Fédérale 2 – Saint-Sulpice bousculé mais vainqueur à Saverdun

0

Après avoir crée la sensation en s’imposant à Villefranche, Saverdun avait envie d’offrir une nouvelle victoire à son public. Mais la venue du voisin Saint-Sulpice ne n’était pas de nature à être optimiste. Les hommes de la Lèze, invaincus et premiers de la poule, se déplaçaient avec des ambitions aussi. Le derby pouvait commencer (par Sionu Devras – photos Uas et Usss)

Saverdun USSS (39)
Saverdun a gagné des points grâce à sa mêlée

Saverdun, vent dans le dos, met un bon quart d’heure  avant de prendre ses marques. Saint Sulpice teste les avants ariégeois mais l’UAS fait bonne garde. Le “planchot” ne s’animera qu’au quart d’heure pour une faute de Rouch en touche, Doussain ouvre le score (0-3). Dans la foulée, L’U.A.S profite d’une percée d’Anthony Mascarenc pour trouver ce même Rouch à la conclusion sur l’aile droite (7-3 avec la transformation de Lopez). Roquebert réplique avec un drop deux minutes plus tard (7-6). Lopez, sur pénalité, redonne quatre points d’avance (10-6, 25ème). Doussain réplique quasi immédiatement (10-9).  Une première demi heure où le tableau d’affichage ne chômait pas donc. Kouda laissait ses copains en infériorité numérique pendant dix minute, mais l’UAS marquait trois points de plus quand même (13-9, 35ème).

Saverdun USSS (61)
Saint-Sulpice a dominé dans les airs

A la reprise, la mêlée ariégeoise montrait sa supériorité, à l’inverser de sa touche. Lopez en profite pour passer trois nouveaux points (16-9, 48ème). Doussain ne laisse pas les supporters locaux respirer trop longtemps avec une pénalité réussie deux minutes plus tard (16-12). Habitué à des coups de pied de mammouth, Roquebert tentait une pénalité de plus de 50m en coin. Et comme souvent, il se montre en plus très précis (16-15, 50ème). Les débats sont équilibrés, les intentions sont là mais les défenses ne cèdent pas. La mêlée de Saverdun continue à dominer, ce qui vaut un carton blanc à Milhorat pour l’USSS (63ème). Lopez double la peine en passant trois points (19-15). Mais il était dit que la course poursuite continuerait jusqu’au bout. Ce diable de Roquebert ramène les siens à un point (19-18, 69ème). Il continue son festival mais ballon en mains cette fois, il tape un petit par dessus pour lui-même, qu’il récupère on ne sait trop comment, et donne à Beilles, entré en cours de jeu, l’occasion de marquer l’essai. 19-23 à moins de dix minutes du terme, puisque la transformation ne passe pas. Saverdun tente bien de réagir, mais se heurte au mur vert et rouge. Et non content de ne pas revenir, c’est Roquebert, encore lui, qui ajoute trois points à l’actif des siens, pour parfaire une prestation individuelle de haute volée (26-19, 79ème). Saverdun, après avoir créer l’exploit à Villefranche, s’incline avec les honneurs contre le leader, en prenant un bonus défensif bien mérité. Saint-Sulpice, bousculé mais pas stressé, a démontré que l’équipe était armée pour rester en haut du classement avec cette 5ème victoire en autant de rencontres. Se profile maintenant un autre rendez-vous important, avec la réception de son dauphin, Mazamet, tombeur de Villefranche.

Saverdun USSS (43)
Des intentions mais un seul essai en fin de partie

Réactions

Xavier Déjean (demi de mêlée USSS) : Une victoire compliquée mais le principal était de gagner. Match difficile car Caverdun nous a posé pas mal de difficultés, avec beaucoup d’engagement. Nous avons réussi à inverser la tendance grâce à notre collectif, qui a cru jusqu’au bout, donc c’est une grosse satisfaction de gagner chez le voisin. Maintenant nous recevons le second dimanche, pour un match très important encore.

Mehdi Teriou (pilier droit Saverdun) : On voulait confirmer après la victoire à Villefranche de Lauragais, malheureusement, on fait quelques petites erreurs que l’on paye cash contre une équipe qui finira première de cette poule. On se rend compte qu’on est pas passé loin de l’exploit quand même. Il faut continuer à bosser et ça payera

Stéphane Doussain (ouvreur Saint-Sulpice) :  Un derby qui a tenu ses promesses dans le suspense et l’engagement. L’arbitre n’a pas favorisé le jeu en ne laissant pas les avantages. Saverdun a réussi à marquer un bel essai. Mais avec la patience et sans s’affoler on a recollé. Benji (Roquebert) a utilisé une option de jeu qu’on avait vu. Et on marque. Maintenant place à Mazamet pour rester invaincu.

Mathieu Delbosc (troisième ligne centre et capitaine Saverdun) : Beaucoup de déception car on mène tout le match jusqu’à la 72ème minute contre “l’ogre” de la poule. On fait un bon match collectivement, mais individuellement on fait des erreurs, moi le premier. Il faut gommer ces faiblesses. On a été bon en mêlée. On a un groupe sain, il faut continuer à progresser comme on le fait.

Saverdun USSS (82)
Fin du match. Les joueurs de Saint-Sulpice peuvent laisser exploser leur joie, ils sont passés tout près de leur premier revers.

La feuille de match

A Saverdun, Saint Sulpice sur Léze bat Saverdun 26-19 (mi-temps: 09-13). Arbitrage de M. Duhau du Comité Côte Basque Landes.

Pour Saint-Sulpice-sur-Léze : 1 essai de Beilles (71e), 6 pénalités de Doussain (15e, 27e, 50e)et Roquebert (56e, 69e, 79e), 1 drop de Roquebert (20e).                                             

Pour Saverdun : 1 essai de Rouch (18e), 1 transformation et 4 pénalités de Lopez (25e, 36e, 48e, 63e).

SAINT SULPICE SUR LEZE : Labat, Ducasse, Caujolle; Lecornu, Bortolaso; Cabot, Fourthiés, Meneghel; Déjean (m) (cap), Doussain (o); Carpignano, Roquebert, Boero, Vaysse, Maziéres.
Remplaçants : Milhorat, Brunet, Raturat, Destarac, Olié, J. Suberviol, Beilles.

SAVERDUN : Kouda, Bareilles, Rendour; Morellato, Gallego; Rouch, Déjean, Delbosc (cap); Lopez (m), Clément Allabert (o); Anthony Mascarenc, Maziéres, Jalibert, Dreuil; Gambin.
Remplaçants : Frogier, Mignot, Teriou, Jean-Boulbes, Sentenac, Ferrafiat, Guichou.     

Saverdun USSS (80)
Benjamin Roquebert (à droite), le monsieur plus de l’USSS
Saverdun USSS (66)
Trois pénalités au crédit de Stéphane Doussain
UAS- Saint Sulpice sur Lèze 113 (Copier)
Beaucoup d’activité pour le panneau d’affichage. Un peu trop même visiblement, quand ce dernier a affiché un 42-12 étonnant (photo UAS)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here