1/4 de finale 2ème série – Causeries et debrief

0

La poule 1 place quatre de ses représentants en demi-finale. Une poule plus forte que la 2 ? Pas forcément, quand on voit que chaque rencontre s’est jouée sur des détails. Sauf pour l’Union, qui poursuit son impressionnante série de victoires (19). Il faudra aller chercher la 20ème face à son meilleur ennemi, Labarthe. Dont certains joueurs auront l’impression de jouer la demi-finale à domicile, à Portet. Mirepoix-Carbonne sera l’autre demie. Réactions…

L’Union 47-0 Vabre 

L'Union a étouffé Vabre très rapidement pour ne jamais desserrer l'étreinte (photo Adeline Faral)
L’Union a étouffé Vabre très rapidement pour ne jamais desserrer l’étreinte (photo Adeline Faral)

L’Union a récité sa partition à merveille, une véritable démonstration des fondamentaux du rugby : conquête, ballons portés, alternance jeu au près, au large. Les joueurs de Vabre, courageux en défensent, craquaient à 5 reprises pour se retrouver mener 33-0 à la pause. L’Union marquera deux nouveaux essais pour faire gonfler le score à 47-0. Un match à sens unique donc, dominé par une équipe sûre de ses forces, qui vise plus que jamais le titre. Vabre, promu cette année et qualifié, sort de la compétition, la tête haute malgré tout.

L'Union plane sur la deuxième série (photo Adeline Faral)
L’Union plane sur la deuxième série (photo Adeline Faral)

Laurent Theillaud (entraineur de L’union) : On est bien sûr très content de cette qualification. On se méfiait de ce match après trois semaines sans jouer. Mais les joueurs ont su s’appliquer avec un grand respect des consignes de jeu à savoir, une bonne conservation de balle pour priver les relanceurs adverses. Félicitations aux joueurs.

Christophe Mur (entraineur de Vabre) : Que dire de plus après un tel match ? On savait que ce serait compliqué face à cette équipe invaincue sur la phase régulière. On a jamais pu mettre en place notre jeu, s’ajoute à ça une défaillance en touche. A partir de là difficile d’exister face à un tel rouleau-compresseur. Malgré tout , je suis fier de la saison accomplie par notre jeune équipe, n’oublions pas que nous évoluions en 3ème série la saison dernière.

Thibaud Ilbert (talonneur de L’union) : On savait cette équipe de Vabre très joueuse, il était important de respecter ce qui avait été mis en place durant la semaine, à savoir bien conserver le ballon. Je retiendrai le bon comportement de l’équipe qui malgré l’avantage à la pause est restée concentrée durant les 80 minutes. Maintenant place aux demies !

Mehdi Berkouk (Pilier L’Union) : Tout d’abord, nous avions une grosse pensée, avant de démarrer ce match, pour Simon Cabanes en convalescence suite à son opération d’une hernie discale la semaine dernière. Nous voulions absolument être à la hauteur pour remporter ce match et bien figurer pour ses phases finales. Toutes les conditions étaient réunis, pour envoyer du jeu. Nous avons fait une grosse entame de match avec l’appui du vent et de la descente (rires). Le stade de Puylaurens est franchement pentu ! Nous avons pu mettre la pression, sur cette vaillante équipe de Vabre, en marquant rapidement un premier essai grâce à Papi Charbo. Une grosse semaine de travail nous attend à l’entrainement pour préparer cette demi finale contre Labarthe. Impatient d’être à dimanche !

Castelnau-Montratier 0-14 Labarthe sur Lèze

Quart-de-finale-6
Castelnau-Montratier (en rouge) n’a jamais réussi à prendre en défaut la défense labarthaise emmenée par un Mickael Conte des grands jours (photo CoC)

Les deux équipes partaient quelque peu dans l’inconnu dans cette confrontation. Labarthe a ouvert le score d’entrée sur pénalité. 3-0 à la 5ème minute et 3-0 à la pause, c’est dire que les débats étaient équilibrés. Lors du deuxième acte, les Labarthais creusaient l’écart sur deux nouvelles pénalités, tandis que les Lotois rataient la cible quand l’occasion se présentait. Labarthe restait intraitable en défense, et en fin de match, corsait l’addition par un essai non transformé, en coin. 14-0, toutes les pensées haut-garonnaises étaient déjà tournées vers les retrouvailles avec l’Union. Ce que nous a confirmé le deuxième ligne Mickael Conte, qui se félicitait de l’état d’esprit du groupe labarthais : “On a joué contre une très belle équipe de Castelnau. Ils ont des arguments, le match était engagé mais super à jouer. Je pense que c’est notre meilleur match depuis longtemps, heureusement on est efficace défensivement, ce qui prouve encore qu’on est une sacré bande de potes. Je ne sais pas si ce sera suffisant dimanche contre l’Union, mais on va tout donner. Chez eux cette année, on avait réussi à les gêner, mais il nous manquait un peu de profondeur de banc. Là, on espère que ce ne sera pas le cas”.

Pour Castelnau-Montratier, fin de l’histoire, après une saison pleine malgré tout. Le COC va désormais pouvoir se concentrer sur le championnat de France.

Mirepoix 9-7 Lacaune

Comme le montre cette photo, les deux équipes n'ont rien lâché. Mais Mirepoix sort vainqueur de ce joli bras de fer (photo Pascal Villalba)
Comme le montre cette photo, les deux équipes n’ont rien lâché. Mais Mirepoix sort vainqueur de ce joli bras de fer (photo Pascal Villalba)

Les supporters des deux camps, très nombreux, sont passés par toutes les émotions, tant ce match est resté indécis jusqu’au bout. Il revient finalement à Mirepoix pour deux petits points seulement. Les Mirapiciens qui retrouveront Carbonne en demi-finale ( à Daumazan), complétant ainsi le tir groupé de la poule 1, qui place ainsi ses quatre premiers de la classe. Un match qui s’annonce encore une fois difficile à pronostiquer tant Carbonne a fait bonne impression contre Villefranche de Rouergue, et tant Mirepoix semble armé pour jouer la montée.

Anthony Carbonneau (ouvreur Mirepoix) : Les joueurs de Lacaune font une grosse entame et ont monopolisé le ballon. Ceci dit, on ne prend pas de point grâce à notre défense agressive. On gère bien le contexte en 1ère mi-temps avec un 3 à 0 pour nous. En seconde mi-temps, on prend un essai transformé qui nous met dos au mur. On arrive à revenir au score et passer devant grâce à la vaillance et la défense. A la fin, on se met le feu mais c’est ma responsabilité avec un mauvais jeu au pied. Mais ça passe, donc on a un dimanche supplémentaire de rugby. On va bien travailler cette semaine et gommer les imperfections pour essayer de décrocher cette finale et cette montée. Merci aux copains pour cette solidarité qui nous a permis de passer, allez le RMC XV !

IMG_0018
C’était les yeux dans les yeux entre Mirepoix et Lacaune (photo Roger Laffont)

Villefranche de Rouergue 13-15 Carbonne

Voir le résumé du match et les réactions

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here