U16 Régional 2 – Verfeil crée l’exploit face à La Salvetat-Plaisance

0

Match au sommet dans le championnat Régional 2 des U16. Initialement prévu le 9 novembre mais reporté pour cause de terrain impraticable, cette rencontre mettait aux prises les deux leaders de la poule 9. A domicile, le RC Salvetat-Plaisance (1er, 24 points) comptait bien conserver son invincibilité. Impressionnants depuis le début de la saison (198 points marqués, 29 encaissés, 4 bonus offensifs en cinq sorties), les Jaune et Bleu devaient néanmoins se méfier de l’US Verfeilloise Rugby (2è, 19 points), toujours difficile à manœuvrer et victorieuse lors de son dernier déplacement sur le terrain du TEC (19-5)…
(par Marco Matabiau/ Photos Agnès Duvignau).

Le RSCP attaquait la rencontre pied au plancher, mettant la ligne de trois-quarts verfeilloise sous pression. Les locaux obtenaient une pénalité qu’ils jouaient à la main, mais l’action ne donnait rien (2è). On ne pouvait pas en dire autant quelques instants plus tard: le trois-quart centre Sabathé venait croiser avec son ouvreur Feltre et créait un point de fixation. Le ballon était éjecté pour le seconde ligne Beaudeigne qui cassait la ligne et servait main-main Feltre, venu se proposer à sa gauche. L’essai imparable était transformé par Brunel (replacé ce samedi à l’arrière). Les jaune et bleu ne s’arrêtaient pas en si bon chemin et doublaient la mise. A 5 mètres, ils jouaient une pénalité à la main, combinant autour du troisième ligne Gualda. Le ballon ressortait côté gauche où, bien servi, Beaudeigne marquait en force (12 – 0, 13è).

RCSP 1
Sous l’impulsion de Bastien Beaudeigne (casque gris), le RCSP a effectué un excellent début de match.

Pour sa part, Verfeil peinait à entrer dans son match et s’appuyait surtout sur le jeu au pied de l’ouvreur Pradel pour tenir les locaux à distance raisonnable de sa ligne de but. Le même Pradel sanctionnait un hors-jeu de la ligne de défense adverse pour inscrire, des 20 mètres en face, les premiers points des siens (12 – 3, 17è). Les débats s’équilibraient peu à peu, d’autant que le RCSP multipliait les fautes, entre hors-jeux et passes mal assurées. Malgré tout, ce sont bien les joueurs de La Salvetat Plaisance qui se procuraient la dernière occasion d’essai du premier acte. Sur une mêlée aux trente mètres, Gualda éjectait pour Audezzano. Le demi de mêlée partait en travers avant de servir Sabathé qui, au prix d’un superbe “offload”, libérait pour son compère du centre Peruzzo. Celui-ci décalait Brunel, qui se faisait reprendre à un petit mètre de la ligne. Verfeil se mettait ensuite à la faute, mais la pénalité ne donnait rien. Il était alors temps d’aller récupérer quelques minutes.

RCSP 3
Sous les yeux de son père Philippe, Thomas Pradel inscrit les trois premiers points des Verfeillois.

De surprenants Verfeillois font douter le RCSP, puis le doublent

Au retour des vestiaires, Verfeil occupait le camp adverse par du jeu au pied long de Pradel. Le match tombait dans un faux rythme et aucune des deux équipes n’arrivait réellement à enchainer le jeu. La Salvetat Plaisance continuait d’accumuler les fautes. Il fallait attendre la 45è pour voir les locaux sortir enfin de leur léthargie: Gualda et Feltre optaient pour un petit côté avant de servir Mallet, mais le véloce ailier était repris en bord de touche par son vis-à-vis Morelle. Quelques minutes plus tard, l’USV revenait au score. Sur un premier temps de jeu, Pradel puis Jean mettaient Sarraute sur orbite plein champ: le trois-quart centre perçait et déposait tout son monde, y compris l’ultime défenseur, pour aller inscrire un essai plein de détermination sous les barres. Pradel transformait (12 – 10, 54è).

RCSP 7
Martin Sarraute (13) a faussé compagnie à la défense des jaune et bleu et file inscrire le premier essai de l’USV.

Ne voulant pas être en reste, l’autre-trois quart centre verfeillois sortait de sa boîte quelques instants plus tard. Et de quelle façon!!! Sur une nouvelle mêlée, le troisième ligne centre Marchand démarrait côté fermé et servait Jean. Ce dernier régalait alors les nombreux parents présents en tribune. Après moult raffuts, pivots et plaquages cassés, le numéro 13 terminait sa folle course de plus de 50 mètres au pied des poteaux. Pradel rajoutait deux points (17 – 12, 59è). L’euphorie des joueurs au figuier ne durait pas puisque Ruiz, pour avoir gêné la sortie de la balle, écopait d’un carton blanc (62è). Cela n’empêchait pas Verfeil de se procurer une nouvelle pénalité après un plaquage jugé illicite par M. Verdaguer, mais Pradel manquait la cible (64è).

RCSP 4
L’un des nombreux duels qui ont mis aux prises le centre du RCSP Quentin Sabathé et l’arrière verfeillois (porteur de la balle) Julien Roumegoux.

Le RCSP monopolisait dorénavant le ballon et faisait tout son possible pour repasser devant au score, mais une exécution approximative et la redoutable défense des rouge et vert l’en empêchaient. Dans les arrêts de jeu, la Salvetat Plaisance réalisait pourtant un bel enchainement côté gauche, mais le ballon était finalement échappé à quelques encablures de l’en-but (70è + 1). En toute fin de match, Rial (RCSP) et Vialas (USV) en venaient aux mains et écopaient chacun d’un carton rouge (70è + 5). Quelques instants plus tard, M. Verdaguer mettait un terme à la rencontre.

RCSP 6
Le troisième ligne centre Baptiste Gualda a tout donné pour faire revenir les siens au score. En vain.

Dans cette rencontre entre les deux premières équipes de la poule, chacun a eu sa période de domination. Le RCSP a d’entrée su imposer son jeu pour inscrire deux beaux essais en moins d’un quart d’heure. Néanmoins, les protégés de Christophe Marcos, Frédéric Belot et David “Dadou” Funes n’ont pas su maintenir le rythme et sont tombés dans un jeu plus approximatif, perdant peu à peu le fil. Retenons toutefois les performances de Gualda, plus distributeur que perforateur ce samedi, de Beaudeigne, auteur d’une entame de match parfaite, et de Barbeyrol, véritable machine à plaquer. Malgré ce revers, le RCSP prend un point de bonus défensif et conserve la tête de la poule avec 25 points. Les jaune et bleu pourront profiter de la coupure des fêtes pour se reposer et se remettre la tête à l’endroit avant de se déplacer au RAS Confluent Muretain le 11 janvier.

RCSP 9
Les deux équipes se sont saluées au milieu de la pelouse au terme d’un duel acharné.

Quant à elle, l’US Verfeil Rugby a réalisé un authentique exploit ce samedi, infligeant au RCSP sa première défaite de la saison et limitant la meilleure attaque de la poule à 12 petits points. Malgré un début de match délicat, les rouge et vert n’ont rien lâché et sont peu à peu revenus dans la partie, sans s’affoler. Les joueurs de Franck Jean, Philippe Pradel et Serge Palacios ont tout d’abord desserré l’étreinte du RCSP avant de prendre les commandes de cette rencontre sur deux exploits de leur paire de centres. Ils ont enfin su faire front dans les ultimes instants pour repousser les assauts adverses, s’appuyant sur une défense des plus hermétiques. Signalons les performances de l’ouvreur Pradel, dont le jeu au pied a souvent soulagé les siens (comme quoi l’hérédité et la génétique n’expliquent pas tout) ainsi que du duo de trois-quarts centres Sarraute et Jean, intraitables en défense et véritables dynamiteurs en attaque. Avec ce succès au pied du sapin, l’USV conforte sa deuxième place (23 points) et recevra les Gersois du RAS Gimont-Mauvezin pour la reprise.


Réactions

Philippe Pradel (Entraîneur, USV):Une première période difficile. On ne croyait peut-être pas en nos chances. Au fil du match, les jeunes ont vu que finalement, il y a avait un coup à faire et qu’on était au niveau. Quand on passe devant au score, les garçons y croient jusqu’au bout. On tient le score jusqu’à la fin (…) Depuis quelque temps, on fait preuve d’une belle qualité mentale et de persévérance. On ne lâche rien. On a cependant toujours ce petit temps d’adaptation au cours duquel on regarde les autres équipes jouer avant de nous y mettre.

Frédéric Belot (Entraîneur, RCSP):On fait notre plus mauvais match de l’année. On était premiers, on se voit arrivés et on passe complètement à côté. Pas de rapidité dans nos exécutions, contrairement à d’habitude. Dans le combat, on n’y est pas. On passe trop souvent par le sol alors que notre jeu c’est de rester debout. On fait néanmoins un bon début de match en marquant rapidement, mais après on n’a pas fait le nécessaire.”

Martin Graule (Demi de mêlée, USV):Une rencontre difficile. Au début, on n’y croyait pas trop, mais on s’est accrochés et avec du mental, on a réussi à l’emporter (…) Le fait de marquer deux essais coup sur coup nous a fait du bien (…) Les entraîneurs nous avaient demandés de porter le ballon en première période face au vent, puis d’utiliser le jeu au pied pour occuper le terrain et pouvoir souffler un peu en seconde.

Martin Graule
Martin Graule (le fils de “Cambé”) a fait la Une de RugbyAmateur

Mathéo Barbeyrol (Troisième ligne, RCSP):On a été mauvais. On n’a pas joué, on a fait beaucoup trop de fautes. On a été beaucoup pénalisés, ce qui est tout à fait normal au vu du nombre de fautes que nous avons faites. L’arbitre a bien arbitré. Il va falloir qu’on se remette en question. On était un peu sur notre nuage. Il va falloir redescendre afin de préparer le match suivant (…) On a vu qu’on marquait rapidement deux essais. On a pensé, à tort, que cela allait être facile. Je le répète, il va falloir redescendre.

Resized_20191221_165139
…Mathéo Barbeyrol aussi. Ils le méritent, ils ont su livrer une analyse très juste de la rencontre.

Feuille de match

A La Salvetat Saint Gilles (Stade Jean-Giraldou):  US Verfeil bat RC Salvetat Plaisance (mi-temps: 12 à 3 pour le RCSP).

Arbitrage: M. Silfrid Verdaguer (Ligue Occitanie).

Cartons blancs: à Verfeil, Ruiz (62è).

Cartons rouges: pour le RCSP, Rial (75è); à Verfeil, Vialas (75è).

Pour le RCSP: 2 essais Feltre (7è), Beaudeigne (13è), 1 transformation Brunel.

Pour l’USV: 2 essais Sarraute (54è), Jean (59è), 1 pénalité (17è) et 2 transformations Pradel.

Composition RCSP: Brunel, Mallet, Peruzzo, Sabathé, Henry Rivet; Feltre (o), Audezzano (m); Gualda, Pascual, Barbeyrol; Beaudeigne, Laïdi-Winfield; Larionoff (cap), Belot, Boukhnif.

Sur le banc: Thirriot, Tessier, Rial, Lopez, Delcamps Lavigne, Brugel, Delage.

Entraîneurs: Christophe Marcos, Frédéric Belot et David Funes.

Composition USV: Roumegoux; Denat, Sarraute, Jean, Sauvage; Pradel (o), Graule (m); Marchand, Poeydomenge, Véronèse (cap); Spriet Manson, Falconer; Willemin, Palacios, Daros.

Sur le banc: Vialas, Gouzi, Pescheux, Ruiz, Morelle, Colon Fabie.

Entraîneurs: Franck Jean, Philippe Pradel et Serge Palacios.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here