritait largement mieux que 22-10. On pouvait gagner ce match.


LA FEUILLE DE MATCH

A Reyniès (Stade Robert Castès) – Reyniès 22–10 RC Brulhois 82 (Mi-temps : 10-7)

Pour Reyniès : 4 essais de Zuliani (22), Babin-Barrau (32) et Micheletti (44, 69), 1 transformation de Gourillon (44)

Pour Brulhois : 1 essai de Rocha (35), 1 transformation (35) et 1 pénalité de Tilliez (48)

Reyniès : Pornin, Izquierdo, Briantais, Zuliani, Delille, Belda, Prouha, Micheletti (cap), Cassagne, Gourillon, Mazeau, Bailly-Maître, Sale, Babin-Barreau, Coffignal – Remplaçants : Lévêque, Djordjevic, Puaud.

Brulhois : Cuny, Rodriguez, Poujoulet, Icard, Sid, Rocha, Noguès (cap), Malaval, Poncelet, Tilliez, Roux, Droguet, Attar, Meunier, Pyrka – Remplaçants : Desbarats, Ladevèze, Moelaert, Garnier-Pascaud, Rodriguès, Fioretti, Miramont.


PORT FOLIO

DSC_0468

DSC_0480

DSC_0496

DSC_0499

DSC_0539

DSC_0543

DSC_0547

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here