1ère série – Le Servette fait une crise de… Foix

0

C’est incontestablement le gros coup du week-end, réalisé par les joueurs de Foix qui sont venus à bout du Servette de Genève (23-19). Après leur finale des Pyrénées perdue il y a un mois, les Ariégeois ont su se remobiliser pour le Championnat de France, de fort belle manière. Ils affronteront Maureilhan en quarts de finale…

4558

C’était un match particulier qui s’offrait aux Fuxéens, puisqu’ils affrontaient les Suisses du Servette de Genève, annoncés comme les grands favoris pour le titre national…français. Alors les Ariégeois ont mis les petits plats dans les grands en se mettant au vert dans un hôtel, la veille de la rencontre. Bien leur en a pris puisqu’ils ont pris le score, réalisé une -meilleure entame et même un premier acte, en menant 17-5, grâce notamment à deux essais inscrits par Vradilof et Estève. Puis 20-5 à la 45ème. On se disait alors que le match était scellé. Mais c’était mal connaître l’orgueil Helvète. Les Suisses revenaient quasiment à hauteur (20-19), à l’heure de jeu après un essai collectif, transformé par Torossian, qui rendait l’atmosphère d’Uzès encore plus irrespirable.

Sandré sorti sur blessure, offrait à Dejean la possibilité de revenir sur le pré et de se signaler en passant trois points précieux à dix minutes du terme. Une pénalité de 50m synonyme de victoire finale, puisque la défense ariégeoise sortira les barbelés ensuite. Les Pyrénées étaient plus grandes que les Alpes dimanche dernier…

L'Union Foix 03 17 RA (3)
Yannick Delrieux et Benoît Vergé sont deux entraîneurs heureux mais déjà tournés vers la prochaine marche à franchir : Maureilhan (photo RugbyAmateur.fr)

Pierre Rouch (Président Foix) : On est très satisfait du résultat, le Servette de Genève est une grosse écurie, avec de grosses ambitions, mais on a bien su faire face. Je pense qu’on a joué avec une plus grande motivation qu’eux. On a jamais lâché le match, même si on les a remis dans la partie en seconde mi-temps avec notre indiscipline. On est en quart de finale, c’est un très beau parcours, c’est que du bonus. L’objectif en début de saison était la montée, on l’a fait, maintenant le parcours en championnat de France, c’est pour les joueurs et les supporters.

Romain Pautot (troisième ligne Foix) : On est très, très heureux, on ne partait pas favoris, parce qu’en face c’était une grosse équipe. Il faut dire qu’on avait bien préparé le match. On était parti la veille, le club nous avait réservé un hôtel, avec tout compris. C’est la première fois que ça m’arrive, c’était vraiment un beau geste de la part du club. Pour le match, je pense qu’on les a surpris pendant la première mi-temps, il fallait être costaud, on l’a été. En deuxième, c’était plus compliqué, ils sont revenus dans le match grâce à notre indiscipline, mais aussi grâce à leur fraîcheur physique. On n’avait jamais passé les huitièmes, c’est chose faite, on espère que ça va continuer le plus loin possible, il ne reste plus que trois matchs…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here