1ère série – Verfeil sans trembler

0
Premier choc attendu dans cette poule 1 où Séverac, large vainqueur de L’Union dimanche dernier, se déplaçait à Verfeil vainqueur également à l’extérieur. Un très bon test pour ces deux équipes aux ambitions affichées. Une partie qui s’annonçait très équilibrée, mais qui a vite basculé. La faute à des absences importantes dans le pack aveyronnais…(par Beud Spencer)
Verfeil Severac 2014 (8)
Une des nombreuses charges des avants de Verfeil, très actifs hier (photo MEO)
Verfeil choisit de jouer avec le vent dans le dos pour commencer. De grande chandelles viennent tester les lignes arrières visiteuses, un peu hésitantes, mais qui s’en sortent bien. Néanmoins Séverac a du mal à sortir de son camp tant la pression des locaux est énorme. Suite à un écroulement d’un maul, Verfeil obtient sa première pénalité, Faye débloque le compteur (3-0, 10ème). Trois minutes plus tard, Perlin perfore la défense aveyronnaise, passe après contact à Faye, qui enchaîne par une chandelle qui sème la zizanie. Vasquez en profite, tape un petit coup de pied pour lui-même et va aplatir sous les poteaux (10-0). Les vert et rouge, portés par cette bonne entame maintiennent leur enthousiasme, et alternent bien le jeu au pied et à la main. Ce n’est pas le carton blanc adressé à Vasquez (pour avoir retardé une pénalité jouée rapidement) qui va freiner ces bonnes dispositions. Pour preuve, ces attaques incessantes et tranchantes, qui laissent des traces dans la défense adverse. Pleinecassagne (Séverac) se met à la faute et hérite d’un carton blanc logique. Verfeil repart à l’assaut. Nouvelle attaque classique côté droit jusqu’aux 22m, point de fixation, le cuir sort rapidement, et Costes, l’ailier profite d’un bon décalage pour laisser parler sa vitesse et aplatir en coin (15-0, 24ème). Séverac a le mérite de ne pas baisser les bras, et essaye de sortir de son camp proprement. Mais la pression est trop forte, ce qui pousse notamment l’arrière à une petite erreur sur la réception d’une chandelle. Le ballon file en touche. L’ailier aveyronnais oublie de la marquer, et c’est astucieusement et sans vis-à-vis que Verfeil la joue rapidement pour permettre au pilier Causse, d’inscrire le troisième essai du jour. Faye transforme mais ratera une dernière pénalité avant la pause. le score, lourd mais logique est de 22-0 à la mi-temps.

Séverac, le château de cartes…

Verfeil Severac 2014 (7)
Séverac a eu beau opposer son courage, il y avait un niveau d’écart entre les deux équipes…

Les visiteurs attaquent la deuxième période avec plus de mordant, l’honneur est en jeu. Ils obtiennent une pénalité d’entrée, mais n’ouvrent pas le sore pour autant. Ce n’est pas leur jour. Au contraire des locaux, où le collectif aura sa grande part de responsabilité dans la réussite de ce match. L’indomptable troisième ligne, Perlin, suite à un ballon récupéré dans un ruck s’en va inscrire son essai à la 50ème, transformé par Faye (29-0). De nouvelles occasions d’essais s’offrent aux locaux mais par manque d’application ou de précipitation, n’aboutiront pas. Mais le jeu proposé par Verfeil cet après midi est alléchant, et démontre une réelle envoe de bien faire. Cet entêtement finit par payer à nouveau à l’heure de jeu. Récupération d’un ballon par Faure, qui va pousser jusque dans l’en but et aplatir (34-0). Les visiteurs jouent avec leurs moyens et c’est tout en leur honneur qu’ils continuent à proposer du jeu, mais ne peuvent rivaliser. Sabani (Verfeil), autre troisième ligne aile inépuisable, conclut un beau jeu collectif de passes après contact en ayant un toujours un joueur en soutien, Faye trnasforme, 41-0, score final. Cela faisait bien longtemps que l’on n’avait pas vu un tel score du côté de Verfeil. Une équipe renforcée qui jouera incontestablement les premiers rôles cette saison. Pour Séverac, l’addition est salée, mais l’absence de joueurs clés était préjudiciable. Mais rien ne semblait pouvoir arrêter ce Verfeil là hier.

Les réactions :
David Grald (capitaine de Séverac le Château) : Nous avons subi tout le match. Des joueurs ne sont pas venus, notamment en troisième ligne. Ce sont des arrières qui s’y sont collés ! On a pris une grosse fessée, il faut que ça nous serve pour la suite.
Mathieu Issaly (entraîneur de Séverac le Château) : Il nous manquait du monde, on n’ a pas de communication. On a commis des erreurs qui ne sont pas pardonnables, mais aujourd’hui Verfeil était plus fort. Et ils ne perdront pas beaucoup de matchs à la maison je pense.
Jérôme Bertrand (entraîneur de Verfeil) :  Heureusement que notre jeu d’occupation a été bon, car nous avons faibli en conquête, certaines sorties de mêlées étaient trop lentes, mais dans l’ensemble nous avons fait une bonne prestation.
Jérémy Soriano (capitaine de Verfeil) : Je suis obligé d’être satisfait par le résultat, mais on a pêché dans la conquête. Il reste beaucoup de choses à régler, on a commis trop de fautes. Mais il fallait gagner notre premier match à la maison, pour confirmer notre première victoire.
 
Verfeil Severac 2014 (5)
Verfeil a pris un bon envol en ce début de saison…
Feuille de match
A Verfeil : Verfeil (bo) bat Séverac-le-Château 41 à 0 (22-0)
Arbitre : M. Albert Llopis (Midi-Pyrénées)
130 spectateurs environ
pour Verfeil: 6 essais Vasquez (13′), Costes (24′), Causse (38′), Perlin (50′), Faure (58′), Sabani (70′), 4 tranformations (13′, 38′, 50′, 70′) et 1 pénalité (10′) Faye
Evolution du score: 3-0, 8-0, 10-0, 15-0, 20-0, 22-0 / 27-0, 29-0, 34-0, 39-0, 41-0
Avertissements : 17′ Vasquez (Verfeil) carton blanc ; 20′ Pleinegassagne (Séverac) carton blanc
Compositions des équipes :
Verfeil : Possomai, Chetouani, Causse, Vicente, Vergely, Sabani, Soriano, Perlin, Parissenti, Faye, Costes, Vasquez, Guallar, Benech, Montal, Miquel, Raussac, Vallee c, Desangles, Faure, Rigaud, Asseline
                     
Séverac-le-Château : Badaroux, Buffet, Cassan, Chaliez R, Scanjeau, Vaquier F, Laussec, Herail, Gral C, Grald (c), Vaquier J, Banes M, Pleinegassagne, Loubety, Ginisty, Marques, Chassaly, Castanier, Chaliez G, Guizard, Dombre, Issaly
image
Même les anciens sont venus participer à la bourriche…et ont profité du spectacle offert

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here