2ème série (1/2 finale) : Montech plus fort que Carbonne

0

Pas vraiment de round d’observation entre les deux équipes. Montech, vent dans le dos prend le jeu à son compte d’entrée, et obtient même une pénalité au bout de cinq minutes. Simion tape mais le ballon heurte le poteau gauche. Carbonne se reprend et vient dans le camp adverse pour faire apprécier son réalisme. Une pénalité, trois points, grâce à la botte toujours précise de Benjamin Lapeyrade. Montech ne s’en laisse pas compter et repart de l’avant. Sa rampe de lancement en touche étant bien rôdée. Dans le jeu aussi. Pour preuve, cette pénalité rapidement jouée à la main qui se termine dans l’en-but carbonnais. Un essai inscrit par le pilier Lantourne, bien aidé par ses copains d’avant (7-3). Jeandot, l’autre pilier montéchois, ne veut pas être en reste. Sur une pénal touche à quelques mètres de la ligne, se saisit du ballon et conclut à nouveau un beau travail du pack (12-3).

Avec neuf points d’avance, Montech peut voir venir se dit-on. Mais Carbonne n’a pas pour habitude de baisser les bras et a prouvé cette saison que tout était possible. Surtout avec le vent dans le dos. Mais les hommes de Rémi Biaggini vont se heurter à une défense intraitable. Les deux équipes ne ménagent pas leurs efforts. Lapeyrade permet à Carbonne de marquer trois points de plus (12-6, 67ème) et redonne encore plus d’espoir aux siens. Montech est pris à la gorge, et n’arrive pas à se dégager correctement. Les dix dernières minutes ressemblent à un siège, mais Montech restera une forteresse imprenable. Plus forts devant, et bien armés en touche, les tarn-et-garonnais se sont appuyés sur une grosse défense pour construire un succès somme toute mérité. Direction Bressols désormais pour y affronter Grisolles. Un derby qui s’annonce passionnant entre deux équipes qui se connaissent bien.

Photos Inked Martikos Les réactions

Bertrand Molina (entraîneur Montech)
Un match compliqué, surtout en deuxième mi-temps. On a passé notre temps à défendre, ce qu’on a très bien fait. La victoire me semble méritée, chaque équipe a eu son moment. Mais on a su concrétiser plus. On a eu quelques occasions d’essais en plus aussi. Bref, le score serré est logique car Carbonne a livré un gros match. On réalise un très belle saison, à nous de la rendre exceptionnelle. Grisolles en finale, ce sera un derby, un match spécial, ça va se jouer sur des détails. On va s’y préparer en espérant poser la cerise sur le gâteau qu’on a mis un an à confectionner.

Rémi Biaggini (entraîneur Carbonne)
On choisit de jouer contre le vent en première mi-temps. Benjamin Lapeyrade met une pénalité de 40m. Mais Montech est plus costaud que nous, bien structuré, et nous fait mal sur des ballons portés. A la mi-temps, on pouvait y croire, surtout avec le vent. Dans les 20 dernières, on domine totalement, mais on commet des fautes de main, on fait des mauvais choix, on se fait contrer en touche aussi ou sur des attaques. Il nous manque un essai transformé au final, mais Montech a bien défendu, en étant très discipliné. C’est une déception, mais Montech n’a pas volé sa victoire. l’arbitre a été très bon par ailleurs. Et puis, c’est une double déception car la veille, notre équipe réserve a également perdu…On va se projeter vers le championnat de France maintenant, pour prendre du plaisir. Car la saison est quand même réussie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here