XV de France militaire : la Coupe du monde commence ce mercredi

0

Habitués à aller au combat dans la vie de tous les jours, 31 joueurs, issus des trois armées et de la Gendarmerie, se sont préparés comme des professionnels depuis le début de l’été. Objectif, faire partie de l’équipe de France militaire, qui participe elle aussi à sa coupe du rugby, également au Japon. Les heureux élus sont partis vendredi dernier et vont disputer leur match d’ouverture ce mercredi…

69543013_2308764142774092_8579578386467258368_o
Avec les belles tenues offertes par Ruckfield

Participer à une Coupe du monde, et porter le maillot bleu de la France reste un moment unique pour tout sportif. Pour atteindre cet objectif les pré-sélectionnés se sont préparés individuellement au début de l’été. Ludovic Caujolle, pilier à Saint-Sulpice sur Lèze nous confiait son sentiment à la veille d’embarquer dans l’avion : “C’était bizarre de ne pas retrouver les potes de Saint-Sul mi-juillet. Mais c’est normal et exceptionnel. On a passé des tests fin juillet pour faire un bilan avec le staff, qui a annoncé le groupe qui partait pour le Japon début août. C’était une grande joie d’en faire partie. Ensuite, on a eu droit à une prépa collective sur le site de Fontainebleau deux fois dix jours, avec pour finir une semaine de prépa en montagne du côté de Mont-Louis dans les Pyrénées Orientales. C’est la première fois que je suis sélectionné pour une équipe de France même si elle est militaire. Donc très content et excité aussi. Maintenant le graal, ce sera de porter le maillot et de défendre les couleurs du pays avec nos valeurs qu’on peut avoir avec Yo.”

Yo, c’est Yohan Meneghel, son compère de club en première ligne à l’USSS. Le talon de la Lèze (ou troisième ligne centre) nous a expliqué son parcours avant de décoller pour le pays du soleil levant : “Je suis réserviste de l’armée de terre depuis un an. J’ai fait deux stages d’une semaine à Metz pour jouer contre la Marine, puis un second en Angleterre contre la British Army. A la suite de ça, j’ai été sélectionné pour aller à Paris au CNSD et à Marcoussy pour passer les tests physiques préparatifs à la coupe du monde. Ensuite, on a eu deux mois de préparation individuelle avec un programme bien défini par les préparateurs (course le midi et muscu le soir), le tout, vérifié via une application sur le téléphone. Nous étions un groupe de 48 avant de passer à 31. Là, on a vécu une préparation digne des pros, que j’ai beaucoup apprécié, avec des entraînements matin et après midi, plus de la muscu tous les jours, tous les jours de la semaine. Ce n’est pas toujours évident, mais l’objectif est tellement important qu’on fait les efforts nécessaires.”

69301810_369703293944356_6792045802832265216_o
Sur les hauteurs du fort de Mont-Louis

Le programme de la France débute ce mercredi 11 septembre contre la Papouasie-Nouvelle Guinée. En cas de victoire, les Bleus militaires joueront le 15 (contre le Japon), le 19 (contre le vainqueur du match Angleterre-Géorgie) et le 25, en finale, sachant que chaque match est éliminatoire. Une finale qui se jouera sur la camp d’entraînement des All blacks !

Quant à savoir quel est l’objectif du XV de France militaire, la réponse de Ludovic Caujolle est limpide : “Aller jusqu’à bout. Ce ne sera pas simple avec ces matchs éliminatoires ,donc il faudra tous les jouer à fond. Mais on va tout donner !” . Nous leur souhaitons à tous de vivre de grands moments et de ramener la Coupe à la maison…

Pour le premier match, la composition sera la suivante :

69874271_10158075057330769_2770609030995902464_n

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de