Rugby Entreprise – Airbus fait chuter Thalès et s’envole vers les demies

0

Samedi après-midi, le stade Morpiénas, habituel antre de l’AS Panazol, en banlieue de Limoges, accueillait un quart de finale du championnat de France de rugby entreprise des plus alléchants. En effet, le TOAC Airbus ArleXV, vainqueur la saison dernière, défiait l’AS Thalès Airbone Systems, victorieux du championnat il y a deux ans. Et comme un signe céleste, la pluie limougeaude s’arrêtait juste avant le début de ce match sentant la poudre…(résumé et photos par Jérémy VdC)

airbus thalès 2017 quart de finale entreprise vdc (1)

Dès le coup d’envoi, vêtus d’un maillot rappelant de bons souvenirs aux supporters castrais, les Toulousains mettent la pression sur leurs homologues, qui multiplient rapidement les fautes dans les rucks, permettant ainsi à l’arrière Argusa de passer deux pénalités (6-0, 5’). Thalès continue sa mauvaise entame, même en touche, leur point fort habituellement, et se fait subtiliser tous ses ballons, empêchant les lancements de jeu. Airbus, dans son rythme, continue d’avancer et de concrétiser, grâce à un drop des 30 mètres signé Leblond. Ce dernier qualifiera, en toute modestie après le match, son coup de pied de « magnifique, et sans doute sa plus belle réussite du match ». (9-0, 18’). À la demi-heure de jeu, l’arbitre se voit obligé de calmer les esprits, suite à quelques mauvais gestes dans les rucks ou sur les lancers en touches, avec notamment le troisième-ligne de Thalès Pastore contraint de passer par la case couture.

Revigorés, les joueurs de Thalès profitent d’une touche retrouvée sur les 22 mètres adverses pour former un maul, stoppé à quelques centimètres de la ligne. La balle est éjectée jusqu’au bord de touche, où le demi d’ouverture Parrat, le bien nommé, trouve la faille pour aller inscrire le premier essai du match (9-5, 32’). Piqué à vif, le TOAC relance la machine et profite des erreurs défensives adverses pour passer une pénalité. Mais les aviateurs n’en restent pas là et enfoncent le clou par un essai sur la sirène, tout en force par l’intermédiaire de Debru (19-5, score à la mi-temps).

airbus thalès 2017 quart de finale entreprise vdc (4)

Malgré la pause citrons, Thalès a la tête sous l’eau, et le seconde ligne Debru s’offre un doublé après un turnover sur les 5 mètres de l’ASTAS (24-5, 51’). Les Toulousains font ensuite preuve d’une grande force défensive, Thalès multipliant pendant un long quart d’heure les touches et les mauls à proximité de l’en-but adverse, mais sans inscrire le moindre point. Alors que les débats semblaient s’équilibrer, le demi de mêlée du TOAC Bombrun est envoyé au frais suite à un acte d’anti-jeu. Thalès profite directement de la supériorité numérique sur la pénalité. Après une belle touche aux 5 mètres, le pack ASTAS enfonce son vis-à-vis pour un essai de Pastore (24-10, 73’). Un baroud d’honneur qui n’empêchera pas les Airbusiens (ça se dit non ?) de terminer la rencontre de la plus belle des manières, après une longue séance de pick’n’go qui va leur permettre d’aller une dernière fois à dame et de clore le match (31-10, 78’).

Le TOAC se qualifie ainsi pour le dernier carré avec comme objectif le doublé, où ils ne croiseront pas leurs voisins du Capitole XV, défaits par les Fonctionnaires du 03-63. Pour Thalès, il faudra revenir plus fort la saison prochaine.

airbus thalès 2017 quart de finale entreprise vdc (36)

Les réactions

Nicolas Leblond (demi d’ouverture du TOAC Airbus ArleXV) : « C’est une belle victoire contre une équipe difficile à manier. C’est spécial pour moi parce que je suis le dernier appelé au dernier moment parce que le 10 titulaire Thierry Lalbiate est papa pour la quatrième fois aujourd’hui, donc félicitations à lui. On est tombé sur une équipe difficile à tenir en début de match donc, même si on les connaissait parce qu’on les avait affronté l’an dernier avec déjà beaucoup de mal. Cette année, la différence s’est faite en seconde mi-temps, les garçons ont été sérieux toute la semaine, le physique a été respecté. Ce n’est que le début d’une belle aventure, il nous reste deux matchs pour le doublé, parce que c’est la fin pour certains anciens, donc on aimerait leur faire plaisir et ramener un dernier bouclier pour eux. »

Jean-Charles Lataillade (co-entraineur du TOAC Airbus ArleXV) : « C’était important de bien rentrer dans ces phases finales, il fallait que l’on soit sérieux, c’est ce que l’on a fait. On s’est bien appliqués, face à une belle équipe de Thalès. On savait qu’ils étaient solides devant , notre pack a fait le job et on a fait ce qu’il fallait derrière, très sérieux. On parlait de Nico en 10, il a fait un très beau match au pied, donc parfait. Maintenant on va rentrer dans le dur la demie ça va être solide quel que soit l’adversaire, ça va être épais, donc on va faire en sorte de bien se préparer ! »

Bernard Germain (co-entraineur de l’AS Thalès Airbone Systems) : « On attaque très mal le match, trois points, plus trois points, plus trois points en neuf minutes, ça nous met la tête à l’envers. Notre touche était complètement déréglée alors que d’habitude c’est notre point fort ; on a trois blocs de saut qui marchent toute l’année, là rien ne marche et on ne sait pas pourquoi, peut-être l’enjeu. Mais en face c’était fort ça piquait plus qu’en championnat Ile-de-France, ça venait plus fort, on ne descendait pas assez vite pour les faire tomber, ils grattaient plus que nous dans les rucks. Quand on se re-règle, on arrive à les mettre en danger. Nous on s’entraîne une fois par semaine, 1h30 le jeudi, on est une équipe entreprise il ne faut pas l’oublier. Là j’ai appris qu’il y avait 9 mecs de Tournefeuille, 4 de Gaillac, donc que des gars de fédérale avec deux entraînements par semaine et qui sont encore en championnat. La différence est quand même bizarre, faire venir des entreprises avec des joueurs d’un peu partout autour. Nous on accepte le défi, mais on a mal joué pendant nos vingt premières minutes. La deuxième mi-temps était bien mieux, on avait retrouvé de la vigueur, de l’envie. Je pense que le score est trop lourd un 31-25 ça aurait été bien. On va bosser, et puis on reviendra. »

airbus thalès 2017 quart de finale entreprise vdc (9)

FICHE TECHNIQUE

Au Stade Morpiénas de Panazol (87), TOAC Airbus ArleXV bat 31 à 10 AS Thalès Airbone Systems (mi-temps : 19-5)

Arbitres : Jean-Pierre Brachet, assisté de Guilhem Giroudon et David Malissen (comité Limousin)

Pour Airbus : trois essais de Debru (40’, 51’) et Jassin (78’), un drop de Leblond (18’), trois pénalités (2’, 5’, 37’) et deux transformations (40’, 78’) de Argusa

Carton jaune : Bombrun (anti-jeu, 70’)

Pour Thalès : deux essais de Parrat (32’) et Pastore (73’)

Évolution du score : 3-0, 6-0 9-0, 9-5, 12-5, 19-5 ; 24-5, 24-10, 31-10

COMPOSITIONS

TOAC Airbus ArleXV : Argusa ; Thivin, Valadon, Trellu, Marino ; Leblond (o), Bonbrun (m) ; Daste (cap), Arnaud, Mons ; Debru, Basselin ; Artigue, Bazet, Bouet
Remplaçants : Fedou, Vargas, Puech, Jassin, Sigur

Entraîneurs : Jean-Charles Lataillade et Jean Anel

Buteurs : Leblond (drop : 1/1), Argusa (pénalités : 3/3, transformations : 2/3)

AS Thalès Airbone Systems : Varnaovsky ; Goubely, Laquet, Chartier, Meunier ; Parrat (o), Munier (m) ; Levenbrock, Domenjuud, Pastore ; Hammel, Levenbruck ; Hoeppe, Lobjois (cap), Bordet
Remplaçants : Voeltzel, Gonne, Goy, Ferreira, Munoz, Labat, Corte

Entraîneurs : Bernard Germain et Alain Chartier

Buteur : Parrat (transformations : 0/2)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here