Universitaire : la passe de trois pour les Hornets

0

Jeudi soir se déroulaient les finales académiques universitaires Midi-Pyrénées au stade de Castanet-Tolosan. Championnes Honneur en 2016, Championnes Excellence en 2017, les “Hornets” de l’Université Jean Jaurès avaient à coeur d’arracher un troisième titre en trois ans. D’autant plus que les deux équipes masculines avaient échoué en demi-finale la semaine passée et que l’équipe 2 féminine venait d’échouer en finale juste avant. Avec un groupe en restructuration suite au départ de nombreuses étudiantes vers d’autres horizons, ce sont de jeunes joueuses, débutantes et confirmées, qui se sont greffées au noyau restreint des irréductibles « anciennes ». Avec bonheur…

32731980_10156215952058186_528491362086027264_n

La poule Excellence, composée de Jean Jaurès, Paul Sabatier et Veto, a vu le forfait général de l’INP en cours de saison. A cause des intempéries et des indisponibilités, des matchs n’ayant pas pu se jouer, c’est en finale triangulaire que le dénouement s’est joué en deux fois dix minutes de jeu, au nombre d’essais (pas de transformations chez les Féminines). Rappelons que la dernière finale avait déjà opposée Veto et Jean Jaurès, et qu’il y avait donc un air de revanche pour les vétérinaires, qui lors du dernier match de championnat, avaient mis fin à l’invincibilité des Hornets après trois années sans défaite.

Cependant, elles étaient largement amoindries par les nombreuses blessées (la victoire au Tournoi des Ovalies de Beauvais la semaine passée avait laissé quelques traces) et des joueuses bloquées par les partiels. Quant à “Paul Sab”, équipe quasi complète, totale inconnue pour les Jaune et Noire puisqu’aucune confrontation n’a pu avoir lieu entre les deux équipes. Jean Jaurès doit, quant à elle, se passer de Cynthia Bousquet, joueuse de XIII, blessée au genou.

 Le fabuleux destin d’Amélie et ses copines…

Premier match de cette finale, Veto contre Paul Sabatier. Match très serré qui se solde par un 15-15. Jean Jaurès doit rencontrer la gagnante, les deux équipes se départagent au… chifoumi (!!!) désignant Veto comme premier adversaire des Hornets. Deux victoires pour un titre, le deal est clair pour toutes les joueuses. Première action, les joueuses de Jean Jaurès attaquent la ligne, Célie Cousinié, s’encastre sur une joueuse pour donner dans la foulée le ballon à sa capitaine Amelie Mahé, qui prend l’intervalle qu’elle vient de lui créer et file vers l’en-but. En moins de trente secondes, Jean Jaurès donne le ton, retournant marquer dès l’action suivante. S’en suivront six autres essais pour un score sans appel 40-0. Kenza Necer, joueuse de Jean Jaurès mais entraînant Paul Sabatier, se retire pour le dernier match afin de coacher ses joueuses. A vingt minutes du titre, les Hornets font un début de match médiocre. Paul Sab attaque mais la ligne de défense tient le coup. Le réveil est tardif mais deux essais des Hornets avant la mi-temps les rassurent. Plus motivées que jamais, elles enfoncent le clou à trois autres reprises avant que Léa de Pomyers ne marque un dernier essai sur le coup de sifflet final, score 30-0. 
De nouveau Championnes Académique en Excellence, les Hornets confirment le travail et l’investissement de ces dernières années dans le rugby au sein de l’université Jean Jaurès, sous la houlette de Patrick Sansas. Dans un contexte perturbé par le blocage de la fac depuis quelques semaines, à défaut de pouvoir être pleinement des étudiantes, les joueuses du « Mirail » ont largement savouré être des rugbywomen, marquant une fois de plus l’histoire sportive de l’université.

32807285_10156215952053186_2681890064815882240_n


Composition de l’équipe : Célie Cousinié, Anne Prax, Elise Bernes, Emilie Gérard (m), Margaux Gistau (o) Amélie MAHE (c) Emilie Morel, Patricia Pereira, Kenza Necer, Lea de Pomyers, France Berry, Caitlin Griffiths, Cynthia Bousquet
Jean Jaures – Veto : score 40-0, Mahé (2), Necer (2), Pereira (1), Berry (1), Cousinié (1)
Jean Jaures – Paul Sabatier : score 30-0, Mahé (2), Pereira (1), Cousinié (2), de Pomyers (1)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here