Sélection U26 : Midi-Pyrénées franchit les Alpes

0

Cette rencontre avait tout d’un match piège pour la sélection Midi-Pyrénées qui recevait celle des Alpes en quart de finale du challenge des Comités, sur les installations de Mazères (09) : Une équipe remodelée, beaucoup de temps écoulé entre le 8ème de finale et ce quart donc, peu de temps pour s’entraîner, et un adversaire dont il fallait sérieusement se méfier… (photos Pascal Villalba)

u26 2017 alpes (19)
A l’image de ce plaquage, la défense des Pyrénéens en rouge a fait la différence

Gilles Sicre, président du CMP, et Richard Senssac, président du Comité de l’Ariège ayant la double casquette de chef de délégation, suivaient les débats avec attention. Le match n’atteindra jamais de grands sommets de jeu, mais l’intensité mise par chaque acteur témoignait de l’envie de franchir ce tour. Au bout du compte, la défense pyrénéenne montrera plus d’imperméabilité, et aura été la clé de cette victoire finale (18-10). Le deuxième ligne saint-gaudinois, Emmanuel Coumes le confirmait : “Nous avons attaqué le match avec une grosse intensité notamment en défense, et en effet, c’est grâce à ça que nous avons gagné. On savait tous d’avance que ça allait se jouer là dessus car nous n’avons pas eu assez d’entraînements pour pouvoir produire un meilleur jeu”.

Mais l’ADN du groupe 2015-16 perdure dans celui de cette campagne 2017, avec une grosse solidarité, grâce à certains joueurs qui assurent le relais. “Manu” Coumes enchaînait : “C’est vrai qu’on s’est envoyé jusqu’au bout, face à une belle équipe des Alpes. C’est pourquoi je suis fier de ce groupe, on va pouvoir travailler un peu plus et faire le nécessaire pour ramener le bout de bois !”

Jordan Chazarenc, pilier de Moissac, et champion de France l’an passé avec cette même sélection était ravi, tout en étant conscient du chemin qu’il restait à parcourir : “Le jeu n’a pas été forcément très plaisant, mais avec peu d’entraînements ensemble, c’était difficile de faire mieux. Les Alpes ont joué dans un faux rythme en plus, ce qui n’a pas aidé. Mais on a réussi à en sortir vainqueur, c’est l’essentiel. Place à la demie maintenant, et à Paris, félicitations à toute l’équipe !”

Benoît Tessarotto, un des entraîneurs de la sélection, convenait du manque de physique de ses joueurs, mais se félicitait du comportement collectif : “Match assez difficile oui, car certains gars manquaient de rythme, puisqu’ils n’avaient pas joué depuis un mois ou deux pour certains. On a perdu des ballons, des soutiens étaient en retard, offensivement on a eu du mal. Mais on a rectifié le tir à la pause. Les Alpes, c’est une équipe bien structurée en touche, mais on était supérieur derrière je pense. On a fait la course en tête, ce qui nous a aidé à gérer, mais il est clair que les gars ont fait preuve de beaucoup de solidarité en défense. On va leur donner un programme à suivre d’ici le 3 juin, en plus des entraînements que l’on va caler ensemble. C’est une belle aventure, il faut tenter d’aller au bout.”

Sylvie Denot espérait bien sûr le même dénouement, tout en soulignant la belle abnégation des joueurs : “Les garçons ont bien appliqué les quelques consignes qu’on avait pu leur donner. Sur la physionomie de match, on domine, mais sans être propres. On franchit mais le soutien arrivait tardivement, on a été pénalisé assez souvent. Mais ce sont des petites choses qui vont se régler. On va bien s’entraîner mardi chez nous, avant de partir à Paris. Donc on va pouvoir travailler plus confortablement. Je tiens à féliciter tous les garçons qui ont fait preuve d’une coeur énorme en défense, prouvant qu’en Midi-Pyrénées aussi, on sait se montrer féroce”.

En compagnie de Guillaume BONNEMAISON, le trio de coachs va donc faire le nécessaire pour bien préparer leur équipe pour ce “final four” qui se déroulera à Paris le 3 et 4 juin prochains. Ils devraient retrouver sur leur route la Côte d’Argent (vainqueur 42-22 du Périgord Agenais) ou l’Armagnac Bigorre, tombeur de l’Auvergne sur le score sans appel de 46-0. La Franche Comté, qui avait disposé en mars dernier de la Drôme Ardèche (36-10), complète le dernier carré.

Chaque sélection a d’ores et déjà gagné le droit d’assister à la finale du Top 14, puisque la FFR a décidé de les inviter.

u26 2017 alpes (11)
La sélection Midi-Pyrénées
u26 2017 alpes (12)
La sélection des Alpes

u26 2017 alpes (18)

u26 2017 alpes (17)

u26 2017 alpes (16)

u26 2017 alpes (15)

u26 2017 alpes (14)

u26 2017 alpes (8)

u26 2017 alpes (9)

u26 2017 alpes (13)

u26 2017 alpes (7)

u26 2017 alpes (6)

u26 2017 alpes (5)

u26 2017 alpes (4)

u26 2017 alpes (3)

u26 2017 alpes (2)

u26 2017 alpes (1)

u26 2017 alpes (10)
Les quatre sélectionnés de l’U.S. Tarascon : Dumas, Marfaing, Albérich, Audabram.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here