TO XIII : Portrait de Clément Boyer

0

Clément, comment as-tu commencé à jouer au rugby à XIII ?
Je m’y suis intéressé quand mon frère jouait dans l’équipe de notre village de Puygouzon, dans le Tarn. C’est à ce moment que j’ai appris que mon père et ses frères y avaient également joué. J’ai donc emboité le pas, et je n’ai jamais arrêté depuis. J’avais 8 ans quand j’ai commencé.

Quel a été ton parcours ensuite ?
Je suis resté jusqu’en Cadets à Puygouzon, qui s’était mis en entente avec Villefranche d’Albi entre temps. Je suis ensuite parti évoluer avec les Juniors Elite d’Albi puis, la saison dernière, j’ai intégré le Centre de Formation du TO, et son équipe Junior. Cela m’a également permis de découvrir le championnat Elite Sénior avec l’équipe première. En tout, j’ai joué 6 matchs la saison dernière.

Peux-tu nous raconter ton plus beau souvenir dans ce sport ?
Je dirais que c’est mon premier match avec l’équipe de France Cadets. C’était à Bradford, contre l’Angleterre Academy. Un match compliqué (rires).

Comment arrives-tu à concilier ton travail scolaire et ton statut de joueur de l’équipe première, pensionnaire du Centre de Formation ?
Je dois avouer que ce n’est pas toujours facile. Je suis en BTS ACSE (Analyse et Conduite de Systèmes d’Exploitation) au lycée agricole d’Auzeville. Je dispose d’horaires aménagés qui me permettent de prendre part aux entraînements du Centre de Formation certains matins de la semaine. Cela n’enlève pas la charge de travail, mais on s’y fait, c’est une question d’habitude. Qu’est ce que tu penses des performances du TO cette saison ?
Nous avons fait un bon début de saison, même si nous aurions pu gagner plus de match. Au final, nous avons réussi à terminer seconds de la première phase, avec une bonne dynamique qui s’est installée, depuis le déplacement à Saint Estève fin décembre, et nous avons commencé la poule des As de la meilleure des façons.

Que peux-tu nous dire sur la victoire acquise sur la pelouse du Saint Estève-XIII Catalan le week-end dernier ?
C’était un match très dur, sûrement le plus dur que l’on ait eu à jouer cette saison. Ils étaient très solides en face et nous ont malmenés les 20 premières minutes, mais nous avons ensuite réussi à mettre notre jeu en place. Cela s’est concrétisé à partir de la demi-heure de jeu avec 2 essais. Sur l’ensemble de la rencontre, nous avons mis une grosse intensité, toute l’équipe a poussé ensemble, ce qui nous a permis de nous imposer.

Le moral de l’équipe ne peut être qu’au beau fixe en ce moment.
Oui bien sûr. Nous sommes une équipe de plus en plus soudée. En match comme à l’entrainement, nous nous entraidons, chacun est prêt à soutenir le coéquipier à côté de lui. Il y a un esprit fort au sein de cet effectif, et nous montons petit à petit en puissance. Les matchs comme celui du week-end dernier nous aident à cela.

Quel est ton avis sur Limoux, le prochain adversaire, et le match qui vous attend ?
Limoux est sur une mauvaise série de 3 matchs sans victoire, ils viennent donc à Toulouse pour renverser la tendance, et c’est à nous de ne pas nous laisser faire. Nous devons être sérieux, comme nous le sommes depuis quelques temps maintenant, et respecter les consignes. Il ne faut pas les laisser prendre confiance car ils pourront nous mettre rapidement en difficulté. Mais si nous respectons les plans de jeu travaillés cette semaine, ça devrait bien se passer. Nous avons les armes pour les faire plier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here