Solidarité : le plus gros combat de Rocky

0
Son prénom est déjà synonyme de combattant : Rocky le démontre sur les terrains de rugby. Ce Camerounais d’origine, jouait en Lituanie, à Vilnius, la saison passée. Et puis, il a décidé de tenter sa chance en France. Il a donc traversé l’Europe avec le peu d’argent qu’il avait, et a posé son sac du côté de du Royan-Saujon Rugby (Honneur). Le club parle de son nouvel arrivant ainsi : « Il ne savait pas où il mettait les pieds et pourtant il est arrivé chez nous. Le club lui a trouvé un travail et un logement, des joueurs l’ont accompagné et Rocky s’est super bien intégré au groupe, même auprès de nos jeunes joueurs. Il défend fortement nos couleurs jaunes et bleues comme s’il avait toujours fait partie du club. » Oui mais voilà, malgré des demandes répétées, Rocky n’a pas eu de retour de la préfecture de Charente Maritime, et n’a plus l’autorisation de rester sur le territoire français…
rocky royan (2)
En quelques semaines, Rocky, s’est déjà parfaitement intégré dans son nouveau club
Le pilier ou talonneur (1.68m pour 110 kg), âgé de 28 ans, va devoir retourner en Lituanie pour renouveler son visa, obtenir un titre de séjour et ainsi pouvoir circuler légalement en Europe. Sans ce fameux visa, Rocky devra rentrer au Cameroun, ce qui n’est absolument pas son but initial.
Les joueurs seniors ont ainsi décidé d’ouvrir une cagnotte pour l’aider à financer le billet aller-retour vers la Lituanie, et subvenir à ses besoins le temps d’obtenir son visa. En espérant aussi revoir leur copain pour qu’il porte à nouveau les couleurs de Royan-Saujon.
Nous relayons donc l’appel du club : « Si vous souhaitez l’aider, même un petit don sera toujours un énorme geste de solidarité. Pour notre ami Rocky. »

 

117989167_2790332874535127_7932109400225181846_n
Lors de son arrivée au club en août dernier
rocky royan (3)
Joueur et éducateur, Rocky fait l’unanimité dans un club qui espère le revoir, et avec un visa validé (photos clubs)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here