1ère série – L’exploit de Brassac contre Espalion

0

Les deux équipes se connaissaient bien après avoir été opposées en phase qualificative. Espalion avait la faveur des pronostics grâce à ses deux victoires sans bavure. Mais, sur une rencontre, tout est possible, c’est ce que se sont dits sûrement les Brassagais, au moment de fouler la pelouse de Carmaux… (par BR – Photos Christophe Fabriès)

brassac espalion 04 18 quart (4)
Les deux équipes se sont regardées les yeux dans les yeux pendant tout le match

Durant les quarante premières minutes, les Aveyronnais n’ont eu que peu d’occasions de scorer, tant la domination Brassagaise était évidente. En contenant Espalion la plupart du temps dans son camp sans trop de solution pour scorer, les Brassagais ont commencé à mettre le doute dans les têtes adverses. Court avantage au score (8 à 5 à la pause), après un essai d’Escande et une pénalité de Séguier pour Brassac, auxquels a tout de même répondu Gillier avant de revenir aux vestiaires. Rien n’est fait, d’autant que Brassac va jouer contre le vent, et que l’on attend une révolte des Aveyronnais…

Dès l’entame de la deuxième période, Espalion va mettre la main sur le ballon et bien vite refaire son retard par une pénalité de Miquel des cinquante mètres mettant les deux équipes dos à dos (8-8). Pour la deuxième fois dans la partie, le Brassagais Granier va se faire sanctionner d’un carton blanc et les Aveyronnais vont profiter de leur supériorité numérique pour aller derrière la ligne, après un groupé pénétrant dont ils ont le secret (8-13). La tendance s’inverse, mais c’est mal connaitre les ressources des hommes de « Stan » Krzesinski qui, après un passage à vide de vingt minutes, vont se remettre dans le sens de la marche et  donner du fil à retordre à Espalion. Jusqu’à les doubler au score et finir par s’imposer 25 à 19.

brassac espalion 04 18 quart (13)
Escande tend son bras et marque le premier essai brassagais

La victoire des Brassagais ne souffre d’aucune contestation et si la porte des demi-finales s’est ouverte après ce beau succès, le coach Stan Krzesinski n’oublie pas de rendre hommage à ses adversaires malheureux : « Nous n’étions pas favoris mais nous avons certainement battu la meilleure équipe de notre catégorie. C’est le travail que nous effectuons depuis plusieurs semaines qui a payé aujourd’hui. ». Espalion pouvait légitimement nourrir de grandes ambitions, mais devra se contenter de la montée directe et se projeter vers le championnat de France.

brassac espalion 04 18 quart (6)
Les Tarnais avaient du mal à réaliser leur exploit

Réactions

Jean Michel Forest  (Président de Brassac) : « Je suis vraiment très ému. C’est inespéré cette victoire sur Espalion. Nous y avons cru tout au long de la rencontre mais quand ça arrive, finalement, on a du mal à réaliser. La saison continue, on est en demi et on a ouvert la porte du championnat de France, que du bonheur. »

Gérard Roquefort (Secrétaire d’Espalion) : «C’est pour nous une grande déception mais Brassac n’a pas volé sa victoire. Il y a des faits de jeu qui ne nous ont pas été favorables, pourtant nous avons joué notre jeu. Brassac a une super défense, et a été bien meilleur que nous derrière. Ils nous ont mis trois superbes essais de trois quarts, même s’il l’un d’eux est quelque peu litigieux. Ils avaient plus faim que nous, ils font tout de même pas mal de fautes, surtout sur nos groupés pénétrants. Même si cette défaite est difficile à avaler, notre bilan reste positif cette saison ».  

Patrick Puel (Entraîneur de Carmaux, présent à la rencontre). « Les Brassagais ont déployé plus d’énergie qu’Espalion dans le jeu, et leurs avants ont été très mobiles et vaillants. Espalion s’est distingué sur les ballons portés sans avoir une conquête très propre et c’est certainement ce qui lui coûte le match même si l’entame de la deuxième période a été en sa faveur. Brassac a su remettre la main sur le ballon et a mieux géré l’occupation du terrain par une charnière très efficace. »   

brassac espalion 04 18 quart (11)
Espalion n’ira pas toucher du bois, mais a réalisé une très belle saison malgré tout. Pas terminée encore puisqu’il reste le championnat de France

Feuille de match

A Carmaux:  Brassac bat Espalion 25 à 19 (Mi-Temps :  8 à 5)

Pour Brassac : 3 essais Escande (32e), Rouanet (62e), Palaysi (75e).  2 pénalités (38e et 70e) et 2 transformations Séguier. Cartons blancs : Granier (16e et 47e).

Pour Espalion : 2 essais Gillier (40e et 53e), 3 pénalités Miquel (42e, 66e, 79e). Carton jaune : Barrier (59e).

Arbitre : Mr Pierre Lonchambon assisté de Philippe Andrieu et Philippe Gorbenko. (Midi Pyrénées).

Espalion: Frayssou, Solinhac, Fontanier, Lagarde, Joulié, Viargues (cap), Veyre, Martin, (m) Gillier (cap), (o) Miquel, Cayrel, Raynal, Tierra, De Fuentes, Palazy. Rempl : Veron, Barrie, Blanc, Dubau, Cayron, Rouland, Javon.  

Brassac: Lepetit, Marraval, Tinas, R. Descoubes, A.Descoubes, Tranier, Albert, Rivals, (m) Valette, (o) Seguier, Fabre, Escande, Roblot, Rouanet, Pautan. Rempl : Nédimi, Calvet, Biton, Marty, Palaysi, Verdeil, Thouy.

brassac espalion 04 18 quart (7)
Julien Rivals et Brassac ont pu savourer leur victoire avec leurs nombreux supporters

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here