XV de France : Brice Dulin, chaudes larmes

0
Il y a eu ce moment furtif, mais tellement générateur d’émotions, et de quelques petits frissons, au moment du coup de sifflet final. Tellement révélateur aussi. Brice Dulin submergé par la joie, à la fin d’un intense combat, âpre et indécis jusqu’au bout du bout. Celui qui a fait de l’automne dernier son printemps de joueur international, a démontré tout son talent en bleu, envers et contre tout…
149990834_10158938201749800_3203477648548253433_o
(©photo FFR)
1.76m, 82kg, pas le plus costaud donc, mais bondissant, remuant, rassurant. Solide au poste quoi. Car il en vu passer des chandelles dans un match où les Irlandais sont restés scotchés à leur seul schéma de jeu. Pourtant, quand ils ont écarté leurs ballons d’attaque, ils ont trouvé James « Jonah » Lowe. L’ailier d’origine néo-zélandaise, rend 20 kilos à notre héros du jour, qui est allé se sacrifier pour empêcher un essai qui semblait pourtant tout fait. Pour un millimètre. Pas sûr qu’avec un stade plein, le referee n’aurait pas validé l’essai, mais qu’importe, l’arrière de la Rochelle écrivait son destin. Il venait de voir 36 chandelles d’un coup d’un seul. Il s’est relevé, courageux, la tête dans les étoiles, mais bien sur les épaules. La tête du gendre idéal, du bon pote, bien faite et bien pleine. Ses propos d’après match, dont il en a été logiquement élu « homme », le prouvent bien. Il respirait le bonheur simple, la sincérité, et l’humilité. L’expérience d’un des rares trentenaire du XV de France, ressorti du placard alors qu’on l’y croyait enfermé à double tour.
Que de messages positifs véhiculés par ce seul bonhomme, porteur de ces belles valeurs décidément, culturelles, légèrement écorchées parfois, mais bien réelles. Alors Merci Brice, juste merci pour ta simplicité, ton abnégation, ta générosité, ton exemplarité, et cette émotion aussi, qui font tellement Dulin. Digne du rugby amateur, du rugby d’en bas, privé de ses sensations du dimanche sur le pré.
Brice nous a offert du sang, du labeur, de la sueur et des larmes. Et pour tout dire, nous aussi, après la bataille, on a senti une petite poussière dans l’œil, juste au coup de sifflet final…
149254099_3227915110642811_2962498075869806237_o
(©photo FFR)

#rugbyamateur #XVdeFrance

France Rugby

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here