Séries : l’USN va jeter l’éponge, Treignac choisit la descente

0

Au début de l’été, nombreux sont les équipes à annoncer leur retour, avant de déchanter au moment de débuter la nouvelle saison. D’autant plus avec certaines réformes au niveau des… niveaux. La Ligue Régionale Nouvelle-Aquitaine de Rugby avait en effet annoncé sa réforme des championnats, avec l’arrivée de la Pré-Fédérale et des Régionales 1 à 3, regroupant les anciennes Séries. Dans la foulée, les différentes poules avaient été officialisées, permettant aux clubs de préparer sereinement l’été. Du moins, le croyait-on. Mais des modifications de dernière minute apparaissent à quelques jours de la reprise tant attendue… (par Jeremy VdC)

En Régionale 3 (correspondant à la fusion des 3ème et 4ème Séries), l’US Neuvic avait annoncé son retour, après une saison de mise en sommeil. Mais le champion de 3ème Série du Challenge Néo-Aquitain (tournoi regroupant les équipes non-qualifiées pour les phases finales) en 2019 rencontre de sérieux problèmes d’effectif, suffisamment importants en tout cas, pour renoncer à prendre le départ de la nouvelle saison qui démarre le 20 septembre prochain, comme confirmé par un membre de l’USN. Une nouvelle déception bien légitime pour le club haut-corrézien, qui étudierait une dernière solution (voir plus bas).

La poule 3, composée des Haut-Viennois de l’Ambazac RC, du XV des Feuillardiers de Bussière-Galant, du RC Hirondelles Saint-Germain-les-Belles, du RC Val de Vienne, et des Corréziens du CA Orgnac, du RC Lubersac, du RC Miel Beynat, du Saint-Priest-de-Gimel AC et du SC Gardillou, ne partira pas pour autant avec une formation de moins. En effet, une autre équipe va prendre la place de l’US Neuvic. Le RC Treignac, initialement engagé en Régionale 2 (fusionnant les 1ère et 2ème Séries), devrait, sauf changement de dernière minute, descendre d’un échelon pour la saison à venir et rejoindre cette poule 3. Après deux exercices difficiles en Promotion Honneur puis en 1ère Série, le RCT avait pu se maintenir en Régionale 2 grâce à la réforme des championnats Néo-Aquitains.

Le groupe treignacois, où la cohésion reste bien présente, va donc travailler sur son avenir en Régionale 3 (crédit photo Jeremy VdC – RugbyAmateur.fr)

Malgré quelques départs de jeunes joueurs chez les clubs voisins de Salon-la-Tour ou du NSL Rugby, les “Blacks des Monédières” ont continué leur recrutement et leur préparation ces dernières semaines, avec deux matchs amicaux contre… le CA Salon-la-Tour (défaite 5-49), puis le CA Meymac, samedi dernier (défaite 10-18). En parallèle, les dirigeants, les joueurs et le staff se sont réunis afin d’évoquer les difficultés actuelles et la saison à venir, aboutissant donc à la demande du RC Treignac d’être “relégué” en Régionale 3 pour l’exercice 2020-2021. Une demande acceptée par les instances et visible sur Oval-e depuis ce début de semaine.

Pascal Cazeaux, responsable du pôle Compétitions de la LRNAR, nous donne des détails sur la situation de ces deux équipes : “Concernant Neuvic, avec les informations en ma possession, le club pourrait repartir, mais pas seul. Grâce aux règlements généraux de la FFR, le rassemblement d’équipes séniors est aujourd’hui autorisé, ce qui pourrait permettre à l’USN d’exister cette saison. Quant à Treignac, l’équipe s’est désengagée de Régionale 2 très tardivement oui, ils seront donc en forfait général dans la poule 3 de “R2… et attendus en Régionale 3”. Concernant tous les ajustements dans ces divisions, les officialisations devraient intervenir d’ici quelques jours, notamment pour la dernière division régionale. Le responsable Compétitions précise : “Nous avons accepté hors délais l’engagement de Treignac en Régionale 3, et dans le même temps un nouveau club va rejoindre cette division”.

L’avenir des Rouge-Noir-Blanc de Neuvic se joue en ce moment… (crédit photo USN)

Selon quelques rumeurs persistantes, il ne serait également pas surprenant d’assister à de potentiels désistements ou des rassemblements de dernière minute. Confirmant ainsi les difficultés que rencontrent les clubs territoriaux. De son côté, Pascal Cazeaux a toutefois souhaité apporté trois précisions supplémentaires concernant les effectifs à venir pour la Nouvelle-Aquitaine à la rentrée : “Les U16 forment la première représentation nationale en nombre d’équipes engagées. Ensuite, pour la première fois depuis des années, le nombre de clubs actifs engagés en Séries régionales se stabilisent, voire augmentent très légèrement, avec deux équipes supplémentaires. Enfin, le nombre d’équipes réserves en Séries régionales augmente également, passant de 106 l’an passé à 120 pour la saison à venir. Nous restons humbles face à ces chiffres, mais heureux de constater une amélioration notable.”

A moins de quinze jours du début de la saison, les différents mouvements et retraits ne sont donc pas finis, pas toujours rassurants, mais assez révélateurs d’une tendance observée depuis plusieurs saisons déjà. 2020-2021 sera-t-elle l’année d’un renouveau espéré ? La réponse sera connue dans quelques jours…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here