2ème série – L’Union fait la force, Mirepoix fait le poids

0

Nous avions annoncé un Boxing Day avant l’heure en deuxième série. La rencontre au sommet entre L’Union le grand favori de cette poule, et Mirepoix, son dauphin, réunissait tous les ingrédients pour offrir un beau spectacle. La météo était de la partie, le public nombreux, à l’image des intentions dans les deux camps…

rugby-amateur l'union 2015
10ème victoire consécutive pour l’Union (©RugbyAmateur.fr)

Malheureusement pour les Ariégeois, une hécatombe de blessés les obligeait à se présenter à seulement 18 joueurs. On imaginait que les forces en présence étaient encore un peu plus inégales. Surtout après un début de rencontre à l’avantage des hommes de Laurent Theillaud qui prenaient largement le score. Mais les Mirapiciens, fidèles à leurs valeurs, ont fait montre d’une énorme générosité. Passé l’orage, ils revenaient même au score (15-14) avant la pause. La seconde période garde son rythme effréné, et le chassé croisé entre les deux équipes maintient en haleine le nombreux public présent. Carbonneau permet aux ariégeois d’entrevoir l’exploit sur un drop, mais l’Union d’un dernier coup de rein et d’une pénalité gagnante de Poujade, remporte la mise. 25-24 score final. L’Union pouvait pousser un ouf de soulagement car rarement les coéquipiers de Simon Cabanes auront été bousculé de la sorte. Mais auront prouvé que dans la difficulté, ils savent se resserrer. Côté Mirepoix, la fierté d’avoir réalisé un grand match en étant autant diminué pouvait prédominer. Mais la frustration et la déception se mêlaient naturellement à ce mélange de sentiments. Un mélange dilué dans quelques verres de l’amitié partagés entre les deux équipes après la rencontre. C’est à noter, et même à souligner, après avoir mis en avant la semaine dernière l’accueil plutôt négligé qui pouvait exister par ailleurs…Bravo messieurs !

Réactions

anthony carbonneau mirepoix
Anthony Carbonneau (photo P. Villalba)

Anthony Carbonneau (ouvreur Mirepoix) : On commence le match par le mauvais bout mais on a mis nos valeurs dans nos intentions, avec du cœur et de l’amitié. On a réussi à rivaliser avec le leader de la poule avec une défense héroïque. On loupe la gagne sur des petits détails : un renvoi mal négocié, ou moi qui loupe une pénalité à 30 mètres face aux barres. Toute la semaine on s’est resserré car on savait que l’on venait très diminués. Un mot sur l’état d’esprit d’après rencontre avec les joueurs de l’Union qui nous ont offert quelques pichets à la réception. On a été bien reçus, ça, c’est l’esprit rugby !

Vincent Touyères (Ailier L’Union) : Une super journée pour ce dernier match de l’année, un très beau temps et le premier qui reçoit le deuxième. C’était un match que nous prenions très au sérieux, et il a été compliqué. Mirepoix a essayé de nous faire déjouer tout au long du match en recollant à chaque fois au score jusqu’à prendre l’avantage au cours de la deuxième mi-temps. Une pénalité de notre maître à jouer Ludovic Poujade nous permet de le reprendre et nous réussissons à conserver cet avantage jusqu’à la fin, en repoussant les attaques de Mirepoix. Mention spéciale à nos deux jeunes troisième ligne Rémi et Léo qui nous ont beaucoup apporté dans les 20 dernières minutes. Les vacances arrivent au très bon moment pour pouvoir recharger les batteries et attaquer cette nouvelle année à Labastide. Bravo à tout le groupe pour ce début de saison parfait avec 10 victoires et 8 points de bonus. Bonnes fêtes à tous.

Tom Estivill (Ailier Mirepoix) : Evidemment on savait que ce déplacement chez le leader invaincu allait être plus que rude. Déjà, le match aller nous avait permis de jauger cette équipe de l’Union, très complète devant comme derrière, qui nous avait fait exploser en seconde mi-temps. En plus, nous partions avec un effectif fortement diminué par les absences et les blessures. Résultat : une feuille de match avec seulement 18 joueurs alignés. Le discours des entraineurs et du capitaine a été clair : se montrer qu’on était une vraie bande de copains et faire douter l’Union du début à la fin. Je pense qu’on peut dire que ces deux objectifs ont été pleinement atteints malgré la frustration ressentie au coup de sifflet final. D’entrée de jeu l’engagement a été total des deux côtés et le rythme très soutenu. Nous encaissions deux essais malgré une défense agressive et en place. Et puis, nous nous sommes mis au niveau de notre adversaire, avec énormément d’envie et un jeu animé, nous repassons même devant 24 à 22 à un quart d’heure de la fin. Nous avons ensuite tout fait pour tenir ce score et créer l’exploit mais, avec 80 minutes de jeu dans les jambes pour tous, la lucidité nous a fait défaut. Et les imprécisions perdre d’un malheureux point. Nous restons tout de même second à la trêve et allons batailler ferme pour le rester jusqu’au bout.

tom estivill mirepoix
Exemplaire équipe de Mirepoix, qui malgré les absences nombreuses, a failli créer l’exploit (photo P. Villalba)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here