Vincent Destarac (Grenade) : ” Je suis contraint d’arrêter”

0

C’est ce que redoute tout sportif, qu’il soit pro ou amateur : être obligé d’arrêter sa carrière à cause d’une blessure. Ici, c’est Vincent Destarac qui est contraint de ranger les crampons au placard. La capitaine courage du Grenade Sports est trahi par ses cervicales, qu’il a mises à rude épreuve…

vincent destarac
Vincent Destarac a fait de sa personne à maintes reprises pour porter haut les couleurs jaunes et noires du Grenade Sports (photo club)

Nous lui avons demandé plus de précisions : “J’avais eu plusieurs alertes déjà la saison dernière, je ressentais de l’électricité dans le bras, mais là, ça devenait régulier, même aux entraînements, où les douleurs devenaient de plus en plus intenses. Je suis donc allé faire des examens, et le verdict est tombé. Certaines cervicales sont en appui sur sa moelle épinière. Je suis contraint d’arrêter le rugby !”

Le joueur de 32 ans, garde le sourire quand on évoque son jeune âge, mais n’oublie pas de penser à ceux qui ont croisé sa route : “Oui, je tiens à remercier le club de L’Isle-Jourdain avec lequel j’ai vécu des moments incroyables, fait de belles rencontres. Et puis Grenade, bien sûr, mon club, si cher à mon coeur, autour duquel ma vie d’homme s’est aussi construite. J’ai même fait ma cérémonie de mariage au Stade, c’est dire ! J’en profite ici pour remercier ma femme et mes enfants, c’est important de les avoir à mes côtés dans ces moments un peu plus difficiles. Mais j’ai pas fini d’être pénible (rires).”

Vincent Destarac
La fin de carrière de Vincent Destarac fait des malheureux. Mais pas que…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here