René Durand (Montréjeau) : “le club repart sur des bases solides”

0

Forfait général à la surprise générale l’an passé, l’Union Sportive Montréjeau Gourdan-Polignan n’a existé qu’à travers son école de rugby cette saison. Mais les co-présidents René Grand et Jean-Luc Soueix ont oeuvré en coulisses pour préparer le retour des équipes séniors. Officelle depuis plusieurs jours, le retour de Montréjeau est désormais acté, l’équipe 1 évoluera en 1ère série, et il y aura bien une équipe 2 comme nous l’a confirmé René Durand…

montrejeau gp 2014
Un groupe de 60 joueurs est quasiment formé pour la prochaine saison (photo club)

La dernière Assemblée Générale a suscité autant d’enthousiasme, que celle de 2015 en avait généré de déception, et plus encore. Le petit monde du rugby s’inquiétait de voir disparaître un des grands clubs du sud ouest. Le club s’est donc reconstruit petit à petit, comme nous l’explique le co-président Durand : ” Nous avons voulu structurer le club avec une commission sportive, garante d’une ligne de conduite et d’objectifs à tenir. Nous sommes très heureux de confier le groupe séniors à Jean-Pierre Antichan et Cédric Dubosc, deux hommes de grande compétence, qui se connaissent très bien”.

Il est vrai que les deux hommes ont évolué sous les mêmes couleurs il y a plus de dix ans, et ont même été champions de France avec Lannemezan en 2004. Une caution morale et sportive donc pour recruter. “Certains joueurs sont revenus d’eux-mêmes, d’autres ont attendu, nous sommes allés à la rencontre de jeunes et de moins jeunes pour constituer un groupe qui approche les 60 joueurs” s’exclame René Durand qui rajoute : “Nous avions sauvé l’école de rugby l’an dernier, composée de 100 jeunes, c’eut été un malheur de les perdre, c’est pourquoi nous avons privilégié le forfait général plutôt qu’une mise en sommeil. Aujourd’hui, nous repartons de l’avant, sur des bases solides, seuls, mais avec une belle équipe sur le terrain, et au bureau”.

“La fusion avec Saint-Gaudens ? Elle reviendra sur le tapis tôt ou tard !”

Le président bientôt septuagénaire insiste sur le mot “seuls”, blessé d’une fusion avec Saint-Gaudens qui n’a pas aboutie. Il nous fait part de son sentiment à ce sujet : “A l’initiative du Maire de Saint-Gaudens, avec le soutien de ceux de Montréjeau et Gourdan-Polignan, une réunion avait permis d’évoquer très sérieusement une fusion. Mais au moment du vote, le bureau de Saint-Gaudens a voté contre, ce qui a entraîné la démission de M. Forgeois, président du club. J’avoue ne pas comprendre cette décision. Comment voulez-vous que deux ou trois clubs survivent indépendamment dans notre secteur ? Cela reviendra sur le tapis tôt ou tard. Il faudra mettre notre énergie et nos budgets en commun”. 

En attendant cette possible fusion, Montréjeau va donc repartir en 1ère série. L’objectif semble clair à l’écoute des arguments avancés par le président : “Notre priorité reste la formation, car on voit bien qu’elle porte ses fruits. Pour les séniors, l’objectif est de remonter le plus rapidement possible en promotion honneur pour l’équipe première et d’avoir une équipe deux performante. Ensuite, il sera temps de se poser d’autres questions. Mais si nous parvenons à atteindre déjà ces objectifs, tout en ayant un club convivial et solidaire, ce sera déjà une très bonne base pour pérenniser le club”

Montréjeau est de retour, et c’est forcément une bonne nouvelle pour le Comminges, qui brille en cette fin de saison avec trois clubs qualifiés en finales de championnat de France (Boulogne-sur-Gesse, L’Isle-en-Dodon et Mazères-Cassagne). Qui sait, peut-être que dans un proche avenir, Montréjeau brillera aussi, et qu’avec Saint-Gaudens et Boulogne, ils ne feront plus qu’un ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here