2ème série – L’Union doublement sacré

0

Les compteurs étaient remis à zéro, entre L’Union qui avait battu à deux reprises Carbonne, pour une finale plus équilibrée qu’il n’y paraissait. Les Unionais, invaincus, forts de leurs 21 victoires consécutives, étaient plus que favoris. Mais Carbonne avait déjoué les pronostics en sortant coup sur coup, Villefranche de Rouergue et Mirepoix. Le Véledrome de Villemur était bien garni pour assister à ce choc, qui avait vu en préambule, la réserve de l’Union soulevait le trophée. Un premier signe…  

l'union carbonne finale 2016 valerie escribe (3)
Difficile de trouver des espaces libres, même en bout de ligne (photo V. Escribe)

Pas de véritable round d’observation dans ce match. Pénal touche pour l’Union, qui capte le ballon, le met au chaud, avance, avance encore, et marque le premier essai de la partie. Poujade transforme, 7-0. Même si on perçoit que l’enjeu pèse sur les épaules des joueurs, les intentions sont là, stoppées par quelques petites maladresses. Carbonne a deux occasions de revenir au score (6ème et 10ème), mais les deux tentatives de pénalité sont détournées par le vent. L’Union réplique par ses avants, dont les ballons portés font mal et débouchent sur une pénalité au quart d’heure, ratée. Bilas, le demi de mêlée unionais reçoit un carton jaune. Carbonne choisit la mêlée, départ petit côté de Tamar, qui file à l’essai (7-5). Le match est relancé, et se durcit. A la demie-heure, Lapeyrade (Carbonne) et Delage (l’Union) héritent d’un carton jaune. L’Union inscrira trois nouveaux points avant la pause (10-5).

l'union carbonne finale 2016 valerie escribe (7)
La réplique de Carbonne pour revenir au score (photo V. Escribe)

Pluie de cartons…

A la reprise, nouvelle occasion pour l’Union de passer trois points de plus, mais le buteur échoue. Le match se joue devant, l’affrontement est féroce. Herhart reçoit un carton jaune, et laisse ses copains unionais à 14. On se dit que Carbonne va pouvoir en profiter. Mais Reynes, le capitaine, écope d’un carton rouge, pour un coup de genou vu par monsieur l’arbitre. loin d’apaiser les débats, ce carton électrise la partie. L’arbitre ne chôme pas, sort deux nouveaux cartons jaune, à Hamel et Abeilhou (55ème), un autre contre Bizeau (L’Union, 60ème). On sent que les organismes sont mis à rude épreuve, L’Union n’arrive pas à creuser l’écart, la faute à une équipe de Carbonne qui ne lâche rien. Poujade inscrit malgré tout, trois points de plus à moins de dix minutes de la fin (13-5). Carbonne perd ses nerfs par Benjamin Lapeyrade tout d’abord, coupable d’un vilain geste, puis par Didier Bousquet, entraîneur, qui reçoit aussi un carton rouge dans la foulée. A deux joueurs de moins, les chances de Carbonne sont quasi nulles de revenir, et l’essai de Bizeau pour l’Union changera juste la vision du match. La logique a été respectée, tant la saison de l’Union est un sans faute. Avec une équipe d’un niveau supérieur, Laurent Theillaud a su être l’entraîneur d’une équipe, et non pas d’une sommes d’individualités. Un groupe récompensé, et même tout un club, puisque l’équipe réserve avait triomphé juste avant contre Villefranche de Rouergue. Carbonne pourra nourrir quelques regrets, en sortant de son match, car en jouant un peu plus au rugby, l’issue de cette partie aurait pu être différente.

l'union carbonne finale 2016 valerie escribe (1)
Beaucoup de monde à Villemur pour garnir le Vélodrome
l'union carbonne finale 2016 valerie escribe (4)
L’immense joie des noir et blanc au moment de la remise du bouclier (photo V. Escribe)

Les réactions

Didier Bousquet (entraîneur Carbonne):nous aurions du marquer en première mi temps, on est parti en picks and go, alors qu’il fallait ouvrir sur les extérieurs. Nous avons commis des erreurs en seconde mi-temps, qui nous coûtent très chers, mais j’ai d’abord envie de retenir que nous avons fait une grande saison, 

Laurent Theillaud (entraîneur l’Union): Ce n’était pas une grande finale, nous avons mis du temps à concrétiser, mais en face il y avait une équipe de Carbonne qui a jouée avec ses valeurs, à la limite parfois, mais je le comprends. On dit que Carbonne joue rude, ils jouent avec leurs qualités, et ils ont bien raison. Sur l’ensemble du match, et de la saison, je pense qu’on mérite ce titre oui.

Alex Reynes (capitaine Carbonne): On a pas bien joué, même si je prends un carton rouge qui n’est pas mérité. L’Union mérite sa victoire, j’espère les revoir en championnat de France.

Stephan Payen (Carbonne): C‘est dommage cette seconde mi-temps que l’on joue à l’envers, les cartons nous ont tué, car l’Union était prenable aujourd’hui. Mais il fallait un grand Carbonne pour gagner.

Thibault Ilbert (3ème ligne L’Union) : Un match haché et indécis jusqu’à la 80ème minute, cardiaques s’abstenir ! C’est l’aboutissement d’une saison où on était la bête à abattre, mais on a tenu bon tout le long des matchs de poule. Puis on a travaillé sérieusement aux entraînements pour prendre les matchs à élimination directe les uns après les autres. Nous voilà CHAMPIONS avec un “s” car l’équipe réserve nous a montré le chemin en début d’après-midi. On va fêter le titre maintenant pour passer au championnat de France avec la même envie !

Alexis Bilas (demi de mêlée l’Union) : Carbonne avait le même objectif que nous, c’est une équipe solide et à certains moments à la limite du rugby. Nous ne sommes pas tombés dans le piège, malgré 2 ou 3 cartons, mais on a su garder notre jeu et avoir la victoire au bout. On est vraiment tous contents pour nous, mais surtout pour tous les mecs autour de nous, le staff, les dirigeants, les mecs qui ont fait qu’on se retrouve tous ici, les blessés comme Tony, Simon. C’est une double belle victoire qui récompense tout le club.

l'union carbonne finale 2016 valerie escribe (2)
Déception légitime pour Alex Reynes et ses coéquipiers (photo V. Escribe)
l'union carbonne finale 2016 valerie escribe (9)
Le doublé historique pour l’Union (photo V. Escribe)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here