Tarn-et-Garonne : la renaissance d’un club, un nouveau projet

0

Quand deux passionnés de rugby et de leur canton mettent leur expérience au service d’un club, cela donne un projet aussi courageux qu’ambitieux. Les deux compères ont décidé de sortir le club de Reynies de son sommeil, et faire adhérer plusieurs villages des alentours pour créer un nouveau bastion du rugby Tarn-et-Garonnais. Avec Christophe Roudaut et Julien Etival à sa tête, on ne doute pas une seconde de la réussite de ce projet qui suscite déjà beaucoup d’enthousiasme. Julien Etival nous en explique l’origine et les ambitions (par Jonah Lomu)

reyniesxv
Christophe Roudaut (à gauche) et Julien Etival, un projet entre de bonnes mains

Julien, pouvons-nous tout d’abord revenir sur la mise en sommeil du club de Reynies ?

Tout d’abord, il est intéressant de clarifier une situation qui ne correspond pas à la réalité administrative du club : le club n’a jamais été mis en sommeil. L’ancien bureau avait présenté un forfait général lié à un manque d’effectif de l’équipe senior lors de cette saison 14/15. La décision est par ailleurs doublement à valoriser car d’une part les joueurs ont été libres de choisir un nouveau club d’accueil afin de s’épanouir sportivement, et d’autre part car le maintien en vie du club aura permis la survie de l’école de rugby, toujours existante au travers de son entente avec le Racing Club Montalbanais. Nous saluons par ailleurs tout le travail effectué par les précédents dirigeants qui ont amené le club et la commune à gagner un titre, à monter jusqu’en 1ère série, mais aussi à exister au sein du rugby territorial après 12 ans d’existence, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

Qui composera le nouveau bureau ?

Le nouveau bureau, et le staff sportif, sera composé de personnes très unies, aux profils sportifs et professionnels très complémentaires, vivant tous proches de Reyniès, et ayant même pour certains d’entre eux porté les couleurs du club en tant que joueurs ou entraîneurs. A la tête, la présidence sera composée d’un binôme, en l’occurrence Christophe Roudaut et moi-même. Nous serons assistés par nos épouses respectives sur la partie administrative, et par Olivier Danvin en tant que trésorier.

Et pour le sportif ?

Le duo d’entraîneurs sera composé de Sante Santarossa, personne reconnue pour son travail et son implication au sein du rugby départemental et régional, et par Christophe Mercier, qui a officié en tant qu éducateur et entraîneur dans de nombreux clubs.

olxv-i-vs-reynies-i-2011-10-09-28__74w5e6r2h
Quand reynies affrontait Labruguière, c’était en 2011. Loin et proche à la fois, le club veut repartir sur de bonnes bases en 2015 (photo by Fred)

Comment voyez-vous le lancement et le l’avenir du club ?

Notre projet comporte deux axes principaux : la reconstruction d’une équipe senior, qui je l’espère, prendra du plaisir sur et en dehors du terrain, et redonnera des couleurs au club, au village et au canton.  Et puis, le maintien et le développement de l’école de rugby, avec notamment des actions conventionnées dans les écoles du secteur, au travers du scolaire et du périscolaire. Pour ce faire, notre champs d’action s’étendra sur le canton Tarn-Tescou avec le soutien des communes. A ce jour, les premières discussions avec celles-ci ont été très positives et nous espérons que cela continue pour faire briller un beau projet qui nous tient à cœur.

Vous avez aussi mobilisé les entreprises autour de ce projet ?

Oui, nous pouvons compter sur le soutien de quelques entreprises qui ont compris où nous voulions en venir : faire de ce club un lieu de vie et d’échanges sportifs, mais également sociaux et entrepreneuriaux. Le rugby de clocher existera mais avec une vision moderne.

On vous sent aussi enthousiaste qu’impatient…

Nous avons déjà commencé à faire marcher le réseau tout en respectant les engagements de chaque joueurs vis-à-vis des clubs. Nous savons pertinemment que la réussite de notre projet et de celui des autres clubs passent par des relations cordiales et intelligentes. Nous avons d’ailleurs le désir de rencontrer très rapidement les dirigeants des clubs avoisinants. En parallèle, nous activons une campagne de communication importante, notamment sur Radio Totem, ce qui nous permettra de faire connaitre le projet et d’attirer joueurs, parents de jeunes joueurs, municipalités et sponsors. Ce qui est sûr, c’est que le projet plait et que beaucoup de monde vient spontanément prendre des infos. C’est déjà une bonne chose. Nous sommes ouverts à rencontrer et à échanger avec toutes les bonnes volontés.

 

Pour rejoindre le projet :

– entreprises et collectivités, contactez Julien Etival au 07.79.82.03.82.

– joueurs, parents et éducateurs, contactez Christophe Mercier au 06.44.30.05.41.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here