1ère série – Causeries et debrief

0

Poule 1

Le leader, Verfeil voulait se relancer après sa première défaite du week-end dernier, qui plus est, à domicile. Mais le court déplacement à l’Union a donné lieu à un bras de fer qui a tenu en haleine le nombreux public jusqu’à la dernière seconde. Verfeil menait 13-10 à 1 minute de la fin quand l’Union obtenait la pénalité de l’égalisation. Un match nul au goût amer pour Verfeil, mais au parfum de victoire pour l’Union qui se bat chaque dimanche pour exister. Les trois poursuivants du leader sont tous tombés à l’extérieur, d’où un léger regroupement au classement.

Réactions

bertrand Molina montech à montredon
Bertrand Molina et Montech sont tombés sur une équipe de Montredon supérieure dimanche

Bertrand Molina (entraîneur Montech) : Montredon mérite amplement sa victoire et a montré beaucoup plus de détermination que nous. Nous n’avons jamais su nous adapter au vent et n’avons pas mis les ingrédients nécessaires pour espérer un résultat positif. On a fait illusion les 10 premières minutes en scorant et en occupant le camp adverse et puis, plus rien. Au final, on ramène une défaite inévitable au vu de notre investissement, qui aurait cependant pu être un peu moins lourde sans la suspicion de tendinite de l’arbitre de touche local qui semblait avoir du mal à maintenir le bras levé…Toutefois, après une semaine de repos plutôt bienvenue, j’espère qu’on saura tirer les leçons de ce déplacement et se remettre en question avant d’aborder le dernier bloc de matchs avant la trêve.

David Loubet (entraîneur Montredon) : Quand on gagne avec la manière, c’est toujours mieux. L’équipe réserve ainsi que l’équipe fanion l’ont emporté et c’est important de valoriser ces deux succès pour garder une unité au sein du club. Il n y a qu’un petit regret aujourd’hui c’est de ne pas accrocher le bonus offensif alors que nous le méritions. En fin de match, on a poussé mais les deux en-avant nous coûtent le bonus. Au final, il y a trois essais à un puisque Montech avait idéalement démarré la partie en marquant dans les cinq premières minutes. En s’appuyant sur leur paquet d’avants, les visiteurs mènent 8 à 0 au bout de dix minutes de jeu. Ensuite nous avons su dérouler notre jeu en envoyant du rythme malgré un fort vent d’autan. Notre gros volume de jeu nous permet de remporter ce succès important. A la mi-temps, il n y a que 8-8 mais on arrive à monopoliser le jeu en deuxième mi-temps en développant un jeu de mouvement sur les extérieurs, ce qui nous permet d’inscrire deux essais supplémentaires. Cet état d’esprit a payé malgré avoir laissé 20 points au pied. Nous méritions un succès bonifié aujourd’hui en relançant tous les ballons malgré des rafales de vent de 100 km/h. Le week-end prochain, nous nous déplaçons à Séverac-le-Château, notre bête noire ces dernières années puisque nous n’avons jamais réussi à gagner chez eux. Nous allons panser nos blessés cette semaine pour ce déplacement dans l’Aveyron avant de recevoir trois fois à domicile et ainsi espérer regrimper au classement pour assurer le maintien au plus vite dans cette poule très dense et difficile. L’objectif est de faire le plein à domicile pour ne pas être comme certains dans le négatif au classement britannique.

Christophe Ricard (co-entraîneur Vielmur) : C’est une victoire à l’arrachée qui fait du bien. Depuis le temps que nous n’avions pas goûté au succès, on se contentera de ce succès étriqué. Après quelques déroutes et leçons de rugby reçues, aujourd’hui il y a eu une rébellion avec de la conviction et la détermination, ce résultat fait du bien dans les têtes des garçons. Avec un fort vent, la partie a commencée de manière brouillonne. Nous avons fait 20 bonnes minutes puis ensuite on retombe dans nos travers en commettant des fautes et des approximations qui nous empêchent d’enchaîner. On remet de ce fait Villemur dans la partie à cause de ces fautes bêtes. Les visiteurs reviennent dans notre camp et font leur écart au score. A la mi-temps, nous sommes même menés 13 à 9. Dans le deuxième acte, nous avons essayé de faire moins de faute. Sur notre seul mouvement bien orchestré avec trois ou quatre de temps de jeu, on arrive à marquer en bout de ligne. Par la suite, nos échecs récurrents au pied nous empêchent de creuser l’écart et de nous mettre à l’abri. En fin de rencontre, Villemur à l’ occasion de faire basculer la rencontre en sa faveur mais heureusement leur temps fort ne fait pas mouche. Le week-end prochain, nous recevons nos voisins de Labruguière pour un énième derby dans cette poule. Nous sommes à peu près du même niveau qu’eux au classement et il sera important d’enchaîner sur un deuxième succès pour prendre de l’air sur les places de relégables.

Jean-Michel Forest (président Brassac) : Nous avons de gros regrets car le TEC inscrit l’essai de la gagne sur la dernière action du match. Nous encaissons cet essai et l’arbitre siffle la fin du match après la transformation. Les garçons ont fait un match immense de générosité mais ne sont pas récompensés de leurs efforts aujourd’hui. Le TEC nous vole le match et c’est vraiment rageant. Les joueurs ont fait une partie extraordinaire malgré de nombreux absents. On se fait coiffer au poteau à la dernière minute et il y a beaucoup de regrets ce soir car nous pensions vraiment ramener une victoire de ce déplacement. Rien n’est acquis tant que la fin du match n’est pas sifflée. Nous sommes encore plus déçus car les autres résultats de la poule ne sont pas en notre faveur et une victoire au TEC aurait pu nous permettre de nous rapprocher du haut du tableau. Le point de bonus défensif est un moindre mal au vu de la prestation de tout le groupe. A l’extérieur on aurait pu s’en contenter mais aujourd’hui nous sommes surtout déçus et frustrés. Nous recevons l’Union la semaine prochaine avec comme seul objectif de renouer avec le succès. Nous n’aurons pas d’autres soucis que de l’emporter car la victoire est impérative. La déception prime pour le moment mais il ne va pas falloir gamberger durant la semaine et se remettre vite au travail. Les joueurs peuvent sortir la tête haute du terrain ce soir avec ce match énorme effectué à l’extérieur, comme on voudrait voir tous les dimanches. Nous sommes rassurés sur l’avenir du club car malgré l’absence de cadres, quatre joueurs ont fait leur premier match en équipe fanion et ont largement tenus leur rang, au détriment de l’équipe réserve hélas. Ces jeunes joueurs pétris de talents nous laissent présager des jours meilleurs dans l’avenir.

IMG_20141123_163647
L’Union était heureux à la fin de son match nul contre Verfeil

Jérôme Vergely (deuxième ligne Verfeil) : On n’a pas fait le match espéré, on pense l’avoir en main, et puis non. On se fait sanctionner, notamment en fin de match qui nous coûte le match nul. On voulait réagir après notre première défaite, on n’a pas réussi complètement. Il va falloir travailler dur et s’y remettre.

Laurent Marty (entraîneur de l’Union, juste après le coup de sifflet final) : Ce n’est qu’un match nul, c’est sûr, mais c’est comme une victoire pour nous, surtout contre le leader. Le club traverse des moments difficiles, il n’y a plus d’équipe réserve, mais le groupe séniors est là et bien là. A tous ceux qui ont dit que l’Union était mort, je leur réponds que non, mon équipe n’est pas morte ! On va se battre, avec nos armes, nos moyens, avec des gars qui en valent la peine, car ce club mérite d’exister.

Résultats

Montredon 21-8 Montech

Labruguière 11-6 Séverac

Vielmur 14-13 Villemur

TEC 19-17 Brassac

L’Union 13-13 Verfeil

 Voir le classement

 

Poule 2

Ramonville explose à Saint-Lys, Cazères cartonne la Tour du Crieu, Seilh domine L’Isle-en-Dodon, et voilà comment les quatre “gros” de la poule se retrouvent séparés d’un petit point en haut du classement. Derrière, Le Fousseret, venu à bout dans le derby de Carbonne, recolle. Verdun respire un peu mieux mais reste relégable malgré son succès face à Bonnac.

fousseret carbonne
Carbonne toujours diminué, a tenu tête au Fousseret. Mais ce sont bien les rouge et noir qui qui remportent la première manche (photo R. Denax)

Réactions

Nicolas Lacroix (entraîneur Seilh-Fenouillet) : Heureux de cette victoire, nous nous attendions à un match difficile, et avions peur du match “piège” après nos bonnes performances contre Ramonville et à Cazères. Nous avions entendu que cette équipe de L’Isle en Dodon est une équipe joueuse et accrocheuse, nous n’avons pas été déçus. En effet, nous avons subi les 20 premières minutes, acculés dans notre camp à défendre les initiatives visiteuses, c’est peut être le temps qu’il nous a fallu pour rentrer dans la rencontre suite aux remaniements qu’a subi notre composition d’équipe dus à une infirmerie relativement pleine. Il n’en reste pas moins que les joueurs se sont mobilisés et ont réussi à reprendre l’ascendant sur nos adversaires du jour pour remporter une victoire ô combien importante pour la suite de la compétition. Le week-end  de repos qui se profile est une aubaine, et va nous permettre de recharger les accus et de récupérer quelques blessés. Félicitations donc à tous les joueurs pour cette victoire et à notre équipe réserve qui réalise une phase aller des plus prometteuses.

Résultats

Verdun 16-13 Bonnac

Le Fousseret 9-3 Carbonne

Seilh Fenouillet 18-13 L’Isle-en-Dodon

Canton Saint-Lys 43-3 Ramonville

La Tour-du-Crieu 0-38 Cazères

Voir le classement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here