1ère série – Monts de Lacaune-Brassac, loin du sommet encore

0

Le Top 14 avait réservé un week-end de derbys pour les supporters, ceux du Tarn ont eu droit à une deuxième part, le dimanche, avec celui qui opposait en les Monts de Lacaune à Brassac dans la poule 2 de première série. Un match déjà capital pour deux formations bloquées au fond du classement après deux défaites en autant de matchs… (photos Adeline Faral)

42940131_2730774726948464_2678386969230180352_o

Il faut dire que les voisins de la montagne cultivent aussi la même faculté à remplir l’infirmerie, avec de nombreux blessés de part et d’autre. Mais les Monts de Lacaune avaient visiblement plus envie de ne pas donner raison à l’adage « jamais deux sans trois ». A l’envie, mais aussi avec pragmatisme, les montagnards vont prendre le match à leur compte en même temps que le score. Pour inexorablement se détacher et distancer une équipe de Brassac, amputée de plusieurs cadres certes, mais qui n’a jamais donnée l’impression de pouvoir inquiété son adversaire du jour. 29-3, le score final est suffisamment parlant. La saison est longue mais il ne faudra pas que les Brassagais tardent trop pour la lancer. Car avec un zéro pointé après trois journées, les ambitions risuqent d’être revues à la baisse rapidement. Il faudra déjà venir à bout de Mazères (étrillé par Lavelanet, avec une victoire en trois matchs) et qui a aussi la tête dans le sac. L’OMLP se déplacera au RC Alaric, pour tenter de confirmer ce premier succès…

42816044_2730774496948487_7030657555684655104_o

Réactions

Sylvain Diez, joueur de Brassac : « On était dans le même cas de figure que Lacaune, très compliqué avec deux défaites, notamment une à la maison. C’est un derby, mais on voulait des points absolument pour commencer la saison. On avait entendu dire qu’ils avaient un gros pack, qu’il fallait surtout se méfier devant, nous on voulait mettre beaucoup de jeu en place. Sur le début de match on n’a pas respecté l’agressivité dans les rucks, ils ont fait des contre rucks 3-4 une tactique qui ont payé durant tout le match donc on n’a jamais réussi à enchaîner les temps de jeu malgré un arbitrage cohérent. On n’avait aucune excuse, on est tombé sur des mecs pragmatiques qui avaient un système et une technique. C’est frustrant, trois défaites en trois matchs, car on avait des ambitions, peut être va-t-il falloir les revoir à la baisse. On a 15 jours de repos va falloir se remobiliser. »

Julien Rouanet, arrière de Brassac : « Victoire méritée de Lacaune, rien à dire. De notre côté, trop de déchets, trop d’approximations durant tout le match. Dans le jeu au sol et devant ils avaient toujours un coup d’avance sur nous avec beaucoup plus d’envie et d’agressivité et on le paie cash. C’est un début de saison difficile avec beaucoup de blessés et d’absents, mais on ne va pas se cacher derrière ça. On va continuer à avancer et s’accrocher en attendant des jours meilleurs. »

42885053_2730775840281686_7778948434693718016_o

Alexandre Passavent, entraîneur de Lacaune : «On est bien rentré dans le match, on a été agressif dès le départ. C’est une chose qui nous manquait depuis le début de la saison, une fois qu’on a mis ces ingrédients en place, c’était forcément plus facile, et on a déroulé. C’est bien pour nous, il faut continuer. »

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here