2ème série – Causeries et debrief

0

Poule 1

Mirepoix aura poussé l’Union dans ses derniers retranchements comme aucune autre équipe ne l’avait fait jusqu’alors. Point de bonus mérité pour les Ariégeois, et point positif pour les Unionais, cette capacité à se faire mal pour aller chercher la victoire, la dixième consécutive ! Labarthe ramène un bon nul de Carbonne à première vue, mais la phisionomie de la rencontre laisse plus que des regrets à Pascal Dufour, très remonté contre l’arbitre qui lui a sorti un carton rouge en fin de rencontre pour des propos déplacés. Carbonne reste à neuf points de Labarthe néanmoins. Aussonne et Caraman jouaient gros pour se relancer. Leur match nul n’arrange et ne contente personne au final. Labastide-Beauvoir reverdit en cette fin d’année et enchaîne une quatrième victoire consécutive. une renaissance complète qui permet à l’ACLB de revenir à égalité avec leur dernière victime, la Tour du Crieu. Enfin, nous l’avons déjà développé en début de semaine, mais bravo à Quint qui ne lâche rien et remporte son premier succès de la saison contre Eaunes.

quint eaunes 12 15
Eaunes venait de battre Aussonne et Caraman, mais s’est incliné contre Quint, qui s’impose pour la première fois en 10 rencontres (photo club)

Réactions

Christophe Montaut (Coach Carbonne) : Nos entames de matchs se suivent et se ressemblent. Encore une fois nous ne concrétisons pas d’entrée de match. La suite de la rencontre est à l’avantage de Labarthe car nous les avons laissé et regardé jouer. Nous sommes passés à côté de ce derby durant 60 minutes. Menés 17 à 3 et dos au mur, nous trouvons quand même les ressources nécessaires pour recoller au score et arracher le match nul. Je profite de l’occasion pour souhaiter de bonnes fêtes de Noël et de fin d’année à tous.

pascal dufour labarthe
Pascal Dufour exprime à sa façon son mécontentement après le match nul obtenu à Carbonne (photo Cindy C.)

Pascal Dufour (entraîneur Labarthe) : Encore une fois nous laissons passer 2 points au classement. Après le bonus défensif raté contre l’Union, c’est 3 points qui nous manquent pour l’instant au classement. Dans les années 80, j’ai pensé au film “Le Père Noël est une ordure” et vraiment c’est ce que nous avons vécu à Carbonne mais celui-là avait un sifflet. On mène 17 à 3, à 20 minutes de la fin et à partir de ce moment, toutes les requêtes des carbonnais sont exhaussées. Quoique l’on fasse nous étions sanctionnés, ce n’est plus un arbitre sur le terrain, mais 16. Nos joueurs ont respecté les consignes et se sont envoyés comme jamais pour aller chercher cette victoire. Mais comment lutter contre autant d’injustice et même plus. Ce que l’on a vu ne mérite pas d’être raconté tellement cela dessert le rugby. Nous croyons aux valeurs de ce sport mais aujourd’hui, nous sommes volés même pire  et ce n’est pas de l’incompétence de sa part car sinon on se trompe des deux côtés . Certes c’est un match nul donc 2 point au classement, mais les joueurs ne méritaient pas cette fin car ils ont été à la hauteur de ce qu’on leur demande avec solidarité, courage et loyauté. La trêve va nous permettre de recharger les accus et nous allons mettre au pied du sapin notre liste de cadeaux et j’espère que ce coup-ci le père noël nous écoutera.

Résultats
Carbonne 17-17 Labarthe-sur-Lèze
L’Union 25-24 Mirepoix (voir résumé et réactions)
La Tour-de-Crieu 11-22 Labastide-Beauvoir
Quint-Fonsegrives 22-15 Eaunes (voir résumé et réactions)
Aussonne 15-15 Caraman

rugbypass-prenez-le

Poule 2

Depuis que Villefranche de Rouergue a endossé le maillot jaune, il mène un train d’enfer que personne n’arrive à suivre. Confronté coup sur coup aux meilleures équipes de la poule, c’est Castelnau Montratier qui a lâché prise face à des aveyronnais solidement installés à la première place désormais. Derrière le regroupement se forme avec les lotois du COC donc, mais aussi avec Monts de Lacaune vainqueur de Viviez. Le succès bonifié face à Marssac permet à Séverac de garder le contact. Vielmur et Vabre s’affrontaient pour savoir qui des deux formations basculerait du bon côté avant la trêve. Le combat a été rude, intense, et indécis. Mais finalement, ce sont bien les Vabrais qui font la bonne opération pour la seule victoire à l’extérieur. Ils auront fort à faire à la reprise en se déplaçant chez le leader. Verdun a battu logiquement Labruguière, qui a déjà un pied en troisième série. Marssac doit se ressaisir pour ne pas avoir peur d’y retourner et devront stopper une vilaine série de 6 défaites consécutives, en recevant Vielmur le 10 janvier prochain, pour un match capital pour les deux équipes.

vielmur vabre emilie marques
Gros bras de fer entre Vielmur et Vabre (photo Emilie Marques)

Réactions

Pierrick Girbas (arrière Vabre) : Ce match était très important d’un point de vu comptable pour les deux équipes et on l’a senti d’entrée de jeu avec beaucoup de tension et d’engagement. On a subi pendant 10 minutes sans plié puis on a profité d’une infériorité numérique pour marquer 10 points et prendre le score, ce qui nous a permis de jouer un peu plus libéré le reste de la rencontré. Grâce à notre super conquête en touche, en mêlée et une défense en place, nous avons pu garder cet avantage jusqu’à la fin du match non sans mal car c’était rude de la première à la dernière minute. Avec notamment une brave générale à l’ancienne ! Cette victoire nous fait basculer du bon côté, nous permet de passer les fêtes au chaud et de profiter de 15 jours de repos pour recharger les batteries et continuer dans cette bonne dynamique

Paul Fabiani (arrière Vielmur) : On fait un match minable, à l’image de la semaine dernière contre une équipe à notre portée, mais bien plus vaillante et qui avait plus envie. On ne concrétise pas assez nos temps forts, j’en suis le premier fautif avec un 0/3 au but. Espérons que la trêve fasse du bien à tout le monde, et qu’on reparte avec de beaucoup plus d’envie et de détermination si on veut prendre part aux phases finales

Clément Cazez (centre du COC) : Un match pour la première a l’extérieur, difficile à aborder malgré une bonne entame on n’a pas su scorer quand il le fallait.  Villefranche a été meilleur que nous dans l’ensemble et mérite la victoire. Nous sommes cependant invaincus à la maison, et il va falloir mettre plus d’envie à l’extérieur lors de la phase retour pour espérer reprendre la première place à Villefranche.​

Etienne Pouilly (2ème ligne Villefranche-de-Rouergue) : On avait à coeur de gagner ce match pour la 1ère place bien sûr mais surtout pour se rattraper du match aller où on avait été vraiment mauvais. Comme prévu en face il y avait une belle équipe qui nous a mis en difficulté en menant 3-0 puis 6-3. Heureusement on a su être patient et on marque deux éssai avant la mi-temps : un essai des avants, qui progressent chaque dimanche, et un grâce à une belle relance de nos deux “grandasses” aux cannes de feu : Jeremy Vivas et Loïc Ranson. En deuxième mi-temps on arrive à contenir Castelnau et on tente de ne pas tomber dans leurs provocations. En défense on tient bien et on prend le bonus offensif après un maul en toute fin de match. On prend 19 points sur 20 possibles sur les 4 derniers matchs, on ne peut être que satisfait. Mais le plus dur reste à faire, et il faut rester sur la même dynamique à la reprise. La trêve va faire du bien !

villefranche de rouergue
Les avants de Villefranche ont ouvert la voie d’un quatrième succès consécutif (photo club)

Luc Ginibre (arrière et buteur du COC) : Malgré une belle entame de match avec une ouverture du score sur pénalité, nous n’avons pas réussi à mettre notre jeu en place face à une belle équipe de Villefranche aussi bien devant que derrière. On a couru après le score et après un éventuel bonus défensif, que l’on méritait je pense, mais  on se fait punir en contre à la dernière minute.

Résulats
Vielmur 13-18 Vabre
Séverac-le-Château 43-0 Marssac
Verdun 31-10 Labruguière
Monts de Lacaune-Plateau des Lacs 21-10 Viviez
Villefranche de Rouergue 24-9 Castelnau Montratier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here