1ère Série Occitanie – Quint-Fonsegrives fait chuter Sidobre Montagne XV

0

Quand le premier se déplace chez le second, c’est toujours un événement. Il en était ainsi ce weekend dans le cadre du championnat de Première Série en Occitanie (poule 4). A domicile, le Rugby Club Quint-Fonsegrives (2è, 18 points), auteur de quatre succès consécutifs pour ouvrir la saison, voulait se relancer après sa courte défaite en terre finhanaise (29-33). Plus facile à dire qu’à faire quand l’adversaire du jour n’est autre que le Sidobre Montagne XV (1er, 23 points), impressionnant depuis le début de l’exercice (cinq victoires en cinq rencontres, 158 points inscrits, seulement 48 encaissés)… (Par Marco Matabiau)

D’entrée de match, le RCQF se voyait offrir une pénalité mais, des 40 mètres face au léger vent, Laffitte ne réglait pas la mire (3ème). Les locaux poursuivaient leur bonne entame en récupérant un ballon et en l’écartant jusqu’à l’arrière Laguerre. Sur le retour, le capitaine Leclercq et le troisième ligne Mizzi intervenaient et faisaient mal à la défense visiteuse, obtenant une pénalité. L’option choisie, la touche, ne donnait cependant rien (6è). Les locaux continuaient d’enchainer tout d’abord autour des piliers Granger et Leclercq (toujours lui), puis quand Laffitte trouvait une bonne passe au pied transversale pour son ailier Menoire, mais ce dernier était repris tout près de la ligne. Le Tarnais se mettaient toutefois à la faute : le deuxième ligne Granier concédait un carton jaune et Laffitte inaugurait le planchot (3–0, 11è).

IMG_20211107_213227
« Casta » s’apprête à alerter sa ligne de trois-quarts.

Les visiteurs ne s’en laissaient pas compter et l’ailier Joucla trouvait une superbe « 50 – 22 ». Le SM XV faisait le forcing, jouant une pénalité à la main, mais la tactique annoncée (une « Brassac ») ne donnait rien, si ce n’est une autre pénalité que l’ouvreur Séguier, face aux barres, ne peinait nullement à transformer (3–3, 17è). Les Haut-Garonnais tentaient de jouer les ballons sur les extérieurs : le centre Boero perçait côté gauche avant de servir son ailier Dubrana, mais l’action ne pouvait rebondir quand le troisième ligne Diez (et ex-Vauréen) mettait les mains sur le ballon dans le ruck. C’était ensuite au tour des Tarnais de se montrer dangereux suite à une nouvelle touche dans les 22 adverses… et à Leclercq de gratter un ballon au sol (24è).

Séguier donnait tout de même l’avantage aux siens quelques minutes plus tard, toujours sur pénalité (6–3, 28è). Puis 9–3 après une nouvelle pénalité consécutive à un plaquage à deux (32ème). Le Sidobre Montagne XV occupait le terrain grâce au pied de son ouvreur et gênait fortement les locaux dans les zones de rucks. Des locaux dont les affaires ne s’arrangeaient pas quand le demi de mêlée Castagnino se rendait, selon M. Gibert, coupable d’un plaquage haut sur le talonneur Descoubes. « Casta » allait se reposer dix minutes (36è). Ce qui n’empêchait pas ses coéquipiers de terminer le premier acte en trombe : prise en touche, ballon porté dans le sillage du talonneur Barrère, relais de Leclercq. Le ballon échouait finalement à Laffitte qui, à cinq mètres de la ligne, passait les bras pour servir « main main » son trois-quarts centre Desirat. L’essai était imparable, et transformé par Laffitte (10–9, 40è). C’était l’heure des citrons.

IMG_20211107_213141
Bon pied, bon oeil: Laffitte permet au RCQF de prendre les devants juste avant la pause.

Sidobre Montagne commet trop de fautes, Quint-Fonsegrives capitalise

La deuxième période commençait idéalement pour des locaux qui investissaient le camp adverse : deux charges successives de Mizzi et Desirat poussaient les visiteurs à la faute. Le lancer en touche qui suivait lobait tout le monde sauf Leclercq, qui se faisait reprendre à quelques centimètres de l’essai mais obtenait une pénalité. Laffitte ne tremblait pas et creusait l’écart (13–9, 48è). Un écart qui montait à 7 points quand Laffitte, toujours lui, sanctionnait une nouvelle faute au sol des Tarnais (16–9, 55è). Les Vert et Noir maintenaient la pression, comme sur cette offensive côté gauche sur laquelle Piu (l’ex Loup du Girou), tout juste entré en jeu, décalait Desirat, décidément dans tous les bons coups. Le trois-quarts centre jouait par-dessus, mais son coup de pied sortait hors des limites du terrain (57è).

Les visiteurs allaient de nouveau se retrouver à 14 quand le talonneur Descoubes réalisait un plaquage haut et écopait d’un carton jaune (et non d’un carton de jaune… ça, ce sont les supporters et anciens joueurs du RCQF qui en avaient écopé lors de l’avant-match !). La pénalité était convertie en points par l’inévitable Laffitte (58è). Les ententistes tarnais subissaient davantage désormais : sur son aile, Borg, tout juste entré en jeu, déboulait plein gaz et se faisait reprendre de façon irrégulière. Nouvelle pénalité, mais échec pour Laffitte cette fois-ci.

IMG_20211107_213052
Beau face à face dans l’alignement entre Charrie (RCQF) et Maury.

Après ce petit passage à vide, le Sidobre Montagne XV remettait la main sur le ballon et revenait au score quand, suite à une série de mauls portés, Diez jouait rapidement une pénalité à cinq mètres de la ligne et marquait en force, ramenant les siens à 5 petites longueurs (19–14, 69è). La fin de match était incertaine, mais Laffitte rassurait son monde en réussissant, avec l’aide de la barre transversale, sa cinquième pénalité de l’après-midi (22–14, 74è). La victoire fuyait les leaders tarnais, mais ces derniers ne renonçaient pas au point de bonus défensif. Un point qu’ils allaient finalement obtenir dans les arrêts de jeu, grâce à la botte de Séguier (22–17, 80è + 2). La fin de la rencontre était sifflée dans la foulée.

IMG_20211107_213202
Grâce à une dernière pénalité, Seguier permet aux siens de ne pas repartir bredouille du déplacement en Haute-Garonne.

Dans cet affrontement entre les deux premiers de la poule 4, le dernier mot est revenu aux locaux. Bien en place, appliqués sur les fondamentaux, ils ont su profiter des très nombreuses fautes tarnaises pour se détacher progressivement, bien emmenés par le capitaine Leclerq, le précieux Desirat et l’artilleur Laffitte, auteur de 17 points. Pour sa part, le Sidobre Montagne XV aura commis trop d’erreurs (cinq ballons perdus dans l’alignement, une bonne vingtaine de pénalités concédées, dont un très grand nombre dans les vingt dernières minutes) pour espérer s’imposer (malgré la bonne performance du solide Diez et les douze points de Séguier). Les Tarnais rapportent toutefois un point de bonus défensif qui pourrait s’avérer important lors du décompte final et conservent la première place de la poule.

IMG_20211107_213127
Une solidarité à toute épreuve dans les rangs tarnais. Cela n’aura cependant pas suffi pour rester invaincus.

Réactions

Thomas Leclercq (Pilier et capitaine, Quint Fonsegrives): « Félicitations à toute l’équipe. Depuis le début de saison, on avait toujours des mauvaises entames de match. On commençait jamais avant 15h30. Aujourd’hui, on y était tous. Pas grand monde ne nous voyait gagner. c’est ce qui fait la beauté de ce sport. Si on reste humble et qu’on bosse, ça marche (…) On a fait preuve d’une très grande solidarité entre avants et trois-quarts. On a mis les pendules à l’heure, moi le premier. Au rugby, quand on veut jouer à la baballe et qu’il n’y a pas de combat, ça marchera jamais. C’est bien de redescendre sur terre et de mettre de l’engagement dans les déblayages. Je ne pense pas que c’était leur meilleur match. Cela reste une belle équipe. Je pense qu’on va se tirer la bourre jusqu’à la fin de la saison ».

IMG_20211107_213017
La victoire de Quint Fonsegrives rebat quelque peu les cartes dans cette poule 4.

Pierrick Girbas (Entraîneur, Sidobre Montagne): « Difficile, parce que c’est un match que nous avions coché. On savait qu’ils avaient fait un faux pas à Finhan la semaine dernière. On a manqué la balle de break, on a fait un match moyen. On n’a pas su mettre l’envie ou l’agressivité qu’il faut mettre dans ce genre de match. Ils avaient le couteau sous la gorge, ils nous ont pris sur les fondamentaux, embêté dans la conquête. Ils ont fait un jeu direct. Ils sont à féliciter car ils ont été au-dessus de nous. Après, ça devient pénible vis-à-vis de l’arbitrage. On a pris plus de 20 pénalités. Je veux bien qu’on fasse des fautes, mais on est un peu frustrés. On n’est pas du genre à se plaindre, mais c’est dur à avaler. On va se reposer avant d’enclencher sur Monclar pour essayer de redémarrer une dynamique de victoires ».

IMG_20211107_213104
Forcément déçu par la défaite, le staff tarnais (don’t Pierrick Gorbas, coiffé de son bonnet) appréciait à sa juste valeur le point de bonus défensif glané en toute fin de rencontre.

Feuille de match

A Fonsegrives (Stade Guy-Bonnel): Rugby Club Quint Fonsegrives bat Sidobre Montagne XV 22 à 17 (mi-temps: 10 à 9).

Arbitrage: M. Thomas Gibert (Occitanie).

Cartons blancs: pour Sidobre Montagne, Granier (10è); pour Quint Fonsegrives, Castagnino (36è).

Cartons jaunes: pour Sidobre Montagne, Descoubes (58è).

Pour Quint Fonsegrives: 1 essai Desirat (40è), 5 pénalités (11è, 48è, 55è, 58è, 74è) et 1 transformation Laffitte.

Pour  Sidobre Montagne XV: 1 essai Diez (69è), 4 pénalités (17è, 28è, 32è, 80è + 2) Séguier.

Composition Quint Fonsegrives: Laguerre; Dubrana, Desirat, Boero, Menoire; Laffitte (o), Castagnino (m); Mizzi, Anton, Sicre; Bernez Vignolle, Charrie; Leclercq (cap), Barrère, Granger.

Sur le banc: Vaissière, Trogant, Piu, Mariznowski, Borg, Tasta, Blaque.

Entraîneurs: Thierry Baltenweck et Ludovic Nicolas.

Composition Sidobre Montagne XV: Goutines L.; Joucla, Besombes, Roblot, Thouy F.; Séguier (o), Goutines F. (m); Diez H. (cap), Bellier, Camp; Granier, Maury; Drillaud, Descoubes, Barthes.

Sur le banc: Chazottes, Djellilahine, Escande, Rivals, Gayraud, Soulet, Fabre.

Entraîneurs: Gael Casbas et Pierrick Girbas.

IMG_20211107_213249
Au menu du repas d’avant match des supporters et des anciens joueurs : un superbe cochon de lait. Juste après un passage obligé par l’apéritif.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here