Rodez : une défaite amère

0

A la suite de la défaite 22-6 à Bagnères, le président du Stade ruthénois Jean-Paul Barriac, nous dévoile son sentiment sur le match, entre amertume sur l’arbitrage et satisfaction du contenu.  Il espère d’ailleurs voir son équipe relever la tête chez elle le week-end prochain pour offrir un beau spectacle à son public.

logo-rodez“Une défaite au goût amer, il y avait la place de faire quelque chose. Nous perdons sans bonus et avec des regrets, l’équipe a montré un beau visage dans le jeu. Le match était plaisant à regarder, mais la conquête n’était pas au rendez-vous. En effet, une mauvaise mêlée, beaucoup de ballons perdus en touche, cela n’amène pas forcément tous les ingrédients nécessaires pour la victoire. Sans les bases du rugby on ne peut pas prétendre à la victoire”. Malgré une équipe qui d’après notre interlocuteur semblait être à leur portée et avait quelque lacunes a exploité. Une mêlée dominée à cause de l’infériorité numérique. L’équipe ruthénoise a d’ailleurs joué quasi la moitié du match à 1 de moins sur le terrain, en cause, quatre cartons reçus. Un arbitrage d’ailleurs contesté par l’équipe visiteuse, un total de 12 pénalités sur la première mi-temps, et une incompréhension au niveau des fautes sifflées. Malgré un nombre de joueurs absents important, le président reste confiant, «le contenu de jeu était bon, sachant que ce n’est pas l’équipe type ». Une équipe qu’il espère complète et séduisante ce dimanche à Rodez. « Le premier match de la saison est important pour le public, nous nous devons de leur offrir du spectacle et des essais ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here