2ème série – Mirepoix dans la douleur face à Carbonne

0

Alors que Vielmur assurait l’essentiel dans la poule 2 face à Labruguière (la victoire 24-5 et une cinquième place à trois points de la quatrième), dans la poule 1, Mirepoix avait tout à craindre de la venue de Carbonne, solide 4ème de poule, mais pouvait en cas de victoire récupérer sa deuxième place au détriment de Labarthe. Le décor était planté…

11221668_659701280838704_2980557820780899646_o
Mirepoix s’est arraché pour inscrire un essai, et défendre sa ligne (photo P. Villalba)

Les deux équipes ne se font pas de cadeaux lors d’un premier acte où seuls les buteurs font bouger le planchot. 9-3 à la pause, mais la sortie sur blessure du capitaine local, Soulet, à la 20ème minute est de nature à modifier les débats. Mirepoix marque un essai à la 50ème et pense avoir fait le plus dur, mais Carbonne s’accroche et marque un essai quelques minutes plus tard. Son capitaine, Geoffrey Querre, s’emploie comme à son habitude, et se charge même de passer trois points de plus. 14-11, il reste un peu plus de dix minutes à jouer. Les visiteurs ont le vent en poupe, et semblent prendre le dessus. Ils se fracassent sur la ligne de défense du RCM qui plie, se tord, se gondole, mais ne craque nullement. L’arbitre siffle la fin. Les ariégeois peuvent souffler, ils ont senti le vent du boulet passer tout près. En attendant, les voici à la deuxième place d’un classement toujours dominé par l’Union. Il faudra confirmé face à Eaunes maintenant. Pour Carbonne, l’exploit était tout proche, et il n’est pas sûr que ce point de bonus méritoire suffise au bonheur des jaune et rouge. En attendant, ils devront retrousser leurs manches dès dimanche avec la réception de Caraman, leur concurrent direct pour al quatrième place.

Réaction

Benoît Zanatta (centre de Mirepoix) : On s’avait que c’était un match piège et le scénario du match l’a prouvé. On fait une bonne entame, on arrive à les pousser à la faute et à scorer. Apres le 1er quart d’heure, notre capitaine subit un attentat, 4 coups de pied au sol et il n’y a même pas de sanction. Donc suite à ça, l’équipe s’énerve un peu puis on prend un rouge, on a mal réagi à la provocation. Avant la fin de la première mi-temps on a un gros temps fort où l’on n’est pas réaliste. Du coup après la pause, nos adversaires ont espoir de jouer un coup et nous mettent en danger constamment. On est arrivé à reprendre le dessus par période durant le second acte mais le dernier quart d’heure fut dur.  On aurait pu perdre mais la vaillance et l’âme de l’équipe ont permis de ne pas craquer sous les assauts des gros de Carbonne. La victoire est acquise, c’est l’essentiel, maintenant il faut lutter pour cette 2ème place. On peut noter que malgré les blessés, l’équipe arrive à gagner et développer du jeu ce qui est de bon augure pour la suite. Bravo aux copains. Maintenant place à la réception d’Eaunes ce week-end avec le retour de certains joueurs.

Geoffrey QUERRE (capitaine Carbonne) : Ce fut un match engagé face à une belle équipe de Mirepoix, qui nous a fait un premier quart d’heure à l’ariegeoise, en jouant rude. Dynamique aussi avec toujours du soutien. On a fait le dos rond histoire de laisser passer l’orage, puis on a commencé à reprendre la possession du terrain. En deuxième mi temps, on domine clairement, mais Mirepoix marque sur son seul ballon dangereux. On campe ensuite dans leurs 22, sans arriver à franchir ce valeureux rideau défensif de nos amis ariégeois . On s’est frottés au deuxième de poule, ce n’est donc pas si négatif , on doit apprendre à être plus patient pour scorer sur nos temps forts. On va bosser pour attendre Caraman qui est un adversaire dangereux, dont on se méfie beaucoup.

Benoît Zanatta, véritable régulateur de l'attaque de Mirepoix, s'est montré à son avantage une nouvelle fois (photo P. Villalba)
Benoît Zanatta, tel Yannick Jauzion à sa grande époque, véritable régulateur de l’attaque de Mirepoix, s’est montré à son avantage une nouvelle fois (photo P. Villalba)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here